Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Black Lightning Saison 3 (sans spoilers)

Black Lightning

 

Critique de la saison 3 de Black Lightning, diffusée en 2019 – 2020, garantie sans spoilers.

Avec Cress Williams, China Anne McClain, Nafessa Williams, Christine Adams, James Remar, Marvin « Krondon » Jones III, Damon Gupton et Bill Duke.

 

Dans cette troisième saison nous retrouvons Jefferson Pierce, principal de lycée redevenu professeur et super-héros sur le retour sous le nom de Black Lightning. Il combat une agence du gouvernement corrompue connue sous le nom d’ASA et de nouvelles menaces venues d’un pays qui s’intéresse aux méta-humains : la Markovie.

 

Black Lightning Saison 3

 

Black Lightning se renouvelle !

Les deux premières saisons de Black Lightning, tout en étant intéressantes, avaient en commun beaucoup d’intrigues : tout tournait en effet autour de Tobias Wale, ses actions criminelles et sa guerre contre Black Lightning et à force, cela commençait à tourner un peu en rond et à sentir le réchauffé. Mais pour faire suite à la conclusion de la saison 2, la série change son fusil d’épaule pour sa troisième saison dès le premier épisode qui prend le téléspectateur par surprise.

 

Black Lightning Saison 3

 

Car en effet même si on retrouve des éléments d’intrigues des premières saisons, la série se focalise principalement sur l’ASA (qui jouait un rôle important dans la saison 2) et la Markovie en quête de méta-humains. L’ambiance change, plus tendue et plus orientée vers le conflit armé de grande envergure et les complots que la lutte contre le crime. Cela permet de réorienter la série sur d’autres thématiques, avec en prime une utilisation intelligente d’un contexte d’utilisation de la population à des fins condamnables.

 

Black Lightning et ses collègues en pleine Crise !

Lors de ses deux premières saisons, Black Lightning était en marge de l’Arrowverse. En effet, à part un peu de namedropping de personnages DC qui pouvaient tout autant évoquer des super-héros fictifs, la série vivait sa vie dans son coin sans donner l’impression de partager le même univers que Arrow, Flash, Supergirl et les Legends of tomorrow. Avec cette saison, place à l’intégration avec le crossover Crisis on Infinite Earths !

 

Crisis on Infinite Earths

 

En plus de fournir un tie-in très bien ficelé au crossover, la saison 3 de Black Lightning est l’occasion pour le justicier électrique de Freeland de rejoindre ses confrères du multivers pour combattre à leurs côtés dans la première et la seconde partie de Crisis on Infinite Earths. L’appartenance de Black Lightning à l’Arrowverse – en jouant la carte du multivers – est maintenant officielle et est même renforcée à l’issue du crossover vu ses conséquences. C’est en tout cas un vrai plaisir de voir Black Lightning aux côtés des autres héros, même si du coup on se retrouve avec le même genre d’interrogations que dans les autres séries lorsque les collègues du héros ne viennent pas l’aider alors que la situation pourrait le justifier.

 

Les points forts…

Le climat paranoïaque et anxiogène de la saison 3 est un atout de taille : on sent bien que Black Lightning affronte des adversaires nettement plus redoutables que les gangsters des saisons précédentes, et dans un contexte plus vaste qu’auparavant. De par son côté déconnecté de l’Arrowverse, Black Lightning a toujours plus ou moins revendiqué une plus grande maturité que les autres séries DC de CW et cela se ressent toujours malgré l’intégration de la série dans l’univers partagé.

 

Black Lightning Saison 3

 

Les thématiques abordées – l’expérimentation sauvage, la dépendance à la drogue, l’éthique des héros, les conflits armés – sont également intéressantes, et même s’il conserve un caractère affirmé le personnage principal gagne en maturité et fonce un peu moins dans le tas qu’auparavant. La thématique de la famille, constituant le cœur même de la série, est toujours aussi présente  et s’avère quant à elle toujours aussi pertinente.

 

Black Lightning Saison 3

 

On pourra apprécier aussi que le super-héros électrique change de costume à l’occasion de la saison 3. Sa tenue fluo des saisons précédentes était tout de même en décalage avec l’ambiance de la série et même si le prétexte pour ce nouveau look est un peu léger on ne va pas non plus se plaindre de voir Black Lightning avec un costume nettement plus réussi !

 

… et les points faibles

Le budget est le principal point faible de cette saison, et cela se sent encore davantage que dans les précédentes. Les effets spéciaux pour les pouvoirs coûtent cher, et donc pour compenser… on rogne sérieusement dans les décors ! Une bonne partie des épisodes se déroule en intérieur dans des décors neutres, réutilisables et/ou peu coûteux, et quand les personnages vont dehors le plus souvent c’est de nuit ou alors dans des endroits là aussi peu coûteux et réutilisables.

 

Black Lightning Saison 3

 

Le casting est de son côté très hétérogène : si les interprètes des personnages principaux sont à l’aise dans leurs rôles respectifs – encore qu’il y ait un peu de surjeu ici et là – d’autres le sont nettement moins et sont absolument insupportables comme Katy O’Brian (le Major Grey). Quant à Bill Duke (l’agent Odell), il donne en quasi-permanence l’impression de s’ennuyer ferme et vu le nombre de prétextes grossiers pour le montrer assis ou très peu mobile on peut même se demander si le comédien n’aurait pas des soucis de santé.

 

Black Lightning Saison 3

 

En dehors de ça, en plus de l’omniscience de Gambi et son technoblabla toujours aussi irréaliste on pourra regretter que la saison donne souvent l’impression de « jouer la montre » en allongeant certains passages à grands coups de dialogues interminables et répétitifs – un classique des séries CW – et que certains rebondissements sont tellement appuyés qu’on les voit arriver de loin (là aussi un classique).

 

En conclusion…

La saison 3 de Black Lightning renouvelle la série en ne se focalisant pas sur les mêmes intrigues que les deux précédentes. Mais tout en étant globalement intéressante, cette saison donne parfois l’impression de faire du sur-place et d’avoir de sérieux soucis de budget.




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x