Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Thunder Force
Wonder Woman 1984
Zack Snyder's Justice League

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men

Catégories

Flashback #56

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Oeil de Faucon  (février 1985, Editions Lug)

 

La semaine dernière, Flashback parlait de magie avec l’album du même nom de la collection Un récit complet Marvel. Cette semaine, nous remontons d’un an pile pour atterrir en 1985 et partir dans un tout autre registre beaucoup plus terre à terre avec un autre album : Oeil de Faucon.

 

Flashback : Magie

Oeil de Faucon
Février 1985 – Editions Lug

 

Oeil de Faucon (Gruenwald)

Episodes VO : Hawkeye 1#4 (1983)

 

Dans cet album, Mark Gruenwald se consacre à un membre assez atypique des Vengeurs : Oeil de Faucon, qui a commencé sa carrière comme vilain et pion de la manipulatrice Veuve noire avant de faire partie de la fameuse équipe dont il était un membre assez dissipé et dont il a claqué la porte par la suite.

Mark Gruenwald nous dresse donc un portrait particulièrement complet du personnage, qui fait de cet album un point d’entrée idéal pour le connaître sans avoir suivi ses aventures par le passé. Mais c’est aussi l’occasion pour l’auteur de nous montrer comment il « fonctionne », en soulignant ses différentes blessures et son tempérament combattif face à l’adversité.

Mais c’est aussi l’occasion de mettre en avant un autre personnage, plus secondaire : Oiseau moqueur, qui en dehors d’avoir été la petite amie de Ka-Zar à une époque s’est fait fait remarquer en se faisant descendre lors d’une mission visant à montrer que le SHIELD était gangréné par la corruption (une fois de plus… décidément quel sac de noeuds !).

Vu l’âge respectable de cette histoire et toutes celles qui ont suivi, il n’est pas spoiler que de dire que l’histoire respecte un canevas assez classique : Oeil de Faucon et Oiseau moqueur sont au début adversaires, puis s’aperçoivent qu’ils sont dans le même camp, apprennent à s’apprivoiser après avoir été chien et chat et finissent par tomber amoureux. Classique, mais efficace, j’ai pour ma part toujours trouvé qu’ils faisaient un petit couple sympa.

Outre la composante romantique de l’histoire, Mark Gruenwald raconte surtout un complot au sein d’une entreprise véreuse de l’univers Marvel : la fameuse Cross Technological Enterprise, qui était déjà mouillée jusqu’au coup lors des origines de Ant-Man version Scott Lang. L’histoire est bien fichue, avec une galerie de vilains un peu improbable, et une bonne progression de l’intrigue centrée.

Cette histoire est surtout un formidable nouveau départ pour Oeil de Faucon, et pas seulement pour des raisons romantiques : le personnage voit en effet sa personnalité affinée et approfondie, le récit le faisant « grandir » en l’émancipant et en posant de fait les bases du personnage qu’il aura besoin d’être pour prendre les rennes des Vengeurs de la Côte Ouest quelques temps plus tard.

 

Côté dessin c’est Mark Gruenwald qui est également à l’oeuvre et le résultat est splendide avec même une mise en page souvent très recherchée. L’artiste a même réussi à donner un cachet suffisamment intemporel à son histoire pour la rendre intemporelle, au contraire de pas mal de ses collègues qui ont fortement daté les histoires des années 80.

Par contre le hic, c’est l’encrage. Au début, c’est Brett Breeding qui encre et le résultat est épatant. Puis c’est Dan Bulanadi qui prend le relai pour le 3e épisode, c’est en-dessous mais ça passe encore… puis au 4e et dernier épisode Akin et Gavey viennent se joindre à la fête et comme à leur habitude saccagent complètement les dessins. C’est vraiment dommage de ruiner ainsi un graphisme aussi réussi…

 

L’album est en tout cas très intéressant et reste une des meilleures histoires « classiques » d’Oeil de Faucon, avant que le personnage ne parte dans une direction complètement différente sous la plume d’auteurs plus contemporains.

 

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un autre livre extrait des profondeurs des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x