Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Le mardi on lit aussi ! #21

Le mardi on lit aussi !


Le mardi on lit aussi ! Nouveau numéro de notre rubrique hebdomadaire, consacré au softcover Dawn of X 6 édité par Panini Comics.

 

On reste dans l’univers mutant ! Après s’être penché sur Dawn of X 5, Le mardi on lit aussi ! continue sur sa lancée avec le numéro suivant : Dawn of X 6.

 

X-Men : Dawn of X 6

168 pages – 16€
Bimestriel

Le mardi on lit aussi ! X-Men : Dawn of X 6 - Décembre 2020Edition collector à 20€
En décembre, une nouvelle fois, c’est double-dose de mutants à lire dans deux éditions au choix, broché ou cartonné ! Savourez les six séries du relaunch de Jonathan Hickman, X-Men, Marauders, Excalibur, New Mutants, X-Force et Fallen Angels! (Contient les épisodes USX-Men (2019) 6, Marauders 6, Excalibur (2019) 6, New Mutants (2019) 6, X-Force (2019) 6 et Fallen Angels (2019) 6, inédits)
Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Comme dans le numéro précédent, nous avons droit en bonus à une galerie de couvertures.

 

Maraudeurs (Duggan / Lolli / Dell Pennino)

C’est un épisode particulièrement agité qui ouvre le softcover, prenant la suite du cliffhanger du dernier numéro. L’épisode est très intéressant, exploitant parfaitement les doutes autour de la relation entre Kate Pryde et Krakoa.

Nous avons droit à une bonne dose d’action, mais aussi à la démonstration qu’il y a des choses dans ce nouveau statu quo qui commencent à semer la zizanie. Un personnage en particulier montre son réel talent pour les plans tordus, et s’avère bien plus intéressant qu’il ne l’a été ces dernières années ! En tout cas, l’épisode est vraiment très bien ficelé et agréable à lire.

Côté dessin, là aussi c’est très réussi. Les planches sont très joliment dessinées, et l’ambiance de la série est joliment restituée.

 

Excalibur (Howard / To)

Il y avait une vraie montée en puissance dans les épisodes précédents, qui culmine dans cet épisode. Le concept de Krakoa (et tout ce qui va avec) est mêlé avec beaucoup d’efficacité à l’atmosphère magique de la série pour donner un épisode détonnant.

L’auteur dévoile en effet ses cartes, et tous les éléments posés ici et là l’air de rien prennent alors tout leur sens dans un récit maîtrisé et surtout passionnant. Le côté mystique de l’histoire, mêlé au contexte mutant, est un cocktail qui fonctionne redoutablement bien et on ne s’ennuie pas une minute dans cet épisode. La fin est en outre intrigante (et dégueu), et renforce l’idée que des lézardes dans le bel édifice des mutants commencent déjà à bien se voir.

Le graphisme de l’épisode n’est pas en reste, il est de très grande qualité et rend la lecture particulièrement agréable.

 

Anges déchus (Hill / Kudranski)

Avec cet épisode, c’est un final à plus d’un titre qui nous est proposé : non seulement l’arc se termine, mais aussi la mini-série.

Après des débuts assez laborieux, la mini-série aura fini par décoller quelque peu et s’avérer plutôt intéressante et en fin de compte la métaphore de la chenille et du papillon appliquée à Psylocke vaut plus ou moins pour Anges déchus également. Certes, on peut lui reprocher de ne pas forcément exploiter tout son casting et de se focaliser sur Psylocke/Kwannon, mais cette dernière s’avère finalement intéressante à suivre.

La mini-série se termine donc avec une conclusion satisfaisante, et encore une fois une indication sur les lézardes du joli édifice utopique des mutants.

Côté dessin, les planches sont soignées et le style de l’artiste colle vraiment très bien à l’ambiance de la série.

 

Nouveaux mutants (Brisson/ Flaviano)

Retour sur « l’autre arc » en cours des Nouveaux Mutants, suite à l’arrivée tonitruante de Big Bang dans un état second (quoique c’est plus ou moins son état naturel depuis quelques temps). L’épisode est plutôt bien ficelé, avec une bonne utilisation de cette faction hostile et des à-côtés du nouveau statu quo mutant. Mais c’est tout de même un peu longuet sur la fin et on se doute très vite de comment ça va tourner.

Même la fin de l’épisode est un peu convenue, on se doute très vite que ça va finir comme ça. Cela pose une nouvelle fois la question des méthodes des mutants, et le fait que l’enfer soit pavé des meilleures intentions.

Au final, cet arc restera moins bon que l’arc parallèle dans l’espace qui s’avère très sympa à lire.

Le dessin est de son côté soigné, et ça remonte justement le niveau en rendant l’épisode tout de même plaisant à lire.

 

X-Force (Percy / Segovia)

Nouvelle histoire « black ops »… et franchement ça commence à tourner un peu en rond.

On l’a compris depuis le début de la série : il faut une équipe de mutants pour faire le sale boulot en coulisses et ne pas compromettre la jeune nation de Krakoa (sinon bonjour l’incident diplomatique)… sauf que dans cet épisode on rabâche en boucle la nécessité de cette équipe et de ses méthodes toujours plus dark, au point qu’on ait envie de dire « c’est bon on a compris ».

Autre point plus gênant : la caractérisation du Fauve. On peut penser qu’avec le temps il se soit endurci, mais on a vraiment du mal à croire que le personnage qui a vivement critiqué les dérives de Cyclope finisse par faire pareil voire même pire ! En dehors de ça, même si ça ronronne l’épisode se lit et sa conclusion est tout à fait intrigante. Mais il faudrait vraiment sortir de la routine dark et renouveler un peu les intrigues.

Côté dessin, par contre ça reste vraiment très chouette. Les dessins sont soignés et correspondent bien à l’ambiance générale de la série.

 

X-Men (Hickman / Buffagni)

Curieusement, alors que l’épisode précédent semblait être une première partie (et j’espérais en lire la suite maintenant !) on part dans une autre direction dans cet épisode.

Nous suivons en effet Mystique, qui se livre à des missions secrètes pas forcément très reluisantes pour Krakoa (mais sans avoir besoin de souligner toutes les 2 minutes le côté dark comme dans X-Force). Le personnage est très bien caractérisé et utilisé dans le cadre de la nouvelle ère mutante, et on peut supposer que la mutante polymorphe est très loin d’avoir dit son dernier mot pour la suite. On appréciera d’ailleurs au passage l’officialisation par Marvel d’un point important de la vie de Mystique, que vous découvrirez en lisant l’épisode.

On remarquera en tout cas qu’entre les titres présents dans Dawn of X et l’album X-Men / Fantastic Four : 4X le Professeur Xavier a pris un virage assez marqué, avec un renforcement de son côté manipulateur qui avait commencé à poindre dans Genèse mortelle. On peut comprendre dans une certaine mesure, surtout au vu des événements de House of X / Power of X, mais au final on peut se poser la question sur les limites qu’il ne semble pas se fixer et sa ressemblance finalement assez grande avec Magneto.

La partie graphique de l’épisode est quant à elle vraiment très soignée, avec toujours un joli rendu des décors mais aussi des personnages soignés.

 

Bilan : Un numéro solide, même si Les Nouveaux Mutants et X-Force sont un peu à la peine cette fois.

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le programme de la prochaine édition de Le mardi on lit aussi ! sera consacré à d’autres titres du mois de décembre. Rendez-vous la semaine prochaine !

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x