Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

X-Men : Retour sur le numéro 51 de la collection Hachette

X-Men : La collection mutante

 

X-Men : La collection mutante est une collection éditée par Hachette. Retour sur son numéro 51, disponible en kiosque : Genèse mortelle.

 

La semaine dernière, nous retrouvions en kiosque le cinquantième numéro de la collection Hachette intitulée X-Men la collection mutante : Le chant du bourreau 2ème partie, par Scott Lobdell, Peter David, Fabian Nicieza, Brandon Peterson, Jae Lee, Andy Kubert et Greg Capullo.

Cette semaine, c’est au tour du numéro 51 de la collection d’être disponible, mettant en scène les X-Men : Genèse mortelle, par Ed Brubaker et Trevor Hairsine. Il est vendu au prix de 12.99€.

 

Nous vous recommandons une fois de plus de discuter avec votre libraire qui pourra vous mettre votre exemplaire de côté tous les quinze jours, ce qui assure également que la collection sera suivie dans son point de vente.

 

X-Men : La collection mutante : Genèse mortelle

X-Men : La collection mutante : Genèse mortelle

 

X-Men : Deadly genesis #1Ed Brubaker / Trevor Hairsine / Kris Justice01/2006
X-Men : Deadly genesis #2Ed Brubaker / Trevor Hairsine / Scott Hanna, Mike Perkins02/2006
X-Men : Deadly genesis #3Ed Brubaker / Trevor Hairsine / Scott Hanna, Nelson DeCastro03/2006
X-Men : Deadly genesis #4Ed Brubaker / Trevor Hairsine / Scott Hanna04/2006
X-Men : Deadly genesis #5Ed Brubaker / Trevor Hairsine / Scott Hanna05/2006
X-Men : Deadly genesis #6Ed Brubaker / Trevor Hairsine / Scott Hanna07/2006

 

Du côté de l’édition, c’est toujours le même type d’album depuis le début de la collection en ce qui concerne le format et le papier. Il n’y a aucun souci d’impression dans ce tome, ni de rendu des planches.

 

Concernant le numéro sur le dos de l’album, il s’agit du 78.

 

X-Men : La collection mutante : Genèse mortelle



Comme pour tous les tomes précédents, nous commençons la lecture de l’album par une introduction signée par le community manager de Panini Comics. Dans ce numéro, il explique le concept de continuité rétroactive (retcon) et comment il s’applique dans cette histoire.

Car il est bel et bien question de revenir sur l’histoire des X-Men qui se retrouve ainsi modifiée trente ans après Seconde genèse : Genèse mortelle revient en effet sur les circonstances de la fondation du second groupe de X-Men, lorsqu’ils étaient allés au secours de la première équipe prisonnière de Krakoa.

 

X-Men : La collection mutante : Genèse mortelle

 

C’est Ed Brubaker qui s’attelle à cette mission pour le moins délicate : il pouvait en effet être difficile de revenir sur le début d’une période importante pour l’histoire des X-Men, au sujet de laquelle tout semblait avoir été dit… et pourtant il y avait encore matière à raconter !

Genèse mortelle nous présente donc un adversaire des X-Men totalement inattendu venu du passé des enfants de l’atome… et avec lui c’est tout un pan inconnu de leur histoire qui surgit devant les yeux du lecteur. Il est intéressant que l’auteur en profite au passage pour résoudre une intrigue en fil rouge autour de la famille Summers qui avait été au centre de bien des théories tant du côté des fans que des scénaristes qui avaient leur petite idée sur la question mais sans pour autant aller dans la direction de Genèse mortelle.

Le climat de cette histoire est particulièrement tendu, car au lendemain du Jour-M – disparition soudaine de la plupart des mutants de la planète suite au « Plus de mutants » lâché par Wanda Maximoff à la fin de House of Ml’équipe des X-Men doit composer avec la présence des autorités qui surveillent leurs faits et gestes mais aussi se débrouiller sans leur mentor le Professeur Xavier qui est porté disparu. Autant dire que les événements étranges qui surviennent ainsi que l’apparition soudaine d’un « nouvel » adversaire qui semble décidément en connaitre beaucoup sur leurs méthodes ont de quoi faire naître une ambiance de tension de plus en plus perceptible.

 

X-Men : La collection mutante : Genèse mortelle

 

Genèse mortelle est une histoire intéressante à plus d’un titre : outre sa construction plutôt bien faite autour d’une atmosphère de suspense, la rétro-introduction du personnage de Vulcain dans l’histoire des X-Men est bien pensée. C’est pas forcément d’une grande subtilité – ceci dit les retcon le sont rarement – mais ça fonctionne très bien et comme nous le disions plus haut cela permet de donner une explication officielle à un serpent de mer de l’histoire des mutants.

Le côté paranoïaque de l’histoire est également un de ses atouts : Ed Brubaker joue en effet autant avec les nerfs de ses personnages que ceux des lecteurs, avec une succession de rebondissements dont certains sont particulièrement tragiques, le tout dans une atmosphère donnant l’impression que tout peut arriver.

Enfin l’histoire est intéressante car elle s’attaque de façon frontale à un personnage clef de l’univers des X-Men : Charles Xavier en personne. Présenté dès le début comme un mentor bienveillant attaché à de belles valeurs humanistes à propos de la cohabitation entre humains et mutants, le fondateur des X-Men n’est pas forcément montré sous un jour très positif dans cette histoire.

 

X-Men : La collection mutante : Genèse mortelle

 

Si Charles Xavier et Magneto ont souvent donné l’impression d’être les Martin Luther King et Malcom X de l’univers mutant de par leurs personnalités et méthodes respectives, l’image du télépathe à roulettes à pu être écornée plus ou moins subtilement à plusieurs occasions. Outre une bulle de pensée datant des sixties montrant son intérêt pour Jean Grey, par la suite il y a eu plusieurs manifestations de son « côté sombre » qui exprimait ainsi ses plus sombres pulsions. On se souvient par exemple de la fameuse « Entité » dans le récit Les X-Men et les Micronautes qui avait des attitudes que nous pouvons qualifier de particulièrement déplacées envers une de ses étudiantes (de là à penser que ce n’est pas uniquement un problème de droits sur les Micronautes qui a condamné ce récit aux limbes des récits jamais réédités…). Enfin le point culminant de l’expression des « pensées sombres » de Charles Xavier a bien entendu été Onslaught, entité maléfique née de sa psyché et de celle de Magneto.

Dans Genèse mortelle, Ed Brubaker n’hésite pas à montrer Charles Xavier sous un jour qui fait voler en éclat l’image du mentor bienveillant. Certes, cela ne le change pas en monstre démoniaque non plus, mais on voit tout de même un personnage à la personnalité dure et sévère n’hésitant pas à prendre des décisions particulièrement discutables avec de lourdes conséquences et mettant des vies en danger. Cette caractérisation a pris le lectorat à rebrousse-poil mais au vu de ce que nous évoquions plus haut il y a une logique certaine entre ce qui figure dans cette histoire et les manifestations de certains aspects peu reluisants de la personnalité du fringant professeur. C’est l’occasion pour Cyclope de s’émanciper de celui qui a fait de lui un super-héros mutant, de « tuer le père » en quelque sorte.

 

X-Men : La collection mutante : Genèse mortelle

 

Genèse mortelle ne fait généralement pas partie des histoires préférées des lecteurs, mais cela reste en tout cas un récit solide qui a habilement modifié l’histoire des X-Men sans pour autant totalement la remettre en question.

Côté graphisme, c’est Trevor Hairsine qui donne vie à cette histoire et il livre un travail tout à fait réussi. Les planches sont joliment dessinées, avec un rendu efficace de l’ambiance tendue du récit. A noter qu’il y du mouvement du côté de l’encrage, ce qui peut expliquer les petites variations d’un épisode à l’autre.

 

 

Côté bonus, nous droit à une galerie de couvertures et des croquis de personnages signés Trevor Hairsine… ainsi qu’à un résumé des back-ups qui ne sont pas présents dans ce tome ! C’est incompréhensible que ces récits qui présentent les nouveaux personnages ne soient pas au sommaire de cet album (il y en a des plus épais dans cette collection), et décevant que l’on doive se contenter de résumés. A la limite on aurait presque préféré qu’il n’y ait rien !

 

On change à nouveau de décennie avec le prochain numéro : X-Tinction programmée. Rendez-vous dans quinze jours.

 

X-Men : La collection mutante : X-Tinction programmée

 

 

Retrouvez nos chroniques sur les tomes précédents de X-Men : La collection mutante :

 

 

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
01 : Genèse mutante02 : Le Phénix noir03 : Les Guerres d’Asgard04 : Le massacre mutant [1/2]

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
05 : Le massacre mutant [2/2]06 : E comme extinction07 : Seconde genèse08 : Le don

X-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutante
09 : Mort apparente10 : Inferno 1ère partie11 : Inferno 2ème partie12 : Inferno 3ème partie

Hachette X-Men la collection mutante 13 : Ennemi publicX-Men la collection mutante Hachette 14 ImpérialX-Men la collection mutante Hachette 15 Le mariage de Cyclope et PhénixX-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués
13 : Ennemi public14 : Impérial15 : Le mariage de Cyclope
et Phénix
16 : Surdoués

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
17 : Les revenants18 : Opération Tolérance
Zéro 1ère partie
19 : Opération Tolérance
Zéro 2ème partie
20 : Magnéto triomphant !

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
21 : Les quatre cavaliers22 : Dangereux23 : Les douze24 : Les ères d’Apocalypse

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
25 : Magie26 : Arme XII27 : Sur la piste de Xavier28 : On recherche Wolverine

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
29 : Renouveau30 : Déchirée31 : Bienvenue à Genosha32 : Un vent de révolte

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
33 : La quête de Légion34 : L’ère d’Apocalypse
1ère partie
35 : L’ère d’Apocalypse
2ème partie
36 : L’ère d’Apocalypse
3ème partie

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
37 : L’ère d’Apocalypse
4ème partie
38 : L’ère d’Apocalypse
5ème partie
39 : Foudre cosmique40 : House of M

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
41 : La saga de l’Ile de Muir42 : Actes de vengeance43 : Days of future past44 : Attractions fatales

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
45 : Honneur46 : Invincible47 : La fin d’un rêve48 : Planète X

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
49 : Le chant du bourreau
1ère partie
50 : Le chant du bourreau
2ème partie



uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

5 pensées sur “X-Men : Retour sur le numéro 51 de la collection Hachette

  1. Ca m’a l’air pas mal ça aussi! Non mais sérieusement il est trop flippant Xavier dans Attractions Fatales, c’est un psychopathe… certes ça introduit Onslaught mais là… pour ma connaissance, a quel moment on mentionne le 3ème frère? Parce que ça ne me dit rien.

  2. L’absence des back-up stories n’est rien moins que du foutage de gueule… disons les mots tels qu’ils sont.
    Et, comme tu le signales, il y a déjà eu des albums plus épais dans la collection…

    (Et il vaudrait mieux que ce soit le cas du prochain, parceque X-tinction Agenda, c’est un crossover sur 9 numéros et ils le mettent en UN volume (ça sent le charcutage, ça, encore, ma bonne dame !).

    Mais revenons à ce numéro… On regrettera que l’éditeur ait choisi de ne pas mettre la saga « Rise And Fall Of The Shi’ar Empire » du même Brubaker, la suite DIRECTE de cette histoire (12 numéros =2 tomes) qui rechape tous l’univers Shi’ar et explique l’absence de certains X-Men, sur Terre, durant 1 an (pour nous).

    ENFIN, pour répondre à Turn
    L’existence de au-moins un autre frère Summer à été introduit dans une ligne de dialogue de Mister Sinister, il y a des années, quand il avait parlé à Scott de SES frères, avant de se corriger genre « oups, j’en ai trop dit ».
    Depuis, les spéculations allaient bon train.
    Durant un temps, Gambit, du fait de ses pouvoirs et (non)origines définitives fut le candidat favori des fans.
    Ensuite, l’un des X-writters a créé Adam X dans le but d’en faire le fameux frangin perdu, mais l’idée fût abandonnée par le suivant (on parle de guegueres intestines chez Marvel).
    Et c’est finalement cette version qui a été donnée aux lecteurs…

  3. J’imagine que c’est dans Inferno la référence initiale? Pour Adam X, ça ne me dit rien mais j’imagine que c’est dans une période pas terrible.
    Pour le « Rise And Fall Of The Shi’ar Empire », ça pourrait être le tome 81 d’une éventuelle prolongation? (Whedon ayant mis du temps à finir son run…).
    J’essaye de voir le côté positif car j’aime beaucoup la collection et quand je vois la collection « origines » beaucoup moins épaisse, je me dis qu’on est bien lotie.
    Mais c’est aussi ce qui me fait dire qu’il n’y aura pas de prolongation : le prix du papier a beaucoup augmenté et je ne pense pas qu’une collection à 12,99€ soit rentable et je ne pense pas faisable/légal de changer le prix en cours d’abonnement (l’essentiel des ventes). Ceci dit la collection noire continue (mais avec beaucoup de tome à 5 numéros).

    En tout cas merci pour l’éclaircissement sur le frère Summers.

  4. Bonjour bon après-midi, j’écris d’Argentine. Je voulais vous féliciter et vous remercier pour vos publications de cette collection, car il n’y a pas beaucoup d’informations. Je sais que ça a d’abord commencé au Royaume-Uni, mais ensuite ça a été annulé.
    Je voulais savoir si la collection sortira dans d’autres pays, j’espère en Arentine, car pour l’instant ce trésor reste très loin. Merci beaucoup pour toutes les informations que vous pouvez trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x