Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Black Panther Wakanda Forever
Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels

Catégories

X-Men : Retour sur le numéro 45 de la collection Hachette

X-Men : La collection mutante

 

X-Men : La collection mutante, est une collection éditée par Hachette. Retour sur son numéro 45, disponible en kiosque : Honneur.

 

Il y a deux semaines, nous retrouvions en kiosque le quarante quatrième numéro de la collection Hachette intitulée X-Men la collection mutante : Attractions fatales, par Scott Lobdell, Joe Quesada, Fabian Nicieza, Larry Hama, JM DeMatteis, Joe Quesada, Greg Capullo, Adam Kubert, Andy Kubert, Jae Lee, Chris Sprouse, Brandon Peterson, Paul Smith, Ken Lashley, Darick Robertson, Matt Ryan et John Romita Jr.

Cette semaine, c’est au tour du numéro 45 de la collection d’être disponible, mettant en scène les X-Men : Honneur, par Chris Claremont, Frank Miller, Walt Simonson et Paul Smith. Il est vendu au prix de 12.99€.

 

Nous vous recommandons une fois de plus de discuter avec votre libraire qui pourra vous mettre votre exemplaire de côté tous les quinze jours, ce qui assure également que la collection sera suivie dans son point de vente.

 

X-Men : La collection mutante : Honneur

X-Men : La collection mutante : Honneur

 

Uncanny X-Men #169Chris Claremont / Paul Smith / Bob Wiacek05/1983
Uncanny X-Men #170Chris Claremont / Paul Smith / Bob Wiacek06/1983
Uncanny X-Men #171Chris Claremont / Walt Simonson / Bob Wiacek07/1983
Wolverine #1Chris Claremont / Frank Miller, Joe Rubinstein / Joe Rubinstein09/1982
Wolverine #2Chris Claremont / Frank Miller, Joe Rubinstein / Joe Rubinstein10/1982
Wolverine #3Chris Claremont / Frank Miller, Joe Rubinstein / Joe Rubinstein11/1982
Wolverine #4Chris Claremont / Frank Miller / Joe Rubinstein12/1982
Uncanny X-Men #172Chris Claremont / Paul Smith / Bob Wiacek08/1983
Uncanny X-Men #173Chris Claremont / Paul Smith / Bob Wiacek09/1983

 

Du côté de l’édition, c’est toujours le même type d’album depuis le début de la collection en ce qui concerne le format et le papier. Côté impression, il n’y a aucun souci de rendu sur les dessins. 

 

Concernant le numéro sur le dos de l’album, il s’agit du 13.

 

X-Men : La collection mutante : Honneur



Comme pour tous les tomes précédents, nous commençons la lecture de l’album par une introduction signée par le community manager de Panini Comics. Dans ce numéro, il revient sur le personnage de Wolverine et le contexte éditorial de sa création.

Car il s’agit bel et bien d’un album où Wolverine se taille la part du lion, encore qu’il soit absent des premiers épisodes. Contrairement à ce que nous avions espéré lorsque les titres des albums à venir avaient été dévoilés il n’y a pas le récit mettant en scène Kitty Pryde et Wolverine au Japon, maintes fois évoqué dans les épisodes qui ont suivi mais zappé par Lug.

Cet album est divisé en trois parties, la première marquant la première apparition des Morlocks. Ces mutants qui vivent en marge de la société – et ont emprunté leur surnom à HG Wells – sont dirigés par la redoutable Callisto qui ne trouve rien de mieux que de faire kidnapper Angel ! Chris Claremont nous montre ici des mutants qui ne peuvent pas vraiment se fondre dans la société et qui vivent dans les égouts, ayant en conséquence évolué dans leur propre société avec ses propres règles, plutôt brutales.

Si Wolverine est absent, d’autres personnages évoluent au cours de ces épisodes : Cyclope est en train de vivre sa romance avec Madelyne Pryor qui n’est autre que le sosie de son grand amour défunt Jean Grey, Kitty Pryde gagne en maturité en faisant un choix difficile pour aider ses amis mais c’est surtout Tornade qui se montre sous un jour particulièrement surprenant en devenant plus brutale et moins sereine qu’à l’accoutumée. Il faut aussi se rappeler que ces épisodes suivent la saga des Broods, au cours de laquelle les X-Men ont bien morflé et particulièrement Tornade, de quoi déclencher certains changements…

 

X-Men : La collection mutante : Honneur

 

Outre l’introduction des Morlocks dans la mythologie des X-Men, c’est aussi l’arrivée de Malicia dans l’équipe. Le personnage est montré sous un jour différent, laissant de côté l’aspect « super-vilaine de base » qui la caractérisait jusqu’alors pour la montrer sous un jour plus vulnérable en étant totalement dévastée par les effets de son pouvoir. Bien entendu, cette arrivée ne plait pas à tout le monde !

Ce premier arc montre que les X-Men peuvent tout à fait vivre des aventures sans leur omniprésent collègue à griffes même si justement il est pris comme exemple de réhabilitation lorsqu’arrive Malicia. La partie avec les Morlocks est particulièrement tendue, les X-Men se retrouvant dans un cadre très inhabituel pour eux et les forçant à prendre des décisions difficiles.

Côté dessin, nous avons successivement droit à la présence de Paul Smith et de Walt Simonson pour signer des planches très soignées. Les deux artistes livrent une prestation impeccable, qu’il s’agisse de dépeindre le repaire des Morlocks ou la base des X-Men, sans oublier des scènes d’action très efficace.

 

X-Men : La collection mutante : Honneur

 

On passe ensuite à la seconde partie, bien connue des lecteurs des X-Men : la mini-série Wolverine de Chris Claremont et Frank Miller. Le redoutable mutant canadien est au Japon pour retrouver la trace de Mariko Yashida, avec qui il avait entamé une romance ayant semble-t-il tourné court. Mais bien entendu, rien n’est simple !

Avec cette mini-série, l’attachement de Wolverine à la société japonaise est exploré après avoir été suggéré auparavant. Son passé reste mystérieux, mais on voit tout de même qu’il connait du monde là bas et que les us et coutumes nippons lui sont familiers. C’est l’occasion de placer le lecteur dans un environnement moins familier que ce dont il a l’habitude dans un contexte où l’honneur est primordial, avec des combats au sabre et des ninja… plein de ninja !

Le personnage de Logan évolue également, se détachant progressivement de son côté bestial pour davantage mettre en avant l’homme d’honneur qui se cache derrière ses crises de rage. Bien sûr, il doit toujours lutter contre ses instincts meurtriers mais il acquiert une certaine forme de sagesse qui montre un personnage plus profond que ce que l’on avait l’habitude de voir jusque là, même si des indices avaient déjà été donnés auparavant.

La partie graphique est quant à elle signée de Frank Miller, et l’artiste livre un travail remarquable. Il y a déjà tout un travail sur la mise en page, qui permet de profiter d’une narration graphique particulièrement efficace, mais aussi un style très dynamique notamment pour les scènes de combat.

 

X-Men : La collection mutante : Honneur

 

Pour terminer l’album, deux épisodes permettent d’en explorer les conséquences avec le mariage de Logan et Mariko au Japon et l’arrivée des X-Men pour y assister. C’est l’occasion de voir Logan particulièrement intégré dans la culture japonaise, et semble-t-il bien plus tranquille que d’habitude mais il n’hésite pas à revenir à ses vieilles méthodes lorsque la situation dérape.

Bien entendu, Chris Claremont ne va pas se contenter de raconter le mariage et ses préparatifs car tout ce panorama idyllique vole en éclats. Nous voici à nouveau embarqués dans une aventure rythmée, où Wolverine traque les responsables des événements. L’auteur continue également d’avancer ses pions pour la construction de son intrigue en fil rouge, dont on devine les contours depuis plusieurs épisodes.

Cet arc est aussi l’occasion d’assister à la suite de l’évolution de Tornade, qui continue à explorer une nature plus brutale et spontanée au contact de Yukio – déjà présente dans la mini-série Wolverine – et adopte un nouveau look qui a particulièrement surpris les lecteurs mais est tout à fait cohérent avec l’évolution de l’état d’esprit d’Ororo.

Au dessin nous retrouvons Paul Smith, qui signe comme à son habitude des planches très joliment réalisées.

 

X-Men : La collection mutante : Honneur

 

Côté bonus, nous avons droit à la couverture du TPB Wolverine de 1987, ainsi qu’à la préface et la postface de ce même TPB écrites respectivement par Chris Claremont et Frank Miller qui parlent de leur collaboration.

 

On revient vers le run de Joss Whedon et John Cassaday avec le prochain numéro : Invincible. Rendez-vous dans quinze jours !

 

X-Men : La collection mutante : Invincible

 

Retrouvez nos chroniques sur les tomes précédents de X-Men : La collection mutante :

 

 

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
01 : Genèse mutante02 : Le Phénix noir03 : Les Guerres d’Asgard04 : Le massacre mutant [1/2]

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
05 : Le massacre mutant [2/2]06 : E comme extinction07 : Seconde genèse08 : Le don

X-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutanteX-Men la collection mutante
09 : Mort apparente10 : Inferno 1ère partie11 : Inferno 2ème partie12 : Inferno 3ème partie

Hachette X-Men la collection mutante 13 : Ennemi publicX-Men la collection mutante Hachette 14 ImpérialX-Men la collection mutante Hachette 15 Le mariage de Cyclope et PhénixX-Men la collection mutante Hachette 16 Surdoués
13 : Ennemi public14 : Impérial15 : Le mariage de Cyclope
et Phénix
16 : Surdoués

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
17 : Les revenants18 : Opération Tolérance
Zéro 1ère partie
19 : Opération Tolérance
Zéro 2ème partie
20 : Magnéto triomphant !

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
21 : Les quatre cavaliers22 : Dangereux23 : Les douze24 : Les ères d’Apocalypse

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
25 : Magie26 : Arme XII27 : Sur la piste de Xavier28 : On recherche Wolverine

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
29 : Renouveau30 : Déchirée31 : Bienvenue à Genosha32 : Un vent de révolte

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
33 : La quête de Légion34 : L’ère d’Apocalypse
1ère partie
35 : L’ère d’Apocalypse
2ème partie
36 : L’ère d’Apocalypse
3ème partie

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
37 : L’ère d’Apocalypse
4ème partie
38 : L’ère d’Apocalypse
5ème partie
39 : Foudre cosmique40 : House of M

Hachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutanteHachette : X-Men la collection mutante
41 : La saga de l’Ile de Muir42 : Actes de vengeance43 : Days of future past44 : Attractions fatales



uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

2 pensées sur “X-Men : Retour sur le numéro 45 de la collection Hachette

  1. J’avoue que la présence de UXM 169-171 est une bonne surprise.
    Surtout considérant certaines aberrations éditoriales qui ont pu plomber certains albums de la collection.
    La mini-série Wolverine a totalement redéfini le personnage, mais, aussi ridicule que ça puisse paraître, le choix de Miller de faire un Wolvie au torse imberbe m’a toujours un peu gêné (sa « toison » étant un point le définissant autant que sa coupe ou ses pouvoirs… accentuant so côté bestiale).

    1. Oui c’est un peu curieux comme choix… en tout cas c’est clair que cette mini-série a donné une toute autre dimension au personnage, en plus d’avoir marqué les lecteurs VF de l’époque car c’était le tout premier Récit complet Marvel ! (que je n’avais pas pu avoir, tristesse…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x