Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Le mardi on lit aussi ! #86

Le mardi on lit aussi !


Le mardi on lit aussi ! Au programme de notre rubrique cette semaine : Heroes Reborn 3 (Panini Comics).

 

Tous les mardi, Le mardi on lit aussi ! est votre rendez-vous hebdomadaire qui vous propose la chronique de revues et softcovers. Nous tâchons de vous les présenter assez rapidement (tout en étant soumis aux décalages de sorties), en évitant au maximum les spoilers.

 

La semaine dernière, nous avions regardé le numéro 2 du softcover Marvel Comics. Cette semaine, on reste sur les titres de février avec la conclusion de Heroes Reborn : Heroes Reborn 3.

 


Heroes reborn 3

192 pages - 16.00€
02/02/2022

Panini Comics
EAN 9791039103510

Softcover
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Heroes reborn 3 (février 2022, Panini Comics) Ensemble, ils ont mis fin à la guerre Kree/Skrull, ils sont sortis vainqueurs de la guerre secrète du Docteur Fatalis, ils ont même survécu à la guerre civile entre Hyperion et Nighthaw, mais voici que l’Escadron Suprême d’Amérique doit relever son plus grand défi : affronter un nouveau groupe qui se fait appeler… les Avengers.

Contenu : Heroes Reborn (2021) 6-7, Heroes Reborn: Night Gwen 1, Heroes Reborn: Squadron Savage 1, Heroes Reborn: Weapon X & Final Flight 1 et Heroes Return (2021) 1, inédits
Acheter sur Excalibur Comics Acheter sur Place des libraires 

 

totoHeroes Reborn : La dernière utopienne et le dernier fils des dieux (Aaron / D’Urso)

Dans cet épisode nous pouvons voir à l’oeuvre Power Princess, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle ne fait pas dans la dentelle !

Spécialisée dans les bastons contre des dieux et entités cosmiques, Power Princess croise le chemin d’un dernier dieu qu’elle n’a pas encore ratatiné… et forcément ça ne se passe pas super bien. On retrouve des éléments qui montrent bien que le personnage est très inspiré par Wonder Woman, mais cette version est bien plus méchante !

L’épisode est plaisant à lire, même si on reste parfois assez ébahi par la grande violence de Power Princess.

Le dessin de l’épisode est quant à lui soigné, avec bon rendu des bagarres titanesques.





totoAvengers : Histoire d’ivrogne (Aaron / McGuinness)

Un petit interlude, centré cette fois sur Thor.

Le fils d’Odin, dans cette réalité dominée par Mephisto et l’Escadron suprême, a tenu un rôle de témoin pendant que les événements évoqués dans l’épisode précédent avaient lieu. L’épisode est court, mais percutant, et joue parfaitement son rôle de complément narratif.

Côté graphisme, c’est superbement dessiné une fois de plus.





totoNight-Gwen – La proie (Ayala / Karami)

Une version de Gwen Stacy est une super-héroïne dans l’univers classique, et c’est aussi le cas dans cette réalité transformée.

Certes, il n’est pas question ici de multivers vu que la Gwen originale n’est pas morte comme nous avons pu le voir dans un épisode précédent. Mais elle n’en demeure pas moins une héroïne, tandis que la mythologie de Nighthawk et celle de Spider-Man sont mélangées une fois de plus.

L’histoire est passionnante, avec une très bonne utilisation du concept consistant à faire de Nighthawk le Spider-Man de cette réalité (mais pas que). Certaines choses se devinent un peu en amont mais cela fonctionne suffisamment bien pour que cela n’entache pas la lecture.

Le dessin est de son côté très soigné, ce qui ne gâche rien.





totoL’Escadron Sauvage – Le sacrifice de la reine (Sacks / Pizzari)

Nouvelle déclinaison originale dans cette réalité : une équipe non conventionnelle menée par Elektra.

Dans un récit nerveux, nous voyons donc Elektra monter son équipe pour une mission pour le moins périlleuse. Les membres de l’équipe sont logiques, faisant plus ou moins écho à ce qu’on pouvait voir dans l’univers classique. Il est juste dommage que l’on grille très rapidement les surprises de l’histoire, même si cela ne gâche pas pour autant le plaisir de lecture.

Le graphisme de l’épisode est très réussi, avec des planches joliment dessinées.





totoL’Arme X et Alpha Flight – La liberté et la mort (Brisson / Boschi)

Dans cette réalité étrange, Wolverine est toujours le meilleur dans sa partie même s’il a affaire à des adversaires redoutables.

L’originalité de cet épisode, outre la représentation d’Alpha Flight sous un jour pour le moins inhabituel, est de rebattre complètement les cartes en ce qui concerne l’Arme X. C’est malin, et bien employé dans un épisode très intéressant avec des surprises bien calculées.

Côté graphisme, il n’y a rien à redire : les dessins sont soignés et les altérations des personnages sont bien trouvées.





totoHeroes Reborn – Le point de non-retour (Aaron / Kuder)

A force que la notion d’Avenger soit régulièrement mise sous le nez de l’Escadron Suprême d’Amérique, il était temps que ça débouche sur quelque chose.

Les membres de la super-équipe enquêtent donc sur cette équipe dont ils n’ont jamais entendu parler, et en suivant différentes pistes les pièces du puzzle finissent par s’assembler. L’épisode est bien mené, avec un dénouement qui a de quoi faire plaisir au lecteur !

Le graphisme est également soigné, avec une représentation soignée des différentes ambiances.





totoAvengers – Le meilleur ami du président (Aaron / McGuinness)

Nouvel interlude, qui est cette fois centré sur le président Coulson.

Dans ce court épisode, nous apprenons comment cette réalité a pris naissance, et force est de constater… que c’est un peu facile ! On pouvait espérer quelque chose d’un peu plus original, de plus réfléchi que cette explication qui certes tiens la route mais est tout sauf originale.

Par contre côté dessin, c’est comme d’habitude très joliment réalisé.





totoHeroes Reborn – L’homme qui a réécrit le monde (Aaron / McGuinness)

Voici venu le temps de la conclusion de cette saga, et forcément… il y a de la bagarre !

Les Avengers et l’Escadron Suprême d’Amérique se tapent donc dessus tandis qu’il faut trouver le moyen de remettre la réalité dans son état normal. L’épisode se lit plutôt bien, mais là aussi c’est un peu facile avec une solution un peu bâclée entre deux bastons, et pour Heroes Reborn un vaste sentiment de « tout ça pour ça ». On voit bien que Jason Aaron a inclus cette saga dans son plan global, mais à force la mise en place des pièces de son gigantesque puzzle commence à faire longuette.

Le graphisme est quant à lui de toute beauté, ce qui contribue largement au plaisir de lecture et permet même de pardonner le côté facile de l’épisode.







Bilan : Un numéro globalement agréable à lire, mais une conclusion décevante. Les one-shots sont très satisfaisants, et s’avèrent meilleurs que l’intrigue principale.

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le mardi on lit aussi ! vous donne rendez-vous la semaine prochaine, où nous continuerons les titres de février.. A mardi prochain !




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x