Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow

Catégories

Flashback #88

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : La bataille du Baxter Building  (juillet 1985, Editions Lug)

 

Après une pause de quelques semaines, Flashback revient vous parler de comics sortis il y a plusieurs années ! Nous restons dans les albums édités par Lug en abordant celui qui fait suite à L’héritage maudit : La bataille du Baxter building.

 

 

Flashback : La bataille du Baxter Building

La bataille du Baxter Building
Juillet 1985 – Editions Lug

 

 

La bataille du Baxter Building, 1ère partie : Vaincus par les Terrifics (Lee / Kirby)

Episode VO : Fantastic Four #38 (1965)

 

C’est une histoire sommes toutes classique qui commence chez les Quatre Fantastiques, dont les membres sont fort occupés à se chamailler comme à l’accoutumée. Mais pendant se temps leurs ennemis les Terrifics préparent un plan diabolique pour les neutraliser.

L’épisode est très classique et très ancré dans son époque, avec la peur du nucléaire liée au contexte de la guerre froide qui sert de base au plan des Terrifics utilisant une bombe imaginaire. Nous avons droit à une bonne dose d’action dans le face à face entre les Quatre Fantastiques et leurs équivalent maléfiques qui leur jouent un sale tour. L’épisode se lit bien, avec une conclusion qui a dû glacer les sangs des lecteurs de l’époque !

La partie graphique est également soignée, on reste dans du classique mais redoutablement efficace.

 

 

La bataille du Baxter Building, 2ème partie : Un aveugle les guidera (Lee / Kirby)

Episode VO : Fantastic Four #39 (1965)

 

Suite au dénouement de l’épisode précédent, nous avons la confirmation que les Quatre Fantastiques ont bel et bien perdu leurs pouvoirs, grâce aux radiations nucléaires qui sont décidément un véritable couteau suisse narratif pour Stan Lee.

Les Quatre aventuriers doivent donc trouver un moyen de cacher leur infortune à leurs ennemis, Red Richards inventant tout un tas de gadgets pour simuler leurs pouvoirs. Les gadgets en question sont finalement un peu amusants, notamment les échasses télescopiques de Mister Fantastic. Et pour ne rien arranger, voici que le Dr Fatalis revient leur chercher querelle mais au moins les Fantastiques peuvent compter sur l’aide de Daredevil.

L’épisode est intéressant, plus original que le précédent en montrant les Fantastiques devant lutter sans leurs pouvoirs contre leur pire ennemi en étant à peine aidés par des gadgets qui semblent bien dérisoires. Le team-up avec Daredevil fonctionne bien, et si la ficelle utilisée pour ramener le Dr Fatalis aux affaires est bien grosse (et déjà utilisée ailleurs) elle permet au moins de faire affronter à la super-équipe une menace d’envergure !

Côté dessin, l’imagination bouillonnante de Jack Kirby fonctionne à plein régime pour notamment mettre en image les gadgets qui doivent remplacer les pouvoirs des Fantastiques. A noter aussi une expérimentation graphique dont l’artiste était friand, qui rend particulièrement bien.

 

 

La bataille du Baxter Building, 3ème partie : Le combat final (Lee / Kirby)

Episode VO : Fantastic Four #40 (1965)

 

Toujours aidés par Daredevil, les Fantastiques luttent contre leur ennemi le Dr Fatalis dans la conclusion de l’arc en cours.

On reste dans un contexte tendu, où les Fantastiques sans pouvoirs luttent avec Daredevil contre un ennemi particulièrement puissant. L’épisode fonctionne très bien, même si on peut se permettre un sourire lorsque la fée deus ex machina pointe le bout de son nez pour sortir les héros – et le scénariste – de la panade. En effet, même si cela fonctionne plutôt bien pour tout remettre d’équerre, le stratagème trouvé est tout de même assez simple et on peut même penser que Stan Lee en était parfaitement conscient puisqu’il l’exprime à travers un dialogue ! Mais cela reste tout de même un épisode plaisant à lire, dont la conclusion amorce des événements intéressants.

La partie graphique de l’épisode est quant à elle impeccable, avec toujours beaucoup de dynamisme et d’inventivité dans le dessin.

 

 

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un autre livre extrait des profondeurs des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x