Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

X-Men : Retour sur le numéro 21 de la collection Hachette

X-Men : La collection mutante

 

X-Men : La collection mutante, est une collection éditée par Hachette. Retour sur son numéro 21, disponible en kiosque : Les Quatre cavaliers.

 

Il y a deux semaines, nous retrouvions en kiosque le vingtième numéro de la collection Hachette intitulée X-Men : La collection mutante : Magnéto triomphant, par Chris Claremont, Bill Mantlo, Dave Cockrum, John Byrne, Bob Brown et Tony Dezuniga.

Cette semaine, c’est au tour du numéro 21 de la collection d’être disponible, mettant en scène X-Factor : Les quatre cavaliers, par Louise Simonson, Walt Simonson, June Brigman et Sal Buscema. Il est vendu au prix de 12.99€.

 

Pour ce vingtième-et-unième numéro, j’ai eu la surprise d’avoir simplement le livre sans aucun emballage. Lecteurs de la collection en kiosque, est-ce votre cas également ?

Nous vous recommandons une fois de plus de discuter avec votre libraire qui pourra vous mettre votre exemplaire de côté tous les quinze jours, ce qui assure également que la collection sera suivie dans son point de vente et vous évitera des sueurs froides si le numéro arrive un peu plus tard, par exemple en période estivale.

 

X-Men La collection mutante

 

X-Men La collection mutante

 

 

X-Factor #17Louise Simonson / Walt Simonson / Bob Wiacek06/1987
X-Factor #18Louise Simonson / Walt Simonson / Bob Wiacek07/1987
X-Factor #19Louise Simonson / Walt Simonson / Bob Wiacek08/1987
X-Factor #20Louise Simonson / June Brigman / Randy Emberlin09/1987
X-Factor #21Louise Simonson / Walt Simonson / Bob Wiacek10/1987
X-Factor #22Louise Simonson / Sal Buscema / Bob Wiacek11/1987
X-Factor #23Louise Simonson / Walt Simonson / Bob Wiacek12/1987

 

Du côté de l’édition, c’est toujours le même type d’album depuis le début de la collection en ce qui concerne le format et le papier.

Côté impression, sur certains dessins j’ai eu l’impression qu’il y avait des détails qui avaient « sauté » comme j’ai déjà pu le constater sur d’autres comics un peu anciens réédités sur papier glacé. Sauf qu’en fait… ces détails « manquants » existaient déjà dans les Spidey où les épisodes avaient été publiés la première fois, mais la différence de papier fait qu’on le remarque moins. De quoi plaider une fois encore pour du papier mat pour les épisodes vintage !

 

X-Men La collection mutante

 

Concernant le numéro sur le dos de l’album, il s’agit du 28.

 

X-Men La collection mutante



Comme à l’accoutumée, l’album s’ouvre sur une introduction très complète signée par l’érudit community manager de Panini Comics, qui revient sur les circonstances éditoriales de la genèse d’Apocalypse… révélant qu’à la base c’est un tout autre personnage que Bob Layton – co-créateur de X-Factor – avait en tête pour tenir tête aux anciens X-Men. On ne va pas regretter ce qui n’a pas eu lieu car nous avons eu droit à la place à un personnage qui est très intéressant, mais on peut se demander ce qu’aurait donné l’idée originale ! Et qui sait, peut être qu’à l’instar du Dune de Jodorowski il y a peut être un recoin de multivers où le plan original pour X-Factor a été suivi, mais j’ai comme dans l’idée que cela ne figurera pas au sommaire de la série What if ? bientôt diffusée… 😉

Sept épisodes de X-Factor sont donc au programme de ce recueil, prenant directement la suite de l’histoire dramatique d’Angel perdant ses ailes et la vie ainsi que des épisodes de Thor où Iceberg avait été kidnappé par Loki. Avec Louise Simonson au scénario, nous assistons non seulement à la montée en puissance d’Apocalypse en coulisses avec ses quatre cavaliers dont l’un est en pleine transformation, mais aussi à un virage complet de la série avec Cameron Hodge qui abat ses cartes et dévoile son jeu.

Il est donc beaucoup question de racisme anti-mutant dans ces épisodes, ce qui constitue l’ADN des X-Men depuis les tous premiers épisodes des années 60 mais aussi le cœur du concept de X-Factor puisque rappelons-le il s’agit pour les anciens X-Men de profiter du climat anti-mutants pour se faire passer pour des chasseurs de mutants afin de secourir leurs semblables. Comme à l’accoutumée, la parabole de la mutation a différents niveaux de lecture pour évoquer la différence et l’intolérance.

Les épisodes sont plaisants à lire, mais le souci réside dans les dialogues comme le soulignait judicieusement en d’autres lieux notre confrère de Comics Oddities. Louise Simonson émule en effet pas mal l’écriture de Chris Claremont, mais au passage non seulement adopte les mêmes travers avec des épisodes très verbeux et les amplifie même avec des dialogues qui poussent à fond les curseurs en ce qui concerne leur côté déclamatif, voire théâtral. On peut comprendre que le fait que les personnages aient une tendance certaine à rabâcher les mêmes choses soit liée à des techniques narratives liées aux publications de l’époque vu qu’il n’était pas question de réédition des arcs sous forme reliée par la suite (la logique de rédaction n’est pas la même lorsqu’on vise une lecture d’un bloc ou une publication strictement feuilletonnante)… mais ça reste quand même très très lourd et certains dialogues sonnent faux et manquent de naturel.

Si on passe outre ce défaut – j’avoue y arriver bien mieux maintenant qu’à l’époque de la première parution en VF – les épisodes sont plaisants, avec une bonne gestion en parallèle des intrigues. Ca fait un peu bizarre de voir Cyclope perdre la boule, mais d’un autre côté vu ce qu’il a encaissé en peu de temps…

Par contre cet album a un côté très frustrant : il a beau s’appeler Les quatre cavaliers, le récit opposant X-Factor à ces derniers et à Apocalypse… n’est pas dans l’album (en fait il s’arrête pile un épisode avant). Déjà que le lecteur prend un peu le train en marche et n’a pas forcément la composante émotionnelle de l’histoire d’Angel sans avoir lu le bouleversant épisode qui précède le début de l’album, voilà qu’on lui vend un combat dantesque contre les quatre cavaliers qui finalement n’a pas lieu dans ces pages. Certes, vous me direz – et vous aurez raison – qu’on assiste à la genèse du quatrième cavalier (qu’on fera charitablement semblant de ne pas avoir reconnu) ainsi qu’à un combat entre X-Factor et les trois autres, mais bon… j’avoue avoir été particulièrement frustré en refermant mon album

En tout cas les lecteurs qui ont connu la première publication de ces récits dans les pages de Spidey auront la bonne surprise de profiter de la version intégrale des épisodes avec cette nouvelle édition, car une fois encore Lug (puis Semic) a joué des ciseaux et il manquait des cases ici et là. Du coup certaines parties des épisodes sont plus fluides alors que les transitions étaient parfois assez abruptes en version charcutée.

Après avoir (longuement) parlé du scénario, passons au dessin. Trois artistes sont à l’œuvre dans cet album : Walt Simonson, June Brigman (qui avait déjà officié sur Puissance 4 avec Louise Simonson d’ailleurs) et Sal Buscema. L’encreur Bob Wiacek reste à son poste tout du long, ce qui aide à conserver une certaine continuité entre les différents épisodes.

Le style de Walt Simonson colle parfaitement à la série, l’artiste donnant beaucoup de dynamisme aux scènes d’action mais aussi à des petites choses toutes simples  : par exemple j’aime beaucoup le dessin où le Fauve bondit dans une position assez improbable mais qui reflète bien son côté acrobatique et donne du dynamisme à l’ensemble.

 

X-Men La collection mutante

 

June Brigman prend le relai lors d’un épisode, avec un style assez différent de Walt Simonson mais ça reste quand même plaisant à regarder. Certes, c’est pas aussi dynamique, mais l’artiste ne démérite pas pendant ce bref intérim.

 

X-Men La collection mutante

 

Le temps d’un épisode, nous avons même droit à la présence du vétéran Sal Buscema, dont on reconnait bien la façon caractéristique de dessiner les visages. Certes, l’encrage de Bob Wiacek atténue un peu les différences de style avec ses collègues, mais c’est tout de même flagrant quand on connait son travail. En tout cas c’est très chouette aussi.

 

X-Men La collection mutante

 

Côté bonus, nous avons droit à un texte d’époque sur le travail des Simonson – où ils s’expriment également – ainsi qu’à une galerie d’illustrations et un croquis de recherche pour le quatrième cavalier d’Apocalypse.

 

Nouveau changement d’équipe et d’époque pour le prochain numéro, avec les X-Men vus par Joss Whedon et John Cassaday. Rendez-vous dans quinze jours !

 

X-Men La collection mutante

 

Retrouvez nos chroniques sur les tomes précédents de X-Men : La collection mutante :

 

 

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
01 : Genèse mutante02 : Le Phénix noir03 : Les Guerres d’Asgard04 : Le massacre mutant [1/2]

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
05 : Le massacre mutant [2/2]06 : E comme extinction07 : Seconde genèse08 : Le don

X-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutante
09 : Mort apparente10 : Inferno 1ère partie11 : Inferno 2ème partie12 : Inferno 3ème partie

Hachette X-Men la collection mutante 13 : Ennemi publicX-Men la collection mutante Hachette 14 ImpérialX-Men la collection mutante Hachette 15 Le mariage de Cyclope et PhénixX-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués
13 : Ennemi public14 : Impérial15 : Le mariage de Cyclope
et Phénix
16 : Surdoués

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
17 : Les revenants18 : Opération Tolérance
Zéro 1ère partie
19 : Opération Tolérance
Zéro 2ème partie
20 : Magnéto triomphant !



Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

8 pensées sur “X-Men : Retour sur le numéro 21 de la collection Hachette

  1. Bonjour, merci pour la critique, ça a l’air bien sympa encore, j’espère qu’on aura la suite dans la collection. Dommage sur le prochain de mettre « Astonishing X-Men : » alors que sur celui-ci et les précédents, il n’y a pas marqué « x-factor »… le titre suffisait jusque là, ça alourdit la couverture.
    Je chipote pour chipoter… je le dirai à Makma quand je les croiserai.

    1. Oui c’est surprenant, il y a peut être une volonté d’insister particulièrement pour attirer le lectorat. Mais je suis d’accord c’est dommage.

  2. Egalement trouvé les 21 et 22 en kiosque sans blister. Pour le 21 ça allait mais le le 22 a souffert avec un coin niqué. Ma collection s’arrête là…

        1. Ah oui dans ce cas ça va être compliqué de trouver une solution de remplacement. J’ai regardé sur un site de vente de presse en ligne et les frais de port sont très élevés 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x