Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #508

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Aujourd’hui, nous vous proposons la chronique de 2 albums édités par Delcourt Comics :

  • Reckless
  • Safrane Chu tome 1

 

Toutes les semaines, nous vous proposons la chronique de titres parus en librairie. Il peut tout aussi bien y avoir des titres très récents ou des avant-premières que des albums sortis moins récemment.

 


Reckless
Le lundi c'est librairie ! Reckless (octobre 2021, Delcourt Comics)

Delcourt Comics - Collection Contrebande
EAN : 9782413042495

144 pages - 15.95€
06/10/2021 - Couverture cartonnée

Ed Brubaker
Sean Phillips

Acheter sur Excalibur Comics 

Acheter sur Place des libraires 



Ed Brubaker et Sean Phillips : La dream team frappe à nouveau et elle frappe juste, pour une nouvelle trilogie aux ambiances, sexe, sang drogue et rock'n'roll ! Reckless est un coup de poing dans l'estomac !
Ethan Reckless est un ancien étudiant radical. Son job? Régler les problèmes. Toutes sortes de problèmes, quels qu'ils soient... à condition d'y mettre le prix. Les activités d'Ethan Reckless lui ont fait rouler sa bosse, comme on dit. Et il ne craint pas grand-chose... Si ce n'est que son passé le rattrape. Et cela semble bien être le cas... -


 

Le lundi c'est librairie ! RecklessQuand parait un nouvel album du duo Ed Brubaker / Sean Phillips, c’est toujours un événement pour le lecteur qui sait qu’il va passer un très bon moment de lecture. Cet album ne fait pas exception.

C’est au début des années 1980 que se déroule l’action de Reckless, mettant en scène un personnage du même nom dont la spécialité est de régler les problèmes des gens… toutes sortes de problèmes. A première vue, on peut penser qu’on se situe dans une trame assez classique d’un « nettoyeur » qui se retrouve piégé dans une situation qui le dépasse, mais en fait l’histoire va bien au-delà de ce schéma.

Ed Brubaker a en effet concocté une histoire qui met en scène un personnage sommes toutes très surprenant, avec une épaisse couche de mystère qui l’entoure ainsi que les personnages qu’il croise. La progression de l’intrigue est parfaitement dosée, avec une caractérisation impeccable du personnage principal et des rebondissements toujours très pertinents. Il y a en effet pas mal de surprises tout au long de cette lecture, et le fin mot de toute cette histoire est savamment dissimulé derrière des fausses pistes habilement disséminées sous le nez du lecteur qui se fera promener à plusieurs reprises.

Comme les autres oeuvres du duo Brubaker / Phillips, Reckless est une histoire dure et sans concessions. Les personnages sont tous captifs d’une spirale d’événements, essayant de ne pas s’y noyer tandis qu’ils surnagent de rebondissement en rebondissement. Vu comme ça, on aurait pu redouter une redite avec d’autres titres du duo, comme Criminal, mais si on y retrouve des choses – comme un personnage abimé par la vie et un cadre de polar noir – on est toutefois dans un registre suffisamment différent pour constater que les auteurs ont encore pas mal de chevaux sous le capot !

Le lundi c'est librairie ! RecklessL’ambiance est aussi sombre qu’à l’accoutumée, et surtout l’histoire est tellement passionnante que les pages sont tournées avec une ferveur quasi hypnotique par un lecteur immédiatement captivé par une intrigue sans faille et menée de main de maître. Si vous aimez ce genre d’histoires, Reckless vous plaira sans aucun doute !

Comme nous l’indiquions plus haut, la partie graphique de cet album est signée par Sean Phillips qui nous régale une nouvelle fois de planches superbement dessinées. Une fois encore, la magie de la véritable symbiose que constitue le duo Brubaker / Phillips fait son office, la narration est impeccable et les dessins restituent parfaitement l’ambiance de l’histoire.

Et puisqu’il est question de l’ambiance, il ne faut pas oublier le rôle déterminant de la colorisation de Jacob Phillips. Ce dernier met parfaitement en couleurs cette histoire, avec des teintes qui sont en parfaite adéquation avec l’atmosphère de l’histoire.

En ce qui concerne les bonus, le sommaire de l’album propose une postface signée Ed Brubaker, une page de script accompagnée du crayonné de la page correspondante et des ébauches de couvertures.

 

Un excellent album, une fois de plus le duo Ed Brubaker / Sean Phillips fait des merveilles pour livrer une histoire passionnante, dure et sans concessions.

 



Safrane Chu tome 1
Le lundi c'est librairie ! Safrane Chu tome 1 (octobre 2021, Delcourt Comics)

Delcourt Comics - Collection Contrebande
EAN : 9782413041863

144 pages - 15.50€
20/10/2021 - Couverture cartonnée

John Layman
Dan Boultwood

Acheter sur Excalibur Comics 

Acheter sur Place des libraires 



Après le succès de TONY CHU - DÉTECTIVE CANNIBALE (série en 12 tomes créée par John Layman & Rob Guillory), voici les aventures de sa soeur SAFRANE, toujours écrites par John et dessinées par Dan Boultwood.
Tandis que TONY CHU racontait l'histoire d'un flic cibopathe (capable de lire psychiquement les impressions de tout ce qu'il ingurgite), SAFRANE CHU est une cibopar , capable de lire dans les pensées de tous ceux avec qui elle partage un repas. Et pour couronner le tout, Safrane est l'une des criminelles les plus recherchées de la planète...


 

Le lundi c'est librairie ! Safrane Chu t1Après la série Tony Chu et le hors-série sorti l’été dernier, voilà que cet univers déjanté est de retour avec la soeur du détective cannibale.

John Layman remet donc le couvert en restant dans son univers déjanté, mais choisit cette fois d’opter pour un spin-off qui fait office de prequel. L’histoire débute en effet alors que la fameuse épidémie qui a justifié l’interdiction de consommer du poulet faisait ses débuts, et donc avant toutes les aventures barrées de Tony Chu.

Ce dernier est toutefois très présent dans l’intrigue vu qu’on assiste à la mise en place de plusieurs éléments qui servent de base à sa propre série, même si l’accent est logiquement mis sur sa soeur Safrane. Les pouvoirs de cette dernière sont pour le moins insolites : si elle mange exactement la même chose que quelqu’un et au même moment, elle peut lire ses pensées ! Une fois encore l’auteur se lâche dans les pouvoirs alimentaires avec cette capacité déjantée, qui ouvre des perspectives intéressantes.

Comme dans la série originale, l’ambiance est teintée de folie furieuse avec des personnages complètement barrés dans des situations totalement loufoques. L’histoire fonctionne bien, même s’il faut reconnaître que la série Tony Chu était supérieure à ce spin-off qui reste cependant très recommandable. En outre, certains passages comiques de l’album sont dûs aux actions de personnages de la série originale, ce qui fait que Safrane Chu peine à trouver ses propres marques en s’en affranchissant. Mais ce n’est que le premier tome, il peut encore se passer des choses désopilantes par la suite et puis surtout on s’amuse quand même beaucoup avec cette histoire.

Le lundi c'est librairie ! Safrane Chu t1Mêlant habilement l’exercice du prequel à celui de la mise en place d’un personnage, Safrane Chu est un album amusant et déjanté qui ravira les amateurs de comics bien barrés. L’efficacité redoutable de l’humour noir de John Layman permet de s’amuser du contexte épidémique qu’il met en scène, malgré la situation sanitaire que nous connaissons depuis bientôt deux ans.

En ce qui concerne le graphisme, Rob Guillory a cédé la place à Dan Boultwood. Son style reste dans une approche très cartoony, ce qui colle parfaitement à l’ambiance de folie furieuse qui règne dans ces pages. En outre, on a pu voir à l’occasion du crossover avec Revival qu’un style réaliste ne sied pas aussi bien à l’univers des Chu.

Mais si on retrouve une approche cartoony avec le travail de Dan Boultwood, là aussi c’est moins réussi que dans la série originale. En effet, s’il y a toujours quelques gags visuels il y en a nettement moins que sous le crayon de Rob Guillory mais surtout ce dernier a une façon de représenter les scènes les plus outrancières avec un style déjanté qui permet de les faire passer plus facilement. Dans cet album, même si on retrouve un dessin aussi barré que l’histoire le gore est nettement moins atténué et certains passages sont vraiment bien goûtus…

Côté bonus, le sommaire est complété par une galerie de couvertures et de personnages, ainsi qu’une planche qui fait office de scène post-générique histoire de taquiner au passage les films qui en usent et en abusent.

 

Un très bon album, où on retrouve la folie de la série originale qui reste toutefois supérieure

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le sommaire de la prochaine chronique sera consacré à un seul album, rendez-vous lundi prochain !




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x