Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

X-Men : Retour sur le numéro 25 de la collection Hachette

X-Men : La collection mutante

 

X-Men : La collection mutante, est une collection éditée par Hachette. Retour sur son numéro 25, disponible en kiosque : Magie.

 

Il y a un peu plus de deux semaines, nous retrouvions en kiosque le vingt-quatrième numéro de la collection Hachette intitulée X-Men : La collection mutante : Les ères d’Apocalypse, par Alan Davis, Terry Kavanagh, Joe Pruett, Erik Larsen, Joseph Harris, Bernard Chang,Tom Raney, Brett Booth, Roger Cruz, Adam Kubert et Graham Nolan.

Cette semaine, c’est au tour du numéro 25 de la collection d’être disponible, mettant en scène les X-Men et leurs alliés : Magie, par Chris Claremont, Bill Sienkiewicz, Dave Cockrum, Sal Buscema, Ron Frenz et Brent Anderson. Il est vendu au prix de 12.99€.

 

Comme les tomes précédents depuis le numéro 21, le numéro 24 est vendu sans le moindre emballage. Suivant le point de vente où le lecteur se le procure, cela peut être embêtant pour trouver un exemplaire en très bon état si par malheur une personne peu soigneuse l’a tripoté avant.

Nous vous recommandons une fois de plus de discuter avec votre libraire qui pourra vous mettre votre exemplaire de côté tous les quinze jours, ce qui assure également que la collection sera suivie dans son point de vente.

 

X-Men : La collection mutante

X-Men : La collection mutante

 

 

Uncanny X-Men #158Chris Claremont / Dave Cockrum / Bob Wiacek06/1982
Uncanny X-Men #159Chris Claremont / Bill Sienkiewicz / Bob Wiacek07/1982
Uncanny X-Men #160Chris Claremont / Brent Anderson / Bob Wiacek08/1982
Storm and Illyana : Magik #1Chris Claremont / John Buscema / Tom Palmer12/1983
Storm and Illyana : Magik #2Chris Claremont / John Buscema / Tom Palmer01/1984
Storm and Illyana : Magik #3Chris Claremont / Ron Frenz / Tom Palmer02/1984
Storm and Illyana : Magik #4Chris Claremont / Sal Buscema / Tom Palmer03/1984

 

Du côté de l’édition, c’est toujours le même type d’album depuis le début de la collection en ce qui concerne le format et le papier.

Côté impression, malgré la présence de planches qui ne datent pas vraiment d’hier il n’y a rien à signaler en ce qui concerne d’éventuels défauts de rendu. 

Par contre côté traduction, si on ne retrouve pas vraiment de bourde comme dans l’album précédent on remarque qu’elle est un peu poussive. Il est aussi dommage qu’un dialogue dans les Limbes (troisième épisode de l’album) devienne un peu curieux à cause d’un choix malheureux de traduction.

 

X-Men : La collection mutante

 

Concernant le numéro sur le dos de l’album, il s’agit du numéro 9.

 

X-Men : La collection mutante



Dans sa traditionnelle introduction, le community manager de Panini Comics souligne l’ambiance inhabituellement surnaturelle de cet album. C’est aussi l’occasion pour lui d’expliquer la présence de Dracula en racontant comment le plus connu des vampires a fini par atterrir dans l’univers Marvel, notamment dans Le tombeau de Dracula dont justement nous vous parlions lundi dernier.

Surnaturel ou pas, l’album s’ouvre sur un épisode tout à fait classique des aventures des X-Men. On retrouve en effet les Enfants de l’atome confrontés à la possibilité que le gouvernement se lance à leurs trousses vu que le Professeur Xavier a travaillé avec le FBI à ses débuts, et donc il faut mener une mission d’espionnage pour effacer leurs traces… et bien entendu ça finit en baston ! C’est aussi l’occasion pour Chris Claremont de poser les jalons de sa réinvention de Carol Danvers, sous-entendant qu’il ira bien plus loin que l’effacement de son dossier militaire.

Le graphisme de l’épisode, assuré par Dave Cockrum, est à l’image de l’épisode : classique mais efficace.

Puis sans tambour ni trompettes on bascule dans le surnaturel avec un épisode où les X-Men croisent le chemin du sinistre Dracula. L’épisode est plaisant à lire, avec un côté angoissant plutôt bien rendu. Il faut rappeler aussi que Chris Claremont a déjà travaillé sur Dracula (justement on peut le voir dans Le tombeau de Dracula tome 1) donc il est en terrain connu avec le redoutable vampire.

 

X-Men : La collection mutante

 

Côté dessin, nous retrouvons Bill Sienkiewicz qui assure une prestation tout à fait remarquable. Certes, l’artiste n’a pas encore le style qui lui permettra de faire basculer Les nouveaux mutants dans l’horreur mais son style de l’époque est vraiment tout à fait adapté à l’ambiance de l’épisode. On retrouve aussi son sens de la mise en page, avec une technique narrative tout à fait au point.

Surnaturel toujours, avec un épisode qui va encore plus loin dans le registre horrifique : la rencontre entre les X-Men et Belasco au cœur des Limbes, royaume démoniaque qui a tout de l’Enfer. C’est là que sont posées les bases de la transformation d’Illyana Raspoutine, qui sera capturée par le maître des Limbes avant de revenir avec un terrible secret. L’épisode est toujours aussi saisissant, avec un suspense très présent tout au long de l’histoire.

 

X-Men : La collection mutante

 

La partie graphique de cet épisode est de son côté signée Brent Anderson, qui signe des planches très réussies. L’artiste n’en est pas à son coup d’essai avec Belasco vu que non seulement il a travaillé sur la série Ka-Zar de Bruce Jones où apparait le sinistre individu mais il en est en outre le co-créateur. Inutile de dire que l’artiste est parfaitement à l’aise avec l’ambiance tout à fait démoniaque de cet épisode qui a dû peupler pas mal de cauchemars à l’époque.

Nous passons ensuite à la mini-série qui donne son nom à cet album : Magie (Magik en VO). Cette histoire raconte ce qui s’est passé pendant le séjour d’Illyana dans les Limbes : elle a en fait disparu le temps d’une poignée de secondes, mais vu la temporalité particulière des Limbes cela a duré beaucoup plus longtemps pour elle.

Chris Claremont montre donc comment la jeune soeur de Colossus a acquis ses redoutables capacités, et perdu une partie de son âme aux côtés de Belasco. Avec elle, on retrouve la version âgée de Tornade déjà vue dans l’épisode d’Uncanny X-Men évoqué plus haut mais aussi un autre personnage plus surprenant. La mini-série est intéressante, montrant comment la jeune Illyana va profondément changer en plus de prendre de l’âge.

On le sait, les X-Men ont plusieurs niveaux de lecture et au-delà d’une « simple » série de super-héros il y a tout un discours sur la différence et la recherche de la tolérance. Avec Magie, on peut raisonnablement penser que Chris Claremont aurait introduit un sous-texte particulièrement sombre et qui va au-delà d’une jeune mutante transformée en sorcière par un sorcier démoniaque. Difficile en effet de ne pas penser qu‘il puisse s’agir là aussi d’une façon métaphorique de raconter l’histoire d’une enfant qui a perdu son innocence suite aux actes impardonnables d’un adulte qui ne l’est pas moins. Je suis peut être à côté de la plaque – et j’aurais beaucoup aimé avoir l’occasion de discuter du sujet avec Chris Claremont – mais c’est toujours comme ça que j’ai perçu ce récit.

En tout cas Magie est un récit vraiment intéressant, avec une ambiance très sombre et une atmosphère très tendue. Certes, on sait d’entrée de jeu comment cela doit se terminer – du moins dans les grandes lignes – mais ce n’est pas parce que la destination est connue que la route n’est pas intéressante, et en l’occurrence cette descente aux enfers tout à fait littérale est captivante.

 

X-Men : La collection mutante

 

La partie graphique de la mini-série est signée de trois artistes : John Buscema, suivi de Ron Frenz et de Sal Buscema. Les trois artistes signent des prestations complémentaires, qui restituent bien l’ambiance angoissante de cette histoire même s’il faut tout de même reconnaître que le dessin des deux premiers épisodes – signés John Buscema donc – est meilleur.

 

 

Côté bonus, les plus anciens apprécieront de retrouver la fiche d’Illyana tirée de l’encyclopédie Official Handbook of the Marvel Universe, ouvrages qui ont alimenté Strange spécial origines. Il y a aussi une couverture et un texte de Mark Lerrer datant de 1983 à propos de Magik.

 

Nouveau bond dans le temps pour le prochain numéro, avec un album où nous retrouverons la suite du run de Grant Morrison : Arme XII. Rendez-vous dans quinze jours !

 

X-Men : La collection mutante

 

Retrouvez nos chroniques sur les tomes précédents de X-Men : La collection mutante :

 

 

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
01 : Genèse mutante02 : Le Phénix noir03 : Les Guerres d’Asgard04 : Le massacre mutant [1/2]

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
05 : Le massacre mutant [2/2]06 : E comme extinction07 : Seconde genèse08 : Le don

X-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutante
09 : Mort apparente10 : Inferno 1ère partie11 : Inferno 2ème partie12 : Inferno 3ème partie

Hachette X-Men la collection mutante 13 : Ennemi publicX-Men la collection mutante Hachette 14 ImpérialX-Men la collection mutante Hachette 15 Le mariage de Cyclope et PhénixX-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués
13 : Ennemi public14 : Impérial15 : Le mariage de Cyclope
et Phénix
16 : Surdoués

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
17 : Les revenants18 : Opération Tolérance
Zéro 1ère partie
19 : Opération Tolérance
Zéro 2ème partie
20 : Magnéto triomphant !

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
21 : Les quatre cavaliers22 : Dangereux23 : Les douzeLes ères d’Apocalypse



Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

4 pensées sur “X-Men : Retour sur le numéro 25 de la collection Hachette

  1. Je n’ai pas lu l’album mais du coup Maggie disparait dans UCX160 d’aout 82 et on a la mini série qui explique ce qu’il se passe début 84, c’est ça? Super intéressant les dates 🙂
    L’épisode Dracula est bien. Bon, je l’ai lu dans les Tresors de Marvel 1, c’est le jeu ma pauvre lucette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x