Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Thunder Force
Wonder Woman 1984
Zack Snyder's Justice League

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men

Catégories

X-Men : Retour sur le numéro 15 de la collection Hachette

X-Men : La collection mutante

 

X-Men : La collection mutante, est une collection éditée par Hachette. Retour sur son numéro 15, disponible en kiosque : Le mariage de Cyclope et Phénix.

 

Il y a deux semaines, nous retrouvions en kiosque le quatorzième numéro de la collection Hachette intitulée X-Men : La collection mutante : Impérial, par Grant Morrison, Frank Quitely, Ethan Van Sciver, Tom Derenick et Igor Kordey

Cette semaine, c’est au tour du numéro 15 de la collection d’être disponible, mettant en scène les X-Men : Le mariage de Cyclope et Phénix, par Fabian Nicieza, Scott Lobdell, Andy Kubert et Gene Ha. Il est vendu au prix de 12.99€.

 

X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix

X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix

 

 

Pour ce quinzième numéro, on retrouve le packaging habituel de la collection depuis le second numéro.

Nous vous recommandons une fois de plus de discuter avec votre libraire qui pourra vous mettre votre exemplaire de côté tous les quinze jours, ce qui assure également que la collection sera suivie dans son point de vente.

 

X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix

X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix

 

 

 

Du côté de l’édition, c’est toujours le même type d’album depuis le début de la collection en ce qui concerne le format et le papier.

Côté impression, cet album est plutôt inégal. Alors que la seconde partie ne souffre pas de défauts, l’épisode sur le mariage de Cyclope et Jean Grey a des détails qui « sautent » et une colorisation discutable. On remarque en effet un rendu un peu jaunâtre, particulièrement visible sur les visages des personnages.

A titre de comparaison, voici une page de l’édition Hachette (à droite) et du fasicule Semic (à gauche) qui montrent qu’à l’origine c’était tout de même plus naturel. C’est dommage que cette édition souffre de ce défaut assez flagrant, mais apparemment cela viendrait de Marvel car le rendu est le même dans l’intégrale X-Men contenant cet épisode.

 

X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix

 

Concernant le numéro sur le dos de l’album, il s’agit du 48.

 

X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix



 

Comme dans les volumes précédents, l’album s’ouvre sur une introduction signée du community manager de Panini Comics. Ce dernier nous rappelle l’importance de la famille Grey-Summers au sein de la riche histoire des X-Men, avec notamment la relation entre Jean et Scott mais pas seulement.

Nous passons ensuite à l’épisode qui donne sa couverture à l’album, à savoir X-Men #30. Le mariage de Cyclope et Jean Grey s’est avéré moins mouvementé que certains mariages de héros, mais c’était en tout cas attendu par pas mal de lecteurs de longue date ! Fabian Nicieza nous livre ici un épisode sympathique, mais assez bavard.

Côté dessin, Andy Kubert a signé des planches certes très 90s mais tout de même jolies. Il n’en est que plus dommage qu’elles souffrent du défaut de colorisation mentionné plus haut.

 

X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix

 

La majeure partie de l’album est consacrée à une histoire assez inhabituelle : Les aventures de Cyclope et Phénix, où l’esprit des deux personnages est projeté dans le futur pour leur permettre d’élever le futur Cable. Quand on se rappelle que le personnage en question est le fils de Cyclope et Madelyne Pryor (le clone de Jean Grey) envoyé dans le futur après sa contamination par un virus techno-organique, tout ceci forme en effet un cadre pour le moins étrange pour cette histoire parue à l’origine en VF dans la collection  Un récit Complet Marvel.

Cette histoire de Scott Lobdell est particulièrement intéressante avec une bonne exploitation de ce cadre assez particulier. C’est une étape importante dans la construction du futur Cable, avec une implication forte de Cyclope et Jean Grey.

Le graphisme est de son côté assuré par Gene Ha, et la patine futuriste de ses dessins colle parfaitement à l’ambiance du récit.

 

X-Men la collection mutante #15 le mariage de Cyclope et Phénix

 

Le sommaire de l’album compte aussi des bonus : deux illustrations de Gene Ha et deux textes sur le mariage de Cyclope et Jean Grey signés Lisa Patrick et Tom Russo.

 

 

Changement de décor pour le seizième tome, avec la relecture des X-Men par Joss Whedon et John Cassaday ! Rendez-vous dans quinze jours !

 

X-Men la collection mutante #15 Surdoués

 

Retrouvez nos chroniques sur les tomes précédents de X-Men : La collection mutante :

 

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
01 : Genèse mutante02 : Le Phénix noir03 : Les Guerres d’Asgard04 : Le massacre mutant [1/2]

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
05 : Le massacre mutant [2/2]06 : E comme extinction07 : Seconde genèse08 : Le don

X-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutante
09 : Mort apparente10 : Inferno 1ère partie11 : Inferno 2ème partie12 : Inferno 3ème partie

Hachette X-Men la collection mutante 13 : Ennemi publicX-Men la collection mutante Hachette 15 Impérial
13 : Ennemi public14 : Impérial



Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

10 pensées sur “X-Men : Retour sur le numéro 15 de la collection Hachette

  1. Mince, je commençais à être hypé par ce mariage en lisant quelques revues d’autres albums qui mentionnaient l’histoire avec Dents-de-sabre qui trainent dans les parages et donnent des dilemmes sur la rédemption. Pas grave, l’histoire en question a l’air sympa aussi. J’ai un peu peur qu’après le numéro 43, on n’aura vraiment plus l’intégrale (ça aurait été compliqué) mais le best-of des x-men… ça y est, on semble sortir des années 80 avec 3 numéros plus modernes coup sur coup.

    1. Pour le coup l’histoire avec Dents de sabre est hyper anecdotique dans cet épisode… Oui en effet on se a quitté les 80s pour le moment, on verra bien dans 15 jours ce qu’on nous annonce pour la suite 🙂

  2. Il va y avoir de grandes spéculations avec le numéro sur la tranche du prochain. Y’aura des spécialistes pour savoir ce qu’il y aura dans les 10 derniers. (pas moi puisque je « découvre » les x-men post-2000… j’ai lu AvX qui n’était pas terrible et quelques All new x-men). Après, il est possible que si ça marche Hachette ira taper au-delà du 80eme avec la première époque années 60 et sans doute des histoires récentes.

    1. Difficile à dire en effet ce qui nous attend, mais par contre les comics pré-Wein/Claremont j’y crois assez peu ou alors je ne sais pas comment ils vont justifier que des livres qui sont parus avant soient numérotés après…

  3. Décidément cette collection continue dans le grand n’importe quoi ! Alors que la version US du TPB nous filait UXM 308-310, XM 27-30, l’album du mariage, 2 Annuals, un Unlimited et même un What If, ici on a UN numéro XM et la minisérie Adventures… Alors qu’ils auraient pu en faire un numéro avec la seconde minisérie Further Adventures…
    Entre ces choix editoriaux douteux, et la censure, cette collection file un mauvais coton !

    1. Quelle censure ? Je ne pense pas avoir vu d’épisodes censurés, au contraire on voit même des choses qui avaient été allègrement charcutées par Lug/Semic…

      Pour le reste, certes le contenu du TPB est alléchant (d’ailleurs il me semble que le What if était dans la version Semic)

  4. Celle qui m’avait le plus sauté au yeux, était à quel point , dans E Pour Extinction, la destruction de Genosha par le mega-sentinelle avait été raccourci, par exemple… Après, c’était peut-être une question de place !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x