Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey
Joker

Catégories

Stargirl : Critique du premier épisode de la nouvelle série DC Universe

Stargirl

 

Critique sans spoilers du premier épisode de la série Stargirl.

Avec Brec Bassinger, Amy Smart, Luke Wilson, Trae Romano…

 

Courtney Whitmore, une jeune lycéenne qui vient d’emménager dans une nouvelle ville avec sa famille, découvre dans les affaires de son beau-père un mystérieux objet doté de pouvoirs fabuleux. Son beau-père n’est d’ailleurs pas celui qu’elle pensait être…

 

Stargirl

 

Stargirl, héroïne en devenir

Dans ce premier épisode, nous faisons donc la connaissance de Courtney Whitmore, interprétée par Brec Bassinger. En plus de gérer son arrivée dans une petite ville avec sa famille, la jeune fille découvre donc le fameux « comic staff » qui a d’étranges pouvoirs. Il n’est en effet pas question de suivre une héroïne « clefs en mains », il y a un apprentissage à effectuer !

 

Stargirl

 

Forcément, on retrouve les passages obligés liés à l’arrivée d’une lycéenne dans un nouvel établissement avec la mise à l’écart de rigueur. Classique, mais ça fonctionne plutôt pas mal et ça colle bien au cadre du personnage qui doit se réinventer dans une nouvelle vie.

 

Pas un assistant, un sidekick !

Luke Wilson interprète le beau-père de Courtney, et s’avère être aussi le sidekick (accolyte) de Starman. Cette position semble partie pour jouer le rôle de running-gag, en tout cas le côté un peu loser du personnage est mis en avant de façon assez répétée. C’est même un peu trop appuyé, espérons que les scénaristes changeront un peu de disque pour les épisodes suivants, sinon ça va vite devenir lourd.

 

Stargirl

 

Sur un plan plus méta, cela permet aussi de revenir sur la notion de sidekick dans les comics : ces personnages étaient en effet parfois vus sous un angle assez peu flatteur en servant à la fois de faire-valoir au héros et de modèle pour les jeunes lecteurs tandis que de leur point de vue leur mission était de la plus haute importance.

 

Sur le plan visuel

Pour ce premier épisode, Stargirl semble avoir les moyens de ses ambitions : les effets visuels sont en effet très soignés et nombreux, et il y a pas mal de décors extérieurs. L’avenir nous dira si le budget suivra pour la suite de la saison, mais pour le moment ça ne fait pas vraiment fauché ! C’est particulièrement agréable quand on voit que cette année les séries de l’Arrowverse semblent avoir de sérieux soucis à ce sujet après Crisis on Infinite Earths et rognent sur les décors et les effets spéciaux.

 

Stargirl

 

Un début prometteur

Il est difficile de juger une saison à l’aune de son premier épisode uniquement, d’autant que le pilote a pour double mission de convaincre les décideurs de continuer l’aventure et d’accrocher les téléspectateurs. C’est donc généralement le moment de mettre le paquet, et il est déjà arrivé que la suite de certaines séries ne soit pas à la hauteur de son premier épisode.

 

Stargirl

 

Mais en tout cas ce premier épisode est vraiment prometteur : outre le duo Courtney / Pat qui fonctionne bien, la JSA (Justice Society of America) offre un socle de choix à l’intrigue et la thématique de l’héritage qui est très importante dans l’univers DC est au rendez-vous. La campagne de promotion de la série semble aussi indiquer que les épisodes à venir seront dans cette lignée, et avec Geoff Johns comme créateur et garant de la fidélité au matériau d’origine Stargirl pourrait bien être la bonne surprise de l’année 2020 dans l’univers des séries DC.

En conclusion

Ce premier épisode est vraiment très sympa et donne envie d’en voir davantage.




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x