Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Le mardi on lit aussi ! #15

Le mardi on lit aussi !


Le mardi on lit aussi ! Quinzième numéro de notre rubrique hebdomadaire, consacré au softcover Dawn of X 3 édité par Panini Comics.

 

Après avoir bouclé le mois d’octobre, Le mardi on lit aussi ! se penche cette semaine sur un softcover de novembre : Dawn of X 3.

X-Men : Dawn of X n 03

168 pages – 16€
Bimestriel

Le mardi on lit aussi ! X-Men : Dawn of X n 03 - Novembre 2020
Version cartonnée collector à 20,00€
Les X-Men partent en Terre Sauvage et y découvrent un nouvel adversaire, tandis que Sebastian Shaw poursuit ses manigances contre les deux reines du Club des Damnés. Six séries, six ambiances, pour le relaunch ultra-populaire orchestré par Jonathan Hickman et des collaborateurs triés sur le volet ! (Contient les épisodes US X-Men (2019) 3, Marauders 3, Excalibur (2019) 3, New Mutants (2019) 3, X-Force (2019) 3 et Fallen Angels (2019) 3, inédits)
Commander sur Place des librairesCommander sur Excalibur Comics

 

 

Comme dans le tome précédent, le sommaire du softcover est complété par une galerie de couvertures. Elle est accompagnée de pages de croquis de Flaviano montrant la mise en page de planches de Les Nouveaux Mutants.

 

X-Men (Hickman / Yu)

Nouvelle intrigue pour cette aventure des X-Men qui les confronte à des adversaires pour le moins insolites.

Qu’il s’agisse des X-Men ou des autres équipes de l’univers Marvel, il y a souvent des groupes de scientifiques – à un degré plus ou moins élevé – qui viennent croiser leur route et les affronter au nom de leur idéologie. Dans cet épisode, les X-Men croisent donc un groupe, une fois encore insolite mais en accord avec les thématiques explorées dans la série.

L’épisode est une nouvelle fois passionnant, avec des dialogues soignés. On appréciera d’ailleurs la jolie passe d’armes entre Jean Grey et Emma Frost, qui fera sourire les lecteurs qui voient précisément de quoi elles parlent.

Le graphisme est de son côté toujours aussi soigné, le style de Leinil Francis Yu collant parfaitement à la série.

 

Maraudeurs (Duggan / Bandini)

Cet épisode de la série est consacré à un personnage important de la série : Sebastian Shaw.

Autour du retour d’un personnage qui lui est lié (et qui prolonge l’aspect nostalgique de l’ère Hickman), nous pouvons voir à quel point Sebastian Shaw est un être redoutable. Pas seulement pour distribuer des pains tout en restant frais comme un gardon, mais aussi parce que c’est quelqu’un d’intelligent et rusé avec un fort côté manipulateur.

Du coup certains développements de l’épisode laissent penser que tout n’est pas tout rose dans le monde parfait des mutants et que des dissensions internes sont inévitables. En tout cas cela reste vraiment intéressant, et cela donne envie d’en lire plus.

Le graphisme de l’épisode n’est pas en reste, avec des dessins vraiment très soignés qui collent parfaitement au scénario.

 

Excalibur (Howard / To)

Double intrigue pour ce nouvel épisode : on continue en effet d’explorer le côté magique de la série mais il y a aussi une histoire plus terre à terre mettant en scène Apocalypse et un autre mutant que l’on n’avait pas vu depuis quelques temps. Les deux intrigues sont menées de façon efficace, et on se demande jusqu’où tout ceci va aller.

Comme dans Maraudeurs, on peut en effet continuer à voir poindre des complications à venir du fait des agissements de personnages réputés pour avoir leurs propres plans. L’épisode est en tout cas très intéressant, non seulement pour le traitement de l’histoire en cours mais pour les graines de la suite qui sont semées ici et là.

La partie graphique est de son côté très soignée, avec des dessins qui restituent parfaitement les deux ambiances des deux intrigues en cours.

 

Nouveaux mutants (Brisson/ Flaviano)

Après avoir exploré l’espace en compagnie des membres « historiques » des Nouveaux Mutants, retour sur Terre avec d’autres personnages. On reste dans la nostalgie, mais cette fois on délaisse les années 90 pour retrouver des personnages de l’ère Morrison.

L’épisode est moins sympa que la virée spatiale des Nouveaux Mutants, mais ce n’est pas pour autant qu’il n’est pas intéressant. On renoue avec la vieille tradition des X-Men de venir recruter des membres – encore que là il s’agit de mutants qui sont déjà passés par les super-équipes du Pr Xavier – et l’épisode renferme des moments touchants. Il est clair que la tonalité est radicalement différente de celle de l’aventure sur fond de cosmique, mais cela fonctionne très bien.

Côté dessin, c’est superbement réussi ! Flaviano signe de magnifiques planches qui donnent un cachet fort agréable à l’épisode.

 

X-Force (Percy / Cassara)

Comme dans les tomes précédents, X-Force s’impose comme la série la plus sombre de cette nouvelle ère de l’univers mutant. On explore vraiment les côtés les moins réjouissants de cette nouvelle ère, avec à la fois des ennemis prêts à toutes les extrémités et des mutants qui ne reculent devant rien pour se protéger.

Nous avons aussi droit à une réflexion sur la mort et son importance, thème particulièrement important depuis que les mutants ont trouvé une façon pour le moins originale d’y faire face. Cette réflexion reflète les interrogations des lecteurs, qui certes ont l’habitude que la mort dans les comics ne soit qu’un gros rhume mais cette fois il ne s’agit pas de retcon ou de ruse scénaristique vu qu’il y a un mécanisme clairement exposé et assumé.

L’épisode est en tout cas intéressant, tout aussi violent que les précédents mais nécessaire pour montrer que tout n’est décidément pas rose dans la nouvelle vie des X-Men et des autres mutants.

Sur le plan graphique, ça reste toujours très réussi avec une parfaite restitution de cette ambiance sombre et violente qui caractérise la série. C’est juste dommage qu’il faille être aussi démonstratif sur les mutilations des personnages, qui ne vont pas jusqu’au gore mais pour reprendre une expression que j’aime bien employer disons que c’est goûtu…

 

Anges déchus (Hill / Kudranski)

Pour terminer le softcover, nous retrouvons le trio vedette de la série aux prises avec un adversaire qui sort lui aussi des sentiers battus. Il est toujours intéressant de suivre le personnage de Psylocke – Kwanon qui a retrouvé son corps d’origine – aux côtés de X-23 et du jeune Cable, les personnages étant sommes toutes complémentaires.

L’épisode est intéressant, certes toujours un tout petit cran en-dessous du reste du softcover mais il se lit bien. Il y a de très bonnes idées dans cet épisode, et on se demande là aussi jusqu’où tout ceci va aller.

Du côté du dessin, c’est comme pour le scénario : c’est pas mauvais du tout, mais ça reste un tout petit cran en dessous des autres titres du softcover.

 

Bilan : Un très bon numéro une fois de plus. La nouvelle mécanique de l’univers mutant tourne à merveille.

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le programme de la prochaine édition de Le mardi on lit aussi ! sera consacré à d’autres titres du mois de novembre. Rendez-vous la semaine prochaine !

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x