Une autre revue abandonnée chez Panini

Panini comics

La semaine dernière, Panini annonçait officiellement l’arrêt de la revue Transformers qui n’a pas trouvé son public.

Cette semaine, c’est au détour d’une conversation sur Facebook que l’arrêt d’une autre revue a été annoncé.

Spiderman Poche

Il s’agit de la revue Spiderman Poche, qui fait partie de la gamme Panini Kids. Ce trimestriel permettait depuis quelques numéros de retrouver la série Ultimate Spiderman, ce qui en faisait une alternative intéressante aux albums de la série dans la collection Marvel Deluxe pour les lecteurs qui ne souhaitaient pas suivre la série en librairie et avaient raté la parution en kiosque.

La revue est abandonnée mais Jérémy Manesse a évoqué la publication d’un Spiderman Magazine HS au format poche au mois de juin 2012.

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

4 réponses à Une autre revue abandonnée chez Panini

  1. Machin dit :

    C’est à vérifier, mais je crois que Spiderman Poche ne publiait hélas plus Ultimate Spiderman depuis deux numéros.

  2. yannzed dit :

    Les derniers volumes:
    SPIDER-MAN POCHE 14 = Ultimate Spider-Man (vol.1) #8-13 + Spectacular Spider-Man UK #157-159
    SPIDER-MAN POCHE 15 = Ultimate Spider-Man (vol.1) #14-21
    SPIDER-MAN POCHE 16 = Ultimate Spider-Man (vol.1) #22-27 + Spectacular Spider-Man UK #160-161
    SPIDER-MAN POCHE 17 = Spectacular Spider-Man UK #162-163, #156, #164-165, #167 + Spider-Man and the Fantastic Four (vol.1) #1-4
    SPIDER-MAN POCHE 18 = Spectacular Spider-Man UK #168-171 + Italia #1-2 + Spectacular Spider-Man UK #172 + Italia #3-9
    SPIDER-MAN POCHE 19 = Spectacular Spider-Man UK #173-180, #182 + Marvel Adventures Spider-Man (vol.1) #11 + Spider-Man Family (vol.2) #4(I)

  3. Machin dit :

    Oui voilà donc 3 numéros… que je n’ai donc pas achetés.

    D’ailleurs, même si c’était pour moi une aubaine de pouvoir lire Ultimate Spiderman pour pas cher, je doute que ce contenu était vraiment adapté à la cible d’un poche… plutôt destiné aux plus jeunes. Flop marketing donc, doublé d’un défaut de communication : si le public avait été mieux informé du contenu, il se serait peut-être un peu plus intéressé à cette publication.

    Editeur, c’est un métier.

  4. mdata dit :

    Merci pour la précision, n’achetant pas la revue je n’avais pas su qu’Ultimate Spiderman avait quitté ses pages.

    Tout comme j’avais découvert fortuitement que la série était publiée dedans. Y’a comme un léger souci de communication là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.