Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Thunder Force
Wonder Woman 1984
Zack Snyder's Justice League

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men

Catégories

Flashback #57

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Oeil de Faucon  (novembre 1994, Semic)

 

La semaine dernière, Flashback parlait du Vengeur Oeil de Faucon avec l’album du même nom de la collection Un récit complet Marvel. Cette semaine, nous mettons le cap vers l’année 1994 pour un autre album qui lui est consacré : Oeil de Faucon.

 

Flashback : Oeil de Faucon

Oeil de Faucon
Novembre 1994 – Semic

 

Oeil de Faucon (Dixon / Kolins)

Episodes VO : Hawkeye 1#4 (1994)

 

D’un Oeil de Faucon à l’autre… voici donc le second album de la collection Un récit complet Marvel consacré à l’archer de Marvel.

 

Cette fois, c’est Chuck Dixon qui raconte les aventures d’Oeil de Faucon et comme dans le premier récit le Vengeur est en retrait, se trouve une raison de continuer à se battre et adopte un nouvel uniforme… mais la ressemblance s’arrête là.

Déjà, il n’y a pas d’aspect romance vu qu’Oiseau moqueur est décédée et Oeil de Faucon est encore sous le choc de son deuil. Mais aussi parce que l’histoire est toute de même bien moins racontée que dans le premier album.

Le traitement est en effet assez laborieux, avec une succession de clichés et de heureux hasards (ce qu’on appelle aussi des facilités scénaristiques). Même tout ce qui tourne autour de la rédemption d’Oeil de Faucon qui trouve ici un nouveau départ est vraiment traité à la truelle dans une ambiance vraiment typique des titres bas de gamme des année 1990. On est vraiment très loin du récit sympa de Mark Gruenwald

Après ce n’est pas non plus ce qu’on peut lire de pire : l’histoire n’est pas terrible mais tient tout de même debout et ça se lit. Mais ce n’est vraiment pas une lecture palpitante même en essayant de s’abstenir de comparer l’album au précédent du même nom. Et ce qui n’aide pas non plus, c’est une traduction vraiment laborieuse assez typique de cette période où elles n’étaient vraiment pas terrible.

Côté graphisme, là aussi c’est loin d’être la fête : on est dans les années 1990 et on le sent bien ! Scott Kolins livre donc des planches très datées 90s avec tous les travers de cette époque et donc le dessin a particulièrement mal vieilli.

 

Un album très moyen, et très dispensable.

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un autre livre extrait des profondeurs des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x