Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #544

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Aujourd’hui, nous vous proposons la chronique de trois albums édités par Urban Comics :

  • Rorschach
  • Supergirl : Woman of tomorrow
  • Batman Chronicles 1987 volume 1

 

Toutes les semaines, nous vous proposons la chronique de titres parus en librairie. Il peut tout aussi bien y avoir des titres très récents ou des avant-premières que des albums sortis moins récemment.

 


Rorschach
Le lundi c'est librairie ! Rorschach (juin 2022, Urban Comics)

Urban Comics - Collection DC Black Label
EAN : 9791026821045

320 pages - 29.00€
03/06/2022 - Couverture cartonnée

Tom King
Jorge Fornés

Acheter sur Excalibur Comics 

Acheter sur Place des libraires 



Cela fait 35 ans qu'Ozymandias a téléporté un monstre tentaculaire sur New York, tuant des milliers de personnes et détruisant une fois pour toutes la confiance du public dans ses protecteurs. Depuis cette catastrophe, Rorschach est devenue une icône culturelle fascinante, symptôme d'un monde en perte de repères. Lors de la tentative d'assassinat d'un candidat populiste, on abat un homme portant le masque de Rorschach. Qui est l'homme derrière le masque, et surtout quelles étaient ses motivations ? L'inspecteur chargé de découvrir la véritable identité du tueur abattu s'engage
alors dans une enquête qui l'entraîne dans un méandre de conspirations, d'invasions extraterrestres, de bienfaiteurs en disgrâce, de visions mystiques et même de bandes dessinées.

Contenu : Rorschach #1-12


 

Le lundi c'est librairie ! RorschachUn homme et une femme, tous deux masqués sont abattus alors qu’ils tentaient d’assassiner un homme politique. Un fait divers tristement banal, si ce n’est que l’homme en question est Rorschach.

Mais Rorschach ayant trouvé la mort trente cinq ans plus tôt, comment cela pourrait-il être lui ? En fait Tom King ne livre pas un récit sur le personnage mais davantage sur le concept de Rorschach et sur ce que représente le justicier aux méthodes expéditives et à la morale strictement binaire.

Tout en se positionnant dans le même monde que l’œuvre d’Alan Moore, uchronie présentant quelques différences avec notre monde où par exemple les héros de fiction sont des pirates et non des super-héros, l’auteur se livre lui aussi à une analyse de notre propre société et de ses travers. Pour ce faire, il invite le lecteur à suivre un enquêteur qui part sur les trace de ce Rorschach pour essayer de démêler ce qui s’est passé lors de cet attentat raté et trouvera des réponses bien au-delà de ses attentes.

C’est une véritable plongée au cœur de la psyché humaine à laquelle le lecteur est convié, à travers la présentation de profils très différents qui sont autant de visions de la société. On retrouve par ailleurs un célèbre auteur de comics, présenté d’une façon surprenante, mais aussi une référence à peine voilée à un autre auteur que l’on finit par reconnaitre.

L’atmosphère de cet album est particulièrement sombre et tendue, au fur et à mesure que l’histoire progresse les découvertes s’enchaînent tandis que les différents personnages font échos à des choses bien réelles de notre société. Et ce ne sont pas forcément des choses bien jolies…

Rorschach fait partie de ces œuvres exigeantes où l’auteur n’est pas le seul à apporter des éléments : la sensibilité et le ressenti du lecteur jouent un rôle dans cette lecture, et à l’image du fameux test qui a donné son nom au personnage chacun ne tirera pas la même chose de cet album.

L’album est passionnant, la narration implacable de Tom King au service d’une histoire sans concession a un je-ne-sais-quoi de quasi hypnotique tandis que s’enchaînent les chapitres. Il se passe également des choses de façon plus feutrée que la simple collecte des faits, qui mènent à un final saisissant.

La partie graphique de l’album a quant à elle été confiée à Jorge Fornes, qui livre une prestation de grande qualité. Sans pour autant chercher à copier le travail de Dave Gibbons, l’artiste nous plonge cependant dans une atmosphère très proche de Watchmen sur le plan graphique.

Côté bonus, une galerie de couverture et un cahier de croquis complètent le sommaire de l’album où figure également une introduction du traducteur Edmond Tourriol.

 

Un excellent album, où Tom King livre une histoire passionnante et sans concession.

 


 


Supergirl : Woman of tomorrow
Le lundi c'est librairie ! Supergirl : Woman of tomorrow (juillet 2022, Urban Comics)

Urban Comics - Collection DC Deluxe
EAN : 9791026826644

244 pages - 20.00€
08/07/2022 - Couverture cartonnée

Tom King
Bilquis Evely

Acheter sur Excalibur Comics 

Acheter sur Place des libraires 



Kara Zor-El a vécu bien des aventures épiques mais elle cherche aujourd'hui un sens à son existence. Témoin de la destruction de sa planète, elle fut envoyée sur Terre avec pour mission de protéger un petit cousin qui finira par ne plus avoir besoin d'elle. A quoi tout cela a-t-il servi ? Où qu'elle aille, l'ombre de Superman semble la suivre jusqu'à la faire douter de sa propre légitimité. Perdue dans ses questionnements existentiels, Kara taquine la bouteille le soir de son 21e anniversaire lorsque sa trajectoire percute celle de Ruthye, jeune extraterrestre en quête de vengeance...

Contenu : #1-8


 

Le lundi c'est librairie ! Supergirl Woman of tomorrowQuand elle souhaitait fêter son vingt-et-unième anniversaire, Supergirl ne s’attendait certainement pas à ce que les choses tournent ainsi !

Tom King met en scène la rencontre sur une planète lointaine de Kara Zor-El et Ruthye, cette dernière étant une native de ce monde souhaitant à tout prix venger son père lâchement tué par un individu infiniment méprisable. Rencontre improbable de deux jeunes femmes qui n’ont pas grand chose en commun, ou peut être que si comme elles vont apprendre à le découvrir.

C’est une fantastique quête initiatique que l’auteur nous propose dans ce récit complet, dans une ambiance de space fantasy qui sied fort bien à Supergirl. Je ne suis jamais très friand des comparaisons faites par les éditeurs pour promouvoir un titre à travers une hypothétique ressemblance avec un autre, mais force est de constater que lorsque la quatrième de couverture évoque l’excellent Saga il est clair que c’est tout à fait vrai.

Tout au long des chapitres de cette épopée, Tom King se livre à plusieurs analyses comme il a coutume de le faire dans ses récits. La notion de vengeance est bien sûr examinée, mais aussi le personnage de Supergirl qui s’affranchit totalement de l’ombre de son illustre cousin. Ca va faire un peu convenu, mais Woman of tomorrow – dont le titre fait bien entendu écho au surnom de l’Homme d’acier – permet de voir la jeune femme sous un jour différent. Nous y découvrons une femme à la détermination hors du commun qu’il vaut mieux éviter de trop chercher, tout en conservant les valeurs morales qu’elle partage avec Superman.

Tandis que les deux jeunes femmes parcourent l’espace, le récit prend des allures de road movie de l’espace avec des rencontres insolites sur différentes planètes. Kara et Ruthye ont beaucoup à apprendre l’une de l’autre tandis qu’elles voyagent en véritables Achab à la poursuite de leur baleine blanche qui prend ici la forme d’un ennemi particulièrement odieux et vil. On pourrait d’ailleurs penser que l’auteur a peut être un petit peu trop chargé la mule avec ce personnage, qui a vraiment tous les défauts de l’univers.

Vous l’aurez compris à la lecture des quelques lignes qui précèdent, Woman of tomorrow est une histoire passionnante et particulièrement agréable à lire. A travers ses travaux, Tom King a pour habitude d’exposer au grand jour la nature même des personnages sur lesquels il écrit, et dans cet album c’est le cas même si ce n’est pas le seul sujet de l’histoire. A noter que la fin peut surprendre, tandis que la construction globale de l’intrigue – qui ne laisse pas de côté les scènes spectaculaires – est d’une très grande logique.

Côté dessin, Bilbuis Evely nous gâte avec des planches de toute beauté. Son style restitue à merveille l’ambiance de space fantasy qui caractérise ce récit, avec une représentation très efficace des scènes d’action.

 

Un excellent album, qui constitue une superbe quête initiatique passionnante et touchante.

 


 


Batman chronicles tome 1 : 1987
Le lundi c'est librairie ! Batman chronicles tome 1 : 1987 (juin 2022, Urban Comics)

Urban Comics - Collection DC Chronicles
EAN : 9791026819905

448 pages - 35.00€
17/06/2022 - Couverture souple

Frank Miller / Mike W. Barr
David Mazzucchelli / Jerry Bingham

Acheter sur Excalibur Comics 

Acheter sur Place des libraires 



Après le départ de Dick Grayson, Batman se retrouve sans un Robin, jusqu'au jour où il croise la route de Jason Todd, un gamin des rues qui tente de lui voler les roues de sa Batmobile ! Après avoir défait une organisation criminelle, le Dynamique Duo est à nouveau réuni pour affronter les plus grandes menaces qui planent sur Gotham dont le Pingouin ou Gueule d'Argile.

Contenu : Batman #402-414 + Batman Annual #11 + Batman Son of the Demon


 

Le lundi c'est librairie ! Batman Chronicles 1987 vol. 1 Le lundi c'est librairie ! Batman Chronicles 1987 vol. 1 Le lundi c'est librairie ! Batman Chronicles 1987 vol. 1

 

Nous vous avions présenté en avant-première ce premier album Batman Chronicles, il est maintenant temps de nous pencher sur son contenu ! 🙂

Nous voici donc en 1987, après le passage de Crisis on Infinite Earths qui a remis à plat l’univers DC pour le simplifier… enfin c’était l’idée en tout cas ! Comme ses autres petits camarades de jeu, Batman se retrouve lui aussi impacté par cette saga et se voit subtilement retouché. Comme cela coïncide avec l’arrivée de Dennis O’Neil en tant qu’éditeur sur les titres Batman, cela constitue un très bon point de départ pour débuter cette collection d’intégrales sur le protecteur de Gotham City.

L’album peut se diviser en trois parties, la première étant constituée par une série d’aventures de Batman avec à ses côtés le jeune Jason Todd. Ce dernier a subi lui aussi quelques petites retouches, et il est caractérisés pour ne surtout pas donner l’impression d’une photocopie de Dick Grayson. On retrouve par ailleurs dans ces épisodes les graines de futurs conflits de Robin avec son mentor, notamment du fait de sa nature impulsive.

Les épisodes en question sont vraiment très intéressants, avec des intrigues qui replacent Batman dans une atmosphère davantage axée sur le polar qui lui sied à merveille. La présence de Max Allan Collins à l’écriture explique également ce virage, ce dernier ayant officié sur les aventures d’un certain Dick Tracy.

Côté graphisme, nous avons droit à des prestations très soignées de différents artistes, parmi lesquels figurent Jim Starlin ou encore Dave Cockrum. Le style est parfois un peu daté mais cela reste tout de même vraiment très soigné.

La seconde partie, nichée au cœur des épisodes en question, est constituée du mythique Batman : Year one. Signé Frank Miller, ce récit s’attache à dépoussiérer les origines de Batman en leur donnant un cadre plus réaliste. L’originalité de  Batman : Year One, c’est sa narration à deux voix : celle de Jim Gordon, qui arrive à Gotham City dont il découvre la corruption et celle de Bruce Wayne qui revient pour mettre en place sa nouvelle identité.

Ce récit, qui fait partie des classiques ayant inspiré des adaptations des aventures de Batman, n’a rien perdu de sa puissance grâce à une narration d’une précision à l’efficacité redoutable. Cette histoire, qui se situe dans un cadre très marqué par le polar noir, permet de croiser Harvey Dent, la famille Falcone ou encore une certaine Selina Kyle. L’histoire est passionnante, montrant des personnages très humains qui ont eux aussi des failles qui peuvent parfois contrarier l’exercice de leur mission.

Côté graphisme, c’est David Mazzuchelli qui officie avec son talent habituel pour nous offrir des planches magnifiquement réalisées. Son style colle à merveille à l’ambiance de polar noir qui caractérise cette histoire, avec toujours beaucoup d’efficacité pour dépeindre les scènes d’action. A noter qu’il s’agit de la colorisation originale de cette histoire, ce qui fait un peu étrange par rapport aux épisodes dont les couleurs sont plus flashy.

Enfin la troisième partie de cet album est constituée par un roman graphique intitulé Le fils du Démon. Signé Mike W. Barr, ce récit sort Batman de sa routine pour le placer dans un cadre quelque peu inhabituel, aux côtés de Ra’s al Ghul… et de sa fille Talia !

Ce récit est très intéressant, avec une très bonne utilisation du personnage de Batman dans un contexte différent. En outre, il a disons une certaines valeur historique vu qu’il aura de sacrées répercussions bien des années plus tard ! La caractérisation des personnages est très soignée, et l’intrigue tient le lecteur en haleine du début à la fin.

Le dessin est quant à lui assuré par Jerry Bringham, dont le travail est absolument magnifique. Batman et les autres personnages sont parfaitement représentés, et la colorisation – qui tranche elle aussi avec celle des épisodes plus flashy – met parfaitement le graphisme en valeur.

Côté éditorial, le sommaire de cet album est complété par des textes de l’équipe d’Urban Comics et des textes d’époque signés de Max Allan Collins, Dennis O’Neil, Frank Miller… de quoi apprendre énormément de choses sur les coulisses éditoriales de cette période.

 

Un excellent album, qui offre un très bon moment de lecture avec de très bonnes histoires.

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le sommaire de la prochaine chronique sera consacré à un ou plusieurs albums, rendez-vous lundi prochain !




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x