Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Le mardi on lit aussi ! #14

Le mardi on lit aussi !


Le mardi on lit aussi ! Quatorzième numéro de notre rubrique hebdomadaire, consacré aux derniers softcovers d’octobre édité par Panini Comics.

 

La semaine dernière, Le mardi on lit aussi ! était consacrée à l’univers mutant. Cette semaine, place à l’univers arachnéen avec ces deux titres !

 

Spider-Man 8

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Spider-Man 8 - Octobre 2020La revue de tous les tisseurs accueille une nouvelle série : Amazing Mary Jane ! En plus, le prologue de la saga 2099 qui va secouer les mensuels pendant plusieurs mois. Et bien sûr, Miles Morales est toujours de la partie. (Contient les épisodes US Amazing Spider-Man 32-33, Friendly Neighborhood Spider-Man 11, Amazing Mary Jane 1 et Miles Morales : Spider-Man 9, inédits)
Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Amazing Spider-Man (Spencer / Gleason)

Ce sont deux épisodes au contenu riche qui ouvrent le softcover : on voit donc bien en détail le nouveau status quo civil de Peter Parker – avec des développements à venir mystérieux – mais aussi on croise des personnages qu’on ne voit pas tous les jours par les temps qui courent (dont un que j’étais content de revenir même s’il a perdu de son ironie d’antan).

Une nouvelle intrigue est aussi en train de se mettre en place, qui laisse supposer des choses intéressantes à venir autour d’un éminent personnage du Spider-Verse. Pour le moment on ne sait pas grand chose, mais on peut raisonnablement penser que des choses qui semblent sans rapport vont se retrouver tissées ensemble !

Coté graphisme, nous sommes gâtés avec des dessins très soignés. Le scénario est très joliment mis en images, et on peut apprécier que l’artiste n’en fasse pas de trop avec la condition d’un des personnages.

 

Friendly neighborhood Spider-Man (Taylor / Cabal)

C’est un épisode un peu déconcertant de prime abord qui nous est proposé, au point de vérifier le sommaire du softcover.

Mary Jane Watson tient en effet la vedette de cet épisode, afin de rappeler qu’elle n’est pas juste la petite amie du héros. Mary Jane est en effet une femme forte, qui a une expérience prononcée d’une vie aventureuse vu qu’elle a été exposée au danger plus souvent qu’à son tour.

C’est aussi un épisode touchant, montrant la complémentarité entre Mary Jane et Peter sans sombrer dans la mièvrerie qu’on pouvait redouter. C’est aussi amusant de retrouver la pétillante rouquine dans un registre où on ne l’attendait pas forcément !

Du côté du dessin, rien à redire : les planches sont soignées, avec un graphisme qui colle parfaitement à l’histoire.

 

Amazing Mary Jane (Williams / Gomez)

Voilà que Mary Jane Watson a droit à son propre titre, se déroulant lors du tournage de son nouveau film. Et l’histoire est à son image : pétillante et imprévisible.

Le concept de la série est très bien trouvé, ne faisant pas du tout série accessoire pour rallonger la sauce mais au contraire reposant sur une idée originale permettant de développer une histoire qui tient la route. On peut aussi apprécier ici et là des petites références destinées à titiller le lecteur d’épisodes vintage de Spider-Man, ce qui est toujours agréable.

Ce premier épisode est vraiment plaisant à lire, avec son lot de surprises et un personnage principal très bien exploité. La série est prometteuse, et on termine l’épisode en se demandant ce qui va bien pouvoir arriver par la suite.

Côté dessin, là aussi c’est une réussite avec des planches très soignées.

 

Miles Morales : Spider-Man (Ahmed / Garron)

Après une montée en puissance dans les épisodes précédents, le soufflé retombe quelque peu avec cet épisode.

Certes, on peut apprécier la thématique très familiale de l’épisode avec le retour en grâce d’un personnage important dans la vie de Miles Morales. Certes on peut apprécier l’opération de sauvetage qui est vraiment bien goupillée. Mais l’intrigue semble avoir complètement basculé vers autre chose et on perd cette ambiance totalement paranoïaque qui faisait des merveilles dans les épisodes précédents.

Ca reste un épisode plaisant à lire, aucun doute à avoir là-dessus, mais franchement on pouvait s’attendre à autre chose.

Côté dessin par contre ça reste vraiment très bon. Les personnages sont bien représentés, ainsi que leurs ennemis souvent insolites.

 

Bilan : Un très bon numéro, malgré l’épisode en demi-teinte de Miles Morales : Spider-Man.


 

Venom 6

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Venom 6 - Octobre 2020Point d’entrée parfait pour les nouveaux lecteurs après Absolute Carnage avec le lancement de Venom Island ! En plus, le début d’une nouvelle mini-série consacrée à Scream et un nouveau one-shot, prélude à l’événement Ravencroft, cette fois consacré à Dents de Sabre. (Contient les épisodes US Venom 21-22, Scream: Curse of Carnage 1 et Ruins of Ravencroft: Sabretooth, inédits)
Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Venom (Cates / Bagley)

La mode est vraiment à la nostalgie des années 90, avec un nouvel arc qui revisite un lieu bien connu des lecteurs de l’époque.

Après le combat contre Carnage, Venom retrouve en effet une île où il a vécu des choses assez marquantes à l’époque. Mais outre le côté nostalgique, c’est aussi l’occasion de montrer le personnage seul face à lui même ou en tout cas face à une partie de lui-même.

L’ambiance de ces épisodes évoque à la fois Lost et les passages sur Lian-Yu de Arrow, le tout assaisonné à la sauce symbiotes. Ca fonctionne redoutablement bien, avec comme dans les épisodes précédents un Venom qui n’a jamais été aussi intéressant et devenant un personnage de premier plan.

La partie graphique de l’épisode n’est pas en reste, avec non seulement des personnages très soignés mais aussi des décors très réussis.

 

Scream (Chapman / Mooneyham)

On suit à nouveau le personnage de Scream dans cette nouvelle série, prenant la suite d’Absolute Carnage.

L’épisode proposé ici est vraiment intéressant, montrant un personnage qui se détache singulièrement des autres hôtes de symbiotes. On se retrouve dans une ambiance très sombre, avec des passages qui titillent le genre horrifique sans y basculer tout à fait.

Le personnage de Scream est en tout cas riche en promesses, et cette série qui la met en scène débute sur les chapeaux de roues avec une grande efficacité.

Le dessin de l’épisode colle quant à lui parfaitement à l’ambiance de l’histoire, avec là aussi ce frôlement de l’horreur sans non plus s’y abandonner complètement.

 

Ruins of Ravencroft (Tieri / Unzueta)

Suite de la série consacrée au sinistre insitut Ravencroft.

On pouvait s’en douter déjà dans l’épisode précédent : il y a comme une volonté de doter l’institut Ravencroft d’une aura glauquissime pour le rapprocher de son homologue de la concurrence.

Dans ce nouveau voyage dans le passé, nous avons droit à l’intervention de Dents de sabre et Wolverine, mais pas seulement. L’épisode est comme le précédent, très âpre avec une ambiance résolument glauque. Ca fait un peu moins foire à la viande que dans le précédent, mais on reste dans un contexte misant sur son côté effrayant.

Le dessin de l’épisode est très réussi, mettant là aussi une touche très glauque qui colle parfaitement à l’intrigue.

 

Bilan : Un très bon numéro, avec une bonne dose de très bon Venom.


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le programme de la prochaine édition de Le mardi on lit aussi ! sera normalement consacré aux premiers titres du mois de novembre. Rendez-vous la semaine prochaine !

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x