Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

X-Men : Retour sur le numéro 22 de la collection Hachette

X-Men : La collection mutante

 

X-Men : La collection mutante, est une collection éditée par Hachette. Retour sur son numéro 22, disponible en kiosque : Dangereux.

 

Il y a deux semaines, nous retrouvions en kiosque le vingt-et-unième numéro de la collection Hachette intitulée X-Men : La collection mutante : Les quatre cavaliers, par Louise Simonson, Walt Simonson, June Brigman et Sal Buscema.

Cette semaine, c’est au tour du numéro 22 de la collection d’être disponible, mettant en scène les X-Men en version Astonishing : Dangereux, par Joss Whedon et John Cassaday. Il est vendu au prix de 12.99€.

 

Comme pour le numéro 21, le numéro 22 est vendu sans le moindre emballage. Suivant le point de vente où le lecteur se le procure, cela peut être embêtant pour trouver un exemplaire en très bon état si par malheur une personne peu soigneuse l’a tripoté avant.

Nous vous recommandons une fois de plus de discuter avec votre libraire qui pourra vous mettre votre exemplaire de côté tous les quinze jours, ce qui assure également que la collection sera suivie dans son point de vente et vous évitera des sueurs froides si le numéro arrive un peu plus tard, par exemple en période estivale.

 

Hachette : X-Men la collection mutante

Hachette : X-Men la collection mutante

 

 

Astonishing X-Men #7Joss Whedon / John Cassaday01/2005
Astonishing X-Men #8Joss Whedon / John Cassaday02/2005
Astonishing X-Men #9Joss Whedon / John Cassaday03/2005
Astonishing X-Men #10Joss Whedon / John Cassaday05/2005
Astonishing X-Men #11Joss Whedon / John Cassaday07/2005
Astonishing X-Men #12Joss Whedon / John Cassaday08/2005

 

Du côté de l’édition, c’est toujours le même type d’album depuis le début de la collection en ce qui concerne le format et le papier. On appréciera en tout cas que la couverture définitive de l’album ne soit pas alourdie par la mention redondante « Astonishing X-Men » comme le montrait l’aperçu à la fin du tome précédent.

Côté impression, il n’y a rien à signaler en ce qui concerne d’éventuels défauts. Le titre étant relativement récent, il n’est en effet pas étonnant que le rendu pose moins de souci que du matériel plus ancien.

 

Hachette : X-Men la collection mutante

 

Concernant le numéro sur le dos de l’album, sans surprise il s’agit du 75 vu que ce tome contient la suite directe des épisodes du seizième volume de la collection arborant quant à lui le numéro 74.

 

Hachette : X-Men la collection mutante



La tradition bien établie depuis le premier tome se poursuit, avec une intéressante introduction signée du community manager de Panini Comics qui partage une nouvelle fois son savoir avec le lecteur. Cette fois-ci, il nous montre l’importance de ce run au sein de l’histoire des X-Men et évoque l’évolution de la relation entre Cyclope et son mentor le Professeur Xavier.

Comme indiqué plus haut, ce volume contient la suite directe de l’arc inaugural de la reprise des X-Men par Joss Whedon. Après avoir assisté au retour de Colossus, le lecteur peut donc voir les difficultés de ce dernier pour revenir à une vie normale, si tant est qu’un X-Man puisse en avoir une !

L’auteur explore également une nouvelle voie particulièrement intéressante dans ces épisodes : l’intelligence artificielle. Bien que le titre de l’album soit inexplicablement au masculin, il s’agit en effet d’une vieille connaissance des X-Men qui se dévoile sous un jour nouveau tandis que les enfants de l’atome réalisent ce qu’elle est en réalité tout en devant l’affronter. Le tout en parallèle avec le fil rouge du run en cours, avec la poursuite d’éléments de l’arc précédent.

Comme pour la première partie de son run, Joss Whedon fait preuve d’une grande connaissance des X-Men et de leur univers. Les dialogues reflètent tout à fait la personnalité habituelle des personnages, modulo une certaine évolution pour ne pas tomber dans le piège d’un carcan narratif où ils seraient prisonniers. Cyclope est celui qui évolue le plus, après des étapes marquantes lors du run de Grant Morrison.

Un des points forts de cette histoire, outre le traitement pertinent de l’intelligence artificielle et la dénonciation d’une sorte de « hiérarchie des différences » (qui peut avoir plusieurs niveaux de lecture comme souvent chez les X-Men), est le traitement de Charles Xavier. Nous en avons déjà parlé, le télépathe à roulettes a perdu de sa superbe au fil des ans avec la mise en avant de ses côtés sombres. Qu’il s’agisse de sa « face cachée » qui fasse des siennes (dans le tome 20 de cette collection, dans le Récit complet Marvel Les X-Men et les Micronautes ou dans la saga Onslaught) ou des choix discutables qu’il a pu faire, Charles Xavier n’est pas tout blanc, loin de là. Le combat pour la cause mutante justifie-t-il de tels choix ? Cela fait partie des thèmes abordés dans cette histoire, et sans faire de spoilers on peut dire que le fondateur des X-Men ne sort pas vraiment grandi de ces nouvelles révélations.

Avec ce second arc, les X-Men version Astonishing montent en puissance dans une histoire qui n’a pas pris une ride et demeure toujours aussi agréable à lire. Et même en ayant déjà lu ces épisodes à l’époque de leur parution originale en VF, le final de l’album reste toujours aussi saisissant !

 

Hachette : X-Men la collection mutante

 

La partie graphique de cet arc est comme pour le précédent confiée à John Cassaday dont le talent nous permet une nouvelle fois de profiter de dessins superbement réalisés. La mise en page est tout aussi efficace pour les scènes de dialogue que pour les scènes d’action, et sa narration graphique est d’une grande fluidité. La colorisation de Laura Martin est quant à elle toujours aussi soignée, avec des superbes couleurs qui reflètent à merveille les différentes ambiances de l’histoire.

 

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par une interview de John Cassaday par Marvel Spotlight, des recherches graphiques de l’artiste et une galerie de couvertures.

 

Hachette : X-Men la collection mutante

 

On remonte un peu plus le temps pour le prochain numéro en mettant le cap vers le tout début des années 2000, avec la saga Les douze où Apocalypse tient une nouvelle fois une place centrale. Rendez-vous dans quinze jours !

 

Hachette : X-Men la collection mutante

 

Retrouvez nos chroniques sur les tomes précédents de X-Men : La collection mutante :

 

 

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
01 : Genèse mutante02 : Le Phénix noir03 : Les Guerres d’Asgard04 : Le massacre mutant [1/2]

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
05 : Le massacre mutant [2/2]06 : E comme extinction07 : Seconde genèse08 : Le don

X-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutante
09 : Mort apparente10 : Inferno 1ère partie11 : Inferno 2ème partie12 : Inferno 3ème partie

Hachette X-Men la collection mutante 13 : Ennemi publicX-Men la collection mutante Hachette 14 ImpérialX-Men la collection mutante Hachette 15 Le mariage de Cyclope et PhénixX-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués
13 : Ennemi public14 : Impérial15 : Le mariage de Cyclope
et Phénix
16 : Surdoués

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
17 : Les revenants18 : Opération Tolérance
Zéro 1ère partie
19 : Opération Tolérance
Zéro 2ème partie
20 : Magnéto triomphant !

Hachette : X-Men la collection mutante
21 : Les quatre cavaliers



Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

4 pensées sur “X-Men : Retour sur le numéro 22 de la collection Hachette

  1. Merci. ça sera le seul tome avec le précédent où la collection Must-have est financièrement plus rentable.
    Cette collection est vraiment sympa : bon, j’avoue par contre que je commence à nager dans tous les runs en cours entre Morrison, Whedon, Lobdell, Claremont (entre le 15 et le 26 vu qu’on les a eu dans tous les sens). Mais au moins, ça fait des relectures à foison 🙂 .
    Ce qui manque au niveau éditorial, c’est les mois de publication des numéros (comme à l’époque Panini). Parce que du coup, entre la fin de OTZ et Morrison/Whedon, je ne vois pas encore clairement le nombre de numéro/d’année entre.

    1. Ah oui c’est vrai que cette information serait super intéressante. Il y a toujours comicsvf pour regarder, mais ça peut vite devenir fastidieux. Je vais regarder si je peux faire quelque chose de mon côté si ce n’est pas trop chronophage.

      En tout cas c’est clair que ça part dans tous les sens mais c’est sympa de faire des bonds dans le temps 🙂

  2. Du coup, j’ai commencé à relire mes OTZ de l’époque : c’était publié en 98 mais en regardant l’ours, c’était du 96… En regardant wikipédia, OTZ se poursuit en effet bien après avec la mort de Bastion (et où on explique que c’est un robot). En effet, très en accord avec ta critique : c’est proche de l’incompréhensible…tout le monde se bataille avec des sentinelles, puis soudain, on dit stop…

    1. Je pense qu’il y avait un fort décalage au départ car Marvel France devait absorber le retard déjà important de Semic…
      C’est en effet assez compliqué d’avoir tous les bouts d’OZT en VF ! Je n’ai qu’une partie en kiosque (je ne les prenais pas à l’époque et je les ai achetés d’occasion pour compléter les 100% Marvel), et pour avoir une histoire qui soit plus compréhensible je m’étais rabattu sur le petit album édité par Maxi Livres qui contenait plus de choses vu qu’en 100% seul c’était incompréhensible ! C’est clair que ce dénouement est vraiment brutal et incomplet : rien sur le devenir de Cyclope et surtout sur la nature de Bastion ! D’ailleurs j’ai vu qu’il existe un omnibus VO qui semble regrouper tout OZT, peut être un jour je me laisserai tenter 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x