Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Thunder Force
Wonder Woman 1984
Zack Snyder's Justice League

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men

Catégories

X-Men : Retour sur le numéro 16 de la collection Hachette

X-Men : La collection mutante

 

X-Men : La collection mutante, est une collection éditée par Hachette. Retour sur son numéro 16, disponible en kiosque : Surdoués.

 

Il y a deux semaines, nous retrouvions en kiosque le quinzième numéro de la collection Hachette intitulée X-Men : La collection mutante : Le mariage de Cyclope et Phénix, par Fabian Nicieza, Scott Lobdell, Andy Kubert et Gene Ha.

Cette semaine, c’est au tour du numéro 16 de la collection d’être disponible, mettant en scène les X-Men : Surdoués, par Joss Whedon et John Cassaday. Il est vendu au prix de 12.99€.

 

X-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués

X-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués

 

Pour ce seizième numéro, on retrouve le packaging habituel de la collection depuis le second numéro.

Nous vous recommandons une fois de plus de discuter avec votre libraire qui pourra vous mettre votre exemplaire de côté tous les quinze jours, ce qui assure également que la collection sera suivie dans son point de vente.

 

X-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués

X-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués

 

Du côté de l’édition, c’est toujours le même type d’album depuis le début de la collection en ce qui concerne le format et le papier.

Côté impression, cet album ne souffre d’aucun souci dénaturant les planches.

 

X-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués

 

Concernant le numéro sur le dos de l’album, il s’agit du 74.

 

X-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués



 

Comme dans autres volumes de la collection, l’album s’ouvre sur une introduction signée du community manager de Panini Comics. Cette fois-ci, il remet les épisodes de l’album dans leur contexte de parution en expliquant notamment pourquoi Joss Whedon n’a pas hérité de la série principale mettant en scène les mutants de Marvel.

Avec Astonishing X-Men, Joss Whedon a remis à plat les X-Men. On n’est certes pas dans une démarche aussi vaste que celle de Jonathan Hickman plusieurs années plus tard, mais il s’agissait de refaire des X-Men des super-héros plus « classiques » que l’approche choisie par Grant Morrison lors de son run avec notamment le retour de leurs costumes colorés.

Tout en conservant des éléments des épisodes précédents – comme les rapports compliqués entre Wolverine et Cyclope et les derniers bouleversements de la vie privée de ce dernier – Joss Whedon a entamé un arc très bien pensé qui amène le lecteur de surprise en surprise… et nous n’en dirons pas plus car si jamais vous n’avez jamais lu Astonishing X-Men ce serait dommage de tout vous révéler ici !

Ces épisodes sont vraiment passionnants, avec du X-Men « à l’ancienne » très bien ficelé par un auteur qui s’y connait en bonnes histoires et rend un très bel hommage à l’âge d’or des Enfants de l’atome tout en y mettant sa patte et son style, notamment dans les dialogues. Le run de JossWhedon est depuis longtemps considéré comme une période de très bonne qualité, et assurément un titre à glisser entre les mains d’un lecteur souhaitant découvrir les X-Men car même s’il y a beaucoup de références aux épisodes passés cela reste très accessible (et puis on a inventé un truc sympa qui s’appelle Internet au cas où… 😉 ).

En ce qui concerne le graphisme, c’est absolument magnifique grâce à un tandem de choc : le dessinateur John Cassaday et la coloriste Laura Martin. Les planches sont splendides, rendant un bel hommage à tout ce qui faisait l’identité graphique des X-Men à la grande époque de Chris Claremont… mais ce n’est pas pour autant que John Cassaday s’est contenté de recopier le travail de ses prédécesseurs.

Les lecteurs de Planetary reconnaîtront en effet son style très caractéristique au premier coup d’œil, et cela colle très bien à l’ambiance des aventures des X-Men. Quant à la colorisation, elle est véritablement superbe comme toujours. Avec le duo Cassaday/Martin au graphisme, le terme Astonishing qui donne son nom à la série prend véritablement tout son sens !

 

X-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués

 

Le sommaire de l’album compte aussi des bonus : Le crayonné de la couverture de l’album, une galerie de couvertures, des recherches graphiques sur les personnages et un texte sur la relation entre Kitty Pryde et Colossus.

 

Retour dans le passé dans le prochain numéro, avec des épisodes signés Chris Claremont, Barry Windsor-Smith et John Romita Jr. Rendez-vous dans quinze jours !

 

X-Men la collection mutante Hachette 17 Les revenants

 

Retrouvez nos chroniques sur les tomes précédents de X-Men : La collection mutante :

 

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
01 : Genèse mutante02 : Le Phénix noir03 : Les Guerres d’Asgard04 : Le massacre mutant [1/2]

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
05 : Le massacre mutant [2/2]06 : E comme extinction07 : Seconde genèse08 : Le don

X-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutante
09 : Mort apparente10 : Inferno 1ère partie11 : Inferno 2ème partie12 : Inferno 3ème partie

Hachette X-Men la collection mutante 13 : Ennemi publicX-Men la collection mutante Hachette 14 ImpérialX-Men la collection mutante Hachette 15 Le mariage de Cyclope et Phénix
13 : Ennemi public14 : Impérial15 : Le mariage de Cyclope et Phénix



Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

6 pensées sur “X-Men : Retour sur le numéro 16 de la collection Hachette

  1. Ok! Sounds great!… je suis toujours dans Ennemie Public que je trouve très agréable… et là quand je vois la double page « On va les épater », je me dis que ça va se lire plus vite. Bon travail comme toujours.

    1. Merci 🙂 J’aime beaucoup ce coup de fouet qu’a été Astonishing X-Men, un retour aux fondamentaux qui avait fait du bien à l’époque où le post-Morrison était très inégal. J’ai d’ailleurs tendance à systématiquement le conseiller aux gens qui veulent tâter du X-Men 🙂

  2. Je donnerai mon avis dans 5 semaines, quand je l’aurai reçu. 🙂 ça a l’air bien en effet et ça permet sur l’époque récente d’avoir des « must have » (encore moins cher que la gamme Must Have de panini) parce qu’à chaque fois que j’en rachetais 1 par ci, par là, c’était vraiment pas facile de raccrocher les wagons… et là sur les Dawn of X et compagnie, c’est le prix qui est rédhibitoire. Bref, autre débat. 🙂

    1. Oui c’est clair que ces albums sont moins chers et c’est très appréciable 🙂 Pour Dawn of X, le prix a de quoi faire tousser et pour ma part j’ai dû faire des choix pour que ça passe dans le budget 🙁

  3. Du coup, je vais me contredire : j’ai vu le Must Have surdoués qui fait les épisodes 1 à 12… ici on n’a que du 1 au 6. C’est du coup moins avantageux.

    1. Ah je n’avais pas fait attention, je pensais que c’était la même pagination. C’est en effet mieux de prendre le Must have du coup !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x