Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey
Joker

Catégories

Crisis on Infinite Earths – Partie 2 (sans spoilers)

 

Crisis on Infinite Earths

 

Retour garanti sans spoilers sur la seconde partie du crossover Crisis on Infinite Earths : Arrow et Legends of tomorrow.

 

Après les événements de la première partie de Crisis on Infinite Earths, les sept Paragons doivent unir leur forces pour sauver le multivers. Ils pourront compter sur l’aide d’un allié revenu sous une nouvelle forme face au redoutable Anti-Monitor.

 

Crisis on Infinite Earths

 

C’est (toujours) la Crise !

Après un cliffhanger haletant juste avant les fêtes de fin d’année et une trêve hivernale qui a paru bien longue, voici que les deux épisodes clôturant le crossover sont enfin diffusés. Deux épisodes tout aussi généreux et intéressants que les trois qui les ont précédés, avec moult cameo et références en tous genre et pas qu’orientées DC Comics d’ailleurs.

 

Crisis on Infinite Earths

 

Avec cette seconde partie, on en apprend davantage sur le personnage du Monitor qui est en fait un composite de sa version papier et de Krona, bien connu des lecteurs de Green Lantern. Le mélange a du sens, et donne une dimension différente au personnage : il devient ainsi moins solennel, perdant même de la dimension un peu mythologique de son modèle de papier.

 

Secret House of Crisis on Infinite Earths : Endgame

Contrairement à ce que son titre laisse supposer, le crossover ne se contente pas d’adapter Crisis on Infinite Earths, mais s’avère plutôt être une synthèse de différents événements non seulement DC mais aussi Marvel ! On retrouve ainsi des petites touches qui font penser à Secret Wars (version Hickman), House of M et même Avengers Endgame.

 

Crisis on Infinite Earths

 

Mais Crisis on Infinite Earths reste tout de même le coeur de l’histoire, et s’avère avoir la même finalité : redistribuer les cartes au sein de l’Arrowverse. Certains aménagements autour de nos héros vont donc faciliter la vie des scénaristes, et d’autres vont pouvoir leur offrir la base pour de nouvelles intrigues qui renouvelleront un peu un univers qui a tendance à ronronner en mode routinier. C’est clairement une page qui s’est tournée, et pas uniquement avec la disparition de la série fondatrice de l’Arrowverse.

 

Les Legends sont dans la place !

C’est aux héros farfelus de Legends of tomorrow que revient l’honneur de clôturer le crossover, ce qui est ironique vu qu’ils étaient « punis » l’année dernière lors de Elseworlds. Du coup, le crossover emprunte le ton qui est la marque de fabrique de la série depuis sa seconde saison, à savoir l’autodérision à grands coups de personnages improbables et de dialogues meta.

 

Crisis on Infinite Earths

 

L’épisode parvient tout de même à conserver un certain sérieux quand il le faut, avec notamment un moment très émouvant pour les téléspectateurs des séries de l’Arrowverse depuis le début qui auront déjà été comblé par une certaine réplique dans l’épisode de Arrow, passage obligé mais tellement joussif !

 

Des ambitions pas toujours servies par le budget

Crisis on Infinite Earths est depuis le départ montré comme un crossover très ambitieux : déjà il s’agit de l’adaptation d’un récit clef de l’histoire de DC Comics, mais c’est aussi une histoire qui met en scène des événements à une toute autre échelle que ce qu’on a l’habitude de voir du côté de l’Arrowverse. Sans compter la vaste collection de personnages en jeu, qui semble parfois difficile à gérer car il y a quelques incohérences et facilités scénaristiques qu’il est difficile d’expliquer autrement.

 

Crisis on Infinite Earths... heu San Ku Kai (pardon)

 

Le souci, c’est que le crossover n’a pas forcément les moyens de ses ambitions. Le manque de budget se fait en effet cruellement ressentir quand chaque effet spectaculaire se voit contrebalancé par des moments de transition où toutes les ruses possibles et imaginables pour faire des économies sont mises à l’oeuvre. Sans oublier cette zone qui fait penser à la carrière utilisée pour les épisodes de San Ku Kai, Spectreman et X-Or, ce qui fait retomber le côté épique du crossover d’un bon cran.

 

Unification !

Dans sa première partie, Crisis on Infinite Earths avait déjà montré une volonté d’unifier tous les univers de DC : cinéma, séries TV, tout fait partie du même multivers ! Cela s’était concrétisé avec des cameo plus ou moins longs, illustrant cette appartenance.

 

Crisis on Infinite Earths

 

Dans la seconde partie du crossover, on va encore plus loin grâce à un cameo qui intègre également le DCEU – l’univers des films DC depuis Man of steel – et  d’autres séries et films encore plus surprenants sont également intégrés. Qu’on se le dise, chez DC tout est connecté ! Cela permet aussi de montrer que contrairement à Marvel, c’est l’univers télévisé qui est le cœur de cet univers, ce qui sonne un peu comme un constat d’échec pour le DCEU. D’autant que la fin de l’épisode de Legends of tomorrow enfonce un peu plus le clou en concrétisant un peu plus ce que l’Arrowverse a réussi à faire face à au DCEU et ce avec nettement moins de moyens.

 

En conclusion…

Après une première partie généreuse et réussie, Crisis on Infinite Earths ne démérite pas avec sa seconde partie et réussit son double pari de proposer un crossover généreux et ambitieux tout en unifiant tous les univers de DC Comics. Il est juste dommage que le manque de moyens se fasse cruellement sentir par moments…

 

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x