Confinement : Quelques idées pour vous occuper avec le petit écran…

Télévision

 

Et si on profitait du confinement pour découvrir de nouvelles choses et revoir des classiques sur le petit écran ? Voici quelques propositions !

 

Pour endiguer la propagation du coronavirus covid-19, il nous est demandé de rester chez nous.  Ce n’est drôle pour personne, mais il faut bien faire des efforts pour améliorer la situation.

A cette occasion, nous vous proposons de voir ce que le petit écran nous propose. Nous allons nous concentrer sur les séries disponibles sur certains réseaux de VOD pour vous donner des idées, en attendant que Disney+ ne vienne ajouter  des séries supplémentaires. Bien entendu rien ne vous empêche de vous inspirer de notre sélection pour regarder ces contenus ailleurs !

 

Arrow (8 saisons sur Netflix)

A voir en confinement : Arrow

Après un violent naufrage, le jeune playboy Oliver Queen échoue sur une île déserte. Cinq ans plus tard, il revient dans sa ville et entame une croisade de justicier en utilisant ses talents d’archer.

Série fondatrice de l’univers partagé DC sur le petit écran (Arrowverse), Arrow a eu des hauts et des bas et certaines saisons sont en-dessous du reste.

Mais les deux premières saisons sont vraiment excellentes, avec un ton plus sombre que les saisons suivantes.

Retrouvez notre article sur l’épisode final de la série


Black lightning (2 saisons sur Netflix)

A voir en confinement : Black lightning

Jefferson Pierce a été le super-héros Black lightning il y a plusieurs années mais a arrêté ses activités pour s »occuper de sa famille. Devant la montée du crime dans sa ville, il décide de reprendre son rôle et d’utiliser à nouveau ses pouvoirs électriques pour combattre rétablir l’ordre.

Série un peu détachée de l’Arrowverse, Black lightning a un ton un peu différent des autres séries de CW, plus violent.

Elle est en tout cas intéressante à suivre et justement la troisième saison arrive cette semaine sur Netflix.


Daredevil (3 saisons sur Netflix)

A voir en confinement : Daredevil

L’avocat Matt Murdock est aveugle, mais après avoir reçu des produits chimiques dans les yeux dans son enfance ses autres sens se sont développés d’une façon fantastique. Ses capacités extraordinaires lui permettent de combattre le crime sous l’identité du justicier masqué Daredevil.

Première série Marvel sur Netfix, Daredevil reste de loin la meilleure. On retrouve vraiment l’essence du comic book, et le personnage est porté par l’interprétation impeccable de Charlie Cox.

La série est particulièrement violente, avec des combats beaucoup moins académiques que les séries et films de super-héros grand public.

Retrouvez nos critiques de la saison 1 et de la saison 2


Flash (5 saisons sur Netflix)

A voir en confinement : Flash

Frappé par la foudre lors de l’explosion d’un accélérateur de particules, le policier scientifique Barry Allen se retrouve doté d’une vitesse incroyable. Il combat le crime sous le nom de Flash et cherche la preuve de l’innocence de son père, accusé de meurtre.

Premier spin-off de Arrow, et donc mettant en place un univers partagé (l’Arrowverse), Flash est une série qui met en scène un héros sympathique qui contrastait à ses débuts avec le côté sombre de Arrow.

Les premières saisons sont vraiment très intéressantes (ça se gâte un peu après mais ça reste très bien) et les effets spéciaux restituant les pouvoirs de Flash sont en plus très soignés.

Retrouvez notre article sur Harrison Wells


Jessica Jones (3 saisons sur Netflix)

A voir en confinement : Jessica Jones

Jessica Jones est une détective privée hantée par ses démons et dotée de super-pouvoirs depuis un accident dans son enfance. Ses enquêtes la mènent à croiser à nouveau le chemin de celui qui a brisé sa vie.

Autre série de l’univers Marvel sur Netflix, Jessica Jones adapte plutôt bien le comic book Alias de Brian Michael Bendis.

Kristen Ritter interprète très bien Jessica Jones dans trois saisons un peu inégales (la première est de loin la meilleure), et l’atmosphère du comic book est au rendez-vous de la série télévisée.

Retrouvez nos critiques de la saison 2 et de la saison 3


Legends of tomorrow (3 saisons sur Netflix)

A regarder en confinement : Legends of tomorrow

Rip Hunter arrive du futur et constitue une équipe improbable de super-héros et de super-vilains pour combattre Vandal Savage, puis pour protéger la chronologie. Ils étaient des héros, maintenant ils sont des légendes.

Legends of tomorrow est une série un peu particulière : à la base simple spin-off de Arrow et Flash mettant en scène les seconds couteaux des deux séries, la série change de ton et devient ouvertement parodique à partir de sa seconde saison.

Ca vaut vraiment le coup de s’accrocher jusqu’à la seconde saison pour découvrir la série la plus fun de l’Arrowverse.

Retrouvez notre critique de la saison 3


Locke (1 saison sur Netflix)

A voir en confinement : Locke & Key

Après l’assassinat de Rendell Locke, sa veuve et ses trois enfants emménagent dans la demeure familiale de Keyhouse. Les enfants découvrent des mystérieuses clefs aux pouvoirs étonnants, que convoite également un être maléfique qui ne reculera devant rien pour s’en emparer.

La première saison de Locke & Key adapte très bien la série de comics de Joe Hill, avec quelques petits aménagements pour rendre possible une suite.

Dans une ambiance horrifique sans être gore, cette saison est très intéressante et plutôt fidèle à l’original.

Retrouvez notre critique sans spoilers de la saison 1


Supergirl (3 saisons sur Netflix)

A voir en confinement : Supergirl

Envoyée sur Terre depuis la planète Krypton pour protéger son cousin, Kara Zor-El arrive finalement lorsque ce dernier est déjà devenu Superman. Kara partage son quotidien entre son métier à CatCo et ses activités de super-héroïne sous l’identité de Supergirl.

Supergirl a connu des débuts un peu compliqués, avec une saison 1 perfectible et diffusée sur une autre chaîne, et avec une connexion assez limitée avec le Arrowverse.

Dès la saison 2, la qualité ne cesse de croître tandis que qu’à l’image de son héroïne la série gagne en maturité en abordant des thèmes forts.

Retrouvez notre article sans spoilers sur l’épisode 100 de la série


Punisher (2 saisons sur Netflix)

A voir en confinement : Punisher

Après le massacre de sa famille, Frank Castle déclare la guerre au crime. Il devient le Punisher, justicier impitoyable qui ne recule devant rien pour punir les coupables.

Apparu dans la seconde saison de Daredevil, le Punisher a tellement marqué le public qu’il a eu droit à sa propre série.

Jon Bernthal est habité par son rôle et livre une interprétation qui semble faire surgir le personnage des comics de Garth Ennis.

Retrouvez notre critique de la saison 1


The Boys (1 saison sur Amazon Prime)

A voir en confinement : The Boys

Les super-héros existent, mais ne sont pas pour autant aussi nobles et héroïques qu’on essaie de le faire croire. Après avoir perdu sa petite amie à cause de l’un d’entre eux, Hughie rejoint un groupe clandestin qui lutte contre les « supers » avec des méthodes musclées.

La première saison de l’adaptation de la série de Garth Ennis et Darrick Robertson est à l’image du comic book original : violente et bourrée d’humour noir.

Tout en conservant l’esprit de la BD d’origine, la série télévisée est assez différente et réserve pas mal de surprises au téléspectateur.

Retrouvez notre critique sans spoilers de la saison 1


Umbrella Academy (8 saisons sur Netflix)

A voir en confinement : Umbrella Academy

1er octobre 1989 : 43 femmes accouchent simultanément partout dans le monde, sans avoir été enceintes auparavant. Sept de ces enfants sont adoptés par le millionnaire excentrique Sir Reginald Hargreeves, qui en fait une équipe de jeune super-héros : L’Umbrella Academy. De nos jours, à la mort de Sir Hargreeves, les anciens membres de l’Académie se retrouvent pour un dernier hommage à leur père adoptif. Mais très vite ils apprennent que la Terre est en danger et que eux seuls peuvent la sauver… s’ils parviennent à mettre leurs différents de côté.

La première saison de Umbrella Academy réussit le pari risqué d’adapter le comic book de Gerard Way en conservant son côté dingue sans perdre les téléspectateurs en route.

La saison est très intéressante et sort des sentiers battus en ce qui concerne les séries adaptées de comics.

Retrouvez notre critique sans spoilers de la saison 1



Watchmen (1 saison sur MyCanal+)

A voir en confinement : Watchmen
Dans le monde uchronique de Watchmen, Tulsa, Oklahoma, 2019. Trois ans auparavant, un groupe de suprématistes blancs appelés « La 7e Kavalerie », se revendiquant successeur de Rorschach, s’est attaqué à tous les policiers de la ville ainsi qu’à leurs familles. Afin de protéger leur identité depuis cette attaque poétiquement surnommée « La Nuit Blanche », les policiers de l’État ont désormais l’autorisation de se masquer avec un bandana jaune afin de conserver leur anonymat. Profondément marqués par cette nuit tragique, Angela Abar et le chef de la police de Tulsa, Judd Crawford, décident d’enquêter de concert sur ce groupuscule et ses adeptes.

Se situant à la suite du comic book d’Alan Moore et Dave Gibbons, cette déclinaison de Watchmen est non seulement une excellente série tirée de comics mais également une excellente série tout court.

La saison est passionnante, avec une tonne de très bonnes idées pour enrichir intelligemment l’univers de Watchmen sans le trahir ni le dénaturer.

Retrouvez notre critique sans spoilers de la saison 1


 

Avec tout ça, il y a de quoi s’occuper ! Nous parlerons de films à (re)voir sur le petit écran dans un autre article…

Vous pourrez aussi trouver d’autres idées sur notre page de critiques de séries télévisées, où vous pourrez lire nos chroniques sur pas mal de séries non présentes dans cette sélection.

En attendant, prenez soin de vous et de vos proches, et restez sagement chez vous en attendant que la situation s’améliore.




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Rédacteur en chef de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.