Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #480

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Aujourd’hui, nous vous proposons une chronique spéciale AWA avec deux albums édités par Panini Comics :

  • The Resistance
  • Year zero tome 1

 

 

AWA Studios (Artists, Writers & Artisans) est un éditeur indépendant fondé en novembre 2018. A sa tête, on retrouve Axel Alonso, Bill Jemas (Marvel Comics) et Jonathan Miller (Fandom). Au sein de son conseil créatif, on retrouve d’autres noms bien connus du monde des comics : J. Michael Straczynski, Reginald Hudlin, Garth Ennis, Gregg Hurwitz, Margaret Stohl et Frank Cho.

Les titres AWA ont rejoint le catalogue de Panini Comics en 2021, comme l’éditeur l’avait annoncé en novembre dernier (mais Year Zero a finalement précédé Bad mother).

 

The Resistance
The Resistance - Mars 2021

Panini Comics
Collection AWA Studios

160 pages – 20€
Mars 2021 – Cartonné

JM Straczynski
Mike Deodato Jr

Commander sur Place des libraires

Commander sur Excalibur Comics

AWA, un nouvel éditeur arrive chez Panini Comics, lancé par Axel Alonso et Bill Jemas, des noms bien connus des lecteurs Marvel. Après une pandémie qui a fait des centaines de millions de morts, des rescapés se découvrent des pouvoirs. Les gouvernements mondiaux vont-ils savoir mieux réagir que durant la pandémie ? Par Straczynski & Deodato Jr.
(Contient les épisodes The Resistance 1-6, inédits)

Le lundi c'est librairie ! The ResistancePar un curieux caprice du hasard, voilà que nous sommes en pleine pandémie et nous retrouvons face un récit sur… une pandémie.

JM Straczynski nous raconte en effet l’histoire d’une pandémie mystérieuse qui décime la planète… sauf que celle dont il parle ferait passer la pandémie de coronavirus pour une simple blague en comparaison vu que l’auteur a poussé les curseurs bien plus loin ! On est en effet d’entrée de jeu placés dans une véritable ambiance de catastrophe aux proportions bibliques comme dirait un célèbre chasseur de fantômes.

L’auteur livre ici un récit implacable, qui non seulement montre comment les états peuvent réagir face à une pandémie qui les dépasse complètement, mais aussi qui met en scène des personnes dotées de super-pouvoirs suite à leur contamination. D’ailleurs à ce sujet, on retrouve des choses qui font largement penser à Rising stars, autre travail de JM Straczynski. Ce n’est cependant pas du recyclage non plus, mais on sent bien que les deux titres ont un auteur commun.

Quand on suit le travail de l’auteur, on se rend compte assez vite qu’il y a des titres pas forcément top (voire aussi des titres abandonnés) mais aussi des titres de qualité. The Resistance fait partie de cette seconde catégorie, avec une narration maîtrisée et une intrigue très bien pensée. En partant d’une situation tristement d’actualité, JM Straczynski parvient à construire un récit qui non seulement explore les implications d’une pandémie totalement hors de contrôle d’une façon qui sonne « vraisemblable » mais aussi traite de personnages dotés de super-pouvoirs très éloignés des nobles héros encapés d’histoires plus conventionnelles.

La recette à priori complexe fonctionne à merveille, l’auteur ayant parfaitement réussi le dosage de tous ses ingrédients. Avec un rythme bien pensé qui donne par ailleurs l’impression de suivre un film au climat particulièrement tendu (impression renforcée par le graphisme), The Resistance est une lecture passionnante qui captive le lecteur dès sa première page.

La partie graphique de The Resistance est quant à elle confiée à Mike Deodato Jr, qui signe des planches très réussies. L’artiste a particulièrement soigné sa mise en page, avec des découpages qui apportent un certain dynamisme à sa narration.

On peut aussi observer ici et là que l’artiste s’est parfois inspiré de visages de comédiens connus (comme Ed Harris,  James Woods ou encore Vincent Cassel), mais pas tout le temps. Cela donne un petit côté cinématographique à l’histoire, et c’est loin d’être désagréable.

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par un texte de JM Straczynski, des couvertures et le script illustré de 8 pages du premier épisode.

Un excellent album, qui fait encore plus froid dans le dos dans le contexte actuel


 

Year Zero
Year Zero - Mars 2021

Panini Comics
Collection AWA Studios

128 pages – 18€
Mars 2021 – Cartonné

Benjamin Percy
Ramon Rosanas

Commander sur Place des libraires

Commander sur Excalibur Comics

L’apocalypse zombie a lieu ! Suivez le destin de cinq rescapés, partout autour du monde. AWA Studios est un nouvel éditeur à regarder de près, que Panini Comics vous fait découvrir ce mois-ci avec deux albums palpitants.
(Contient les épisodes Year Zero 1-5, inédits)

Le lundi c'est librairie !  Year Zero tome 1Tiens, encore une histoire de zombies pourrait-on penser… mais ça serait très réducteur de simplement dire ça, car Year zéro traite le sujet sous un autre angle que les autres récits sur le sujet.

Benjamin Percy, comme il l’explique dans son texte en fin d’album, a en effet choisi de ne pas traiter un groupe de survivants dans un endroit localisé mais plutôt le sort de cinq personnes très différentes disséminées dans le monde. Le traitement de l’histoire fait également un peu écho à la pandémie que nous connaissons également, même si fort heureusement nous n’avons pas de zombies dans la vraie vie de tous les jours. Entre Year Zero et The Resistance, voilà de quoi se dire que ce que nous connaissons pourrait être encore pire !

Le traitement en parallèle des intrigues liées aux différents personnages – qui ne sont pas forcément synchronisées dans le temps d’ailleurs – fonctionne parfaitement, donnant ainsi successivement cinq ambiances différentes qui sont traitées par petites touches. C’est plutôt malin de montrer les réactions de personnes complètement différentes et très loin les unes des autres face à un même problème, histoire de donner un côté vraiment global à l’histoire.

On remarquera d’ailleurs que Benjamin Percy a décidé de ne pas jouer la carte du mystère concernant l’origine de cette catastrophe, intercalant de temps en temps des informations qui donnent des indications supplémentaires sur elle. Là aussi c’est bien pensé, et ça complète efficacement une histoire déjà passionnante par ailleurs. En effet, on se sent vite embarqué dans ce récit aux côtés des personnages principaux, et la structure fractionnée du récit donne même encore plus envie de rester accroché à la lecture pour connaitre la suite des intrigues.

Côté graphisme, nous sommes gâtés avec des planches très réussies de Ramon Rosanas. La mise en page des épisodes, où chaque personnage a droit à sa partie avec une double page, est très efficace pour mettre en parallèle les différentes intrigues.

On remarque aussi que suivant le personnage l’ambiance graphique est différente, notamment au niveau des couleurs. Cela contribue à l’efficacité de la narration graphique de l’histoire, en différenciant ainsi nettement les différentes intrigues liées aux personnages.

Côté bonus, le sommaire de l’album renferme également des croquis de personnages, un texte de Benjamin Percy et six pages de script illustrées.

Un excellent album, qui traite la thématique des zombies sous un angle intéressant


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le programme de lundi prochain sera consacré à plusieurs albums, à la semaine prochaine ! 🙂




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x