Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

X-Men : Retour sur le numéro 23 de la collection Hachette

X-Men : La collection mutante

 

X-Men : La collection mutante, est une collection éditée par Hachette. Retour sur son numéro 23, disponible en kiosque : Les douze.

 

Il y a deux semaines, nous retrouvions en kiosque le vingt-et-deuxième numéro de la collection Hachette intitulée X-Men : La collection mutante : Dangereux, par Joss Whedon et John Cassaday

Cette semaine, c’est au tour du numéro 23 de la collection d’être disponible, mettant en scène les X-Men et leurs alliés : Les Douze, par Alan Davis, Terry Kavanagh, Joe Pruett, Erik Larsen, Fabian Nicieza, Rob Liefeld, Bernard Chang, Tom Raney, Roger Cruz et Mike Miller. Il est vendu au prix de 12.99€.

 

Comme les tomes précédents depuis le numéro 21, le numéro 23 est vendu sans le moindre emballage. Suivant le point de vente où le lecteur se le procure, cela peut être embêtant pour trouver un exemplaire en très bon état si par malheur une personne peu soigneuse l’a tripoté avant.

Nous vous recommandons une fois de plus de discuter avec votre libraire qui pourra vous mettre votre exemplaire de côté tous les quinze jours, ce qui assure également que la collection sera suivie dans son point de vente et vous évitera des sueurs froides si le numéro arrive un peu plus tard, par exemple en période estivale.

 

X-Men : La collection mutante 23 : Les Douze

X-Men : La collection mutante 23 : Les Douze

 

Cable #75Joe Pruett / Rob Liefeld / Lary Stucker01/2000
Cable #76Joe Pruett / Bernard Chang / Jon Holdredge02/2000
Uncanny X-Men #376Alan Davis, Terry Kavanagh / Roger Cruz / Matt Banning, Andy Owens, Jimmy Palmiotti01/2000
Uncanny X-Men #377Alan Davis, Terry Kavanagh / Tom Raney / Scott Hanna02/2000
Wolverine #146Fabian Nicieza, Erik Larsen / Mike Miller / Armando Durruthy, Nathan Massengill, Mike Christian01/2000
Wolverine #147Fabian Nicieza, Erik Larsen / Roger Cruz / Derek Fridolfs, Andy Owens02/2000
X-Men #96Alan Davis / Alan Davis / Mark Farmer01/2000
X-Men #97Alan Davis, Terry Kavanagh / Alan Davis / Mark Farmer02/2000

 

Du côté de l’édition, c’est toujours le même type d’album depuis le début de la collection en ce qui concerne le format et le papier.

Côté impression, il n’y a rien à signaler en ce qui concerne d’éventuels défauts. La saga a beau avoir un peu plus de vingt ans (et oui, ça passe…), elle reste dans une période qui ne pose pas de problèmes pour de nouvelles éditions.

 

X-Men : La collection mutante 23 : Les Douze

 

Concernant le numéro sur le dos de l’album, il s’agit du 65.

 

X-Men : La collection mutante 23 : Les Douze



Pour entamer ce vingt-troisième tome, le dynamique community manager de Panini Comics nous donne quelques cheveux blancs en nous rappelant le contexte de la sortie de cette saga. Outre des petits rappels sur le contexte des titres mutants de l’époque, il nous parle en effet de l’influence de la sortie du premier film X-Men sur son envie de reprendre les comics et donc sa lecture des titres X-Men à cette occasion. Ce qui est rigolo c’est que c’était mon cas aussi (et je suis loin d’être le seul), j’en connais une qui a sacrément regretté de me proposer d’acheter une revue X-Men (le numéro 44 pour être précis) après avoir vu le film ! 😉

Donc… voilà, on y est, voici donc la saga Les douze ! Ce terme avait fait tourner en bourrique les lecteurs depuis pas mal de temps, avec des fausses pistes qui donnaient l’impression que cela naviguait un peu à vue du côté de l’éditorial de la Maison des idées (et ce n’est peut être pas complètement faux ceci dit). A l’aube des années 2000, voilà que la saga revient sur le tapis mais avec cette fois l’intention de vraiment donner corps à ce serpent de mer de l’univers mutant.

Sauf qu’entre temps, les personnages ont connu des aventures diverses et variées et certains d’entre eux comme Havok ne sont même plus disponibles pour jouer avec le temps d’un crossover… peu importe, on va donc bricoler ! Les douze tient en effet d’un délicat numéro d’équilibriste pour combler les trous et trouver des remplaçants crédibles aux absents avec des explications parfois un peu tarabiscotées à grands coups de retcon. C’est cet aspect un peu bricolage que je trouve un peu décevant sur le principe, même s’il faut être honnête et admettre… que finalement ça marche !

Alors certes à l’image du Raid de Kessel forcément bien moins spectaculaire en film que dans nos imaginations débridées, Les douze peut décevoir car on ne s’attendait pas du tout à ça. Mais en constituant le point d’orgue des intrigues de l’univers mutant de cette époque – et il y en avait un paquet vu la cadence frénétique de parution des titres du X-Universe – cette saga fait se confronter les Enfants de l’atome et leur ennemi qui semble invincible : Apocalypse. Ce dernier est en effet plus effrayant que jamais et semble très près de la réalisation de ses plans.

Les épisodes de ce tome permettent donc de suivre la saga, avec certes l’absence des épisodes qui en constituent le prologue mais qui sont résumés en début d’album. Il n’y a rien d’insurmontable et cela reste accessible, mais tout à fait entre nous si vous avez l’occasion de mettre la main sur la revue Wolverine #84 (où le personnage endosse le rôle qu’il tient dans cette saga) à un prix raisonnable n’hésitez pas car ça dépote !

Les douze c’est vraiment du grand spectacle, où Alan Davis et ses petits camarades de jeu se déchaînent et poussent à fond le concept des X-Men avec plein de surprises et des rebondissements en cascade. Tout ce qui a précédé prend ici de l’importance afin de construire une intrigue qui rime avec démesure et vingt ans plus tard Les douze est toujours aussi agréable à lire même en étant extraite de tout son contexte des années 1990. Et je ne parle même pas de sa conclusion très audacieuse, qui choque toujours autant le lecteur même vingt ans après !

 

X-Men : La collection mutante 23 : Les Douze

 

Concernant le graphisme, il y a un artiste dont la prestation pique violemment les yeux : Rob Liefeld bien sûr, même si ce n’est pas non plus ce qu’il a fait de pire dans sa carrière. En dehors de ça les artistes à l’oeuvre livrent un travail remarquable et il convient de saluer également les coloristes dont les palettes pétillent de mille feux.

Les différents styles sont très complémentaires, et tout en ayant une patine « fin 90 » facilement reconnaissable ils reflètent parfaitement les différentes ambiances de cet album. Bien  entendu c’est Alan Davis qui domine le casting graphique de cette saga, avec son style à l’élégance inimitable et immédiatement reconnaissable.

 

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par des couvertures et une illustration sur les fameux Douze.

 

X-Men : La collection mutante 23 : Les Douze

 

On reste dans le même contexte pour le prochain numéro, qui proposera la suite directe de cette album : Les ères d’Apocalypse. Rendez-vous dans quinze jours !

 

X-Men : La collection mutante 23 : Les Douze

 

Comme le contenu de l’album Les Douze est rigoureusement identique à celui de l’album VO X-Men vs. Apocalypse: Volume 1: The Twelve, il est raisonnable de penser que celui de l’album Les ères d’Apocalypse pourrait ressembler au sommaire de l’album VO X-Men Vs. Apocalypse Volume 2: Ages Of Apocalypse : X-51 #8, Uncanny X-Men #378, Annual 1999, Cable #77, Wolverine (vol. 2) #148, X-Men Unlimited #26, X-Men #98 and X-Men: Search for Cyclops # 1–4. Néanmoins, comme cela ferait un album particulièrement épais, il est à craindre que Search for Cyclops ne passe à la trappe…

 

Retrouvez nos chroniques sur les tomes précédents de X-Men : La collection mutante :

 

 

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
01 : Genèse mutante02 : Le Phénix noir03 : Les Guerres d’Asgard04 : Le massacre mutant [1/2]

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
05 : Le massacre mutant [2/2]06 : E comme extinction07 : Seconde genèse08 : Le don

X-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutante
09 : Mort apparente10 : Inferno 1ère partie11 : Inferno 2ème partie12 : Inferno 3ème partie

Hachette X-Men la collection mutante 13 : Ennemi publicX-Men la collection mutante Hachette 14 ImpérialX-Men la collection mutante Hachette 15 Le mariage de Cyclope et PhénixX-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués
13 : Ennemi public14 : Impérial15 : Le mariage de Cyclope
et Phénix
16 : Surdoués

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
17 : Les revenants18 : Opération Tolérance
Zéro 1ère partie
19 : Opération Tolérance
Zéro 2ème partie
20 : Magnéto triomphant !

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
21 : Les quatre cavaliers22 : Dangereux



Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

4 pensées sur “X-Men : Retour sur le numéro 23 de la collection Hachette

  1. Et bien moi j’ai pris les x-men au numéro 18 en régulier grâce à Onslaught… et j’ai continué jusqu’à du Claremont 2 le retour à ma grande surprise! J’ai retrouvé ma pile de Panini et il semblerait que j’ai lu les douze ainsi que les ères d’apocalypse! Aucun souvenir! ? ça sera l’occasion m’y remettre!

    1. Ah Onslaught, un départ en vacances mémorable où j’ai reconstitué la trame principale du crossover via les pochettes en station service 🙂

      Claremont 2 le retour… humm… pas mon souvenir préféré des X-Men ça 😉

      Au fait j’ai suivi ton conseil et j’ai commencé à intégrer les dates de sorties des épisodes aux chroniques sur la collection X-Men, je vais l’ajouter rétroactivement aux plus anciennes progressivement. 🙂

  2. Oui j’ai vu c super. Du coup faudrait que je relève et l’imprime pour glisser dans les bouquins. Sur les couvertures anciennes des uncanny on voit les mois et les années (je suis dans magnéto triomphant) mais sur les récents il n’y a que le dessin. Autrement merci pour la critique de Rob liefield, l’homme qui ne fait aucun décor. ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x