Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Le mardi on lit aussi ! #16

Le mardi on lit aussi !


Le mardi on lit aussi ! Seizième numéro de notre rubrique hebdomadaire, consacré au softcover Avengers 9 édité par Panini Comics.

 

Après l’univers des mutants la semaine dernière, place à celui des Avengers avec le softcover Avengers 9 !

 

Avengers n 09

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Avengers n 09 - Novembre 2020Deux nouveaux départs : Thor, roi d’Asgard, fait face à un danger qui a fait même fuir Galactus, tandis que le frère de Tony Stark, Arno, reprend l’armure d’Iron Man pour faire face à une révolution des Intelligences Artificielles ! Avec aussi les Avengers et Captain America. (Contient les épisodes US Avengers (2018) 29, Thor (2020) 1, Iron Man 2020 (2020) 1, Captain America (2018) 18, Marvel Comics Presents (2019) 7 (III), inédits)
Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Avengers (Aaron / McGuinness / Medina)

Suite de l’arc en cours, avec les Avengers qui sont toujours dans l’espace.

Cet épisode est bien bourrin, avec de la baston un peu partout. Entre la nouvelle armure façon War Machine ou une collaboration très étrange entre deux personnages (qui fait penser à un certain Douglock), les Avengers passent le plus clair de l’épisode à coller des pains.

L’intrigue avance un peu, avec une révélation surprenante sur Starbrand, mais on se demande quand même à quoi tout ceci rime en fin de compte. Ca se disperse beaucoup, et c’est à se demander s’il y a une vraie histoire derrière les bastons. Ca reste plaisant à lire, mais ce serait bien que tout ceci aille quelque part.

Par contre il n’y a rien à jeter sur la partie graphique, qui met bien en valeur le côté bourrin de l’histoire. C’est joliment dessiné, et joliment mis en couleurs, ce qui sauve l’ensemble.

 

Thor (Cates / Klein)

Après la conclusion de l’ère Aaron, voici maintenant les débuts de l’ère Donny Cates !

Avec le début de cette nouvelle phase de la carrière de Thor, on retrouve l’ambiance de ses débuts : un savant mélange de mythologie et de cosmique. Une recette qui a déjà bien fonctionné par le passé, et qui s’avère très efficace à nouveau.

L’auteur emmène le dieu du tonnerre dans une autre direction que son prédécesseur, en faisant intervenir des concepts et personnages qu’il utilise ailleurs. Ca fonctionne redoutablement bien, avec un premier épisode qui laisse présager une suite pour le moins musclée.

La partie graphique de l’épisode n’est pas en reste, avec un graphisme très soigné. Les scènes d’action sont très soignées, ainsi que les décors, mais par contre je ne suis pas sûr d’adhérer au nouveau look de Thor. L’avenir nous le dira !

 

Iron Man (Slott / Gage / Woods)

Dan Slott et Christos Gage donnent le départ d’une nouvelle ère d’Iron Man : Iron Man 2020.

Arno Stark est donc l’Iron Man de 2020, ce qui est bien entendu un clin d’œil complètement assumé à la superbe histoire Machine Man parue dans les années 80. Loin de représenter le futur décrit à l’époque, les auteurs ont davantage mis l’accent sur l’intelligence artificielle et les difficultés pour les êtres artificiels de vivre aux côtés des humains même si la thématique était tout de même présente dans l’histoire d’origine.

L’épisode fonctionne plutôt bien, avec un nouveau status quo assez étonnant pour Tony Stark tandis que par contre Aaron Stack / Machine Man n’est pas gâté par les scénaristes. Pourtant en faire un individu à la mentalité douteuse fonctionnait bien dans Nextwave, là on a juste envie de lui coller des claques mais avec précautions parce que ça doit faire mal.

Du côté du dessin, on appréciera aussi qu’il n’y ait pas de volonté de singer le style de Machine Man, malgré quelques clins d’œil comme l’armure d’Arno Stark. C’est joliment illustré, même lorsqu’il y a plein de personnages dans les cases.

 

Captain America (Coates / Masters)

Suite de l’arc en cours, centré autour de cette nouvelle version du redoutable Scourge !

Comme dans les épisodes précédents, l’auteur prend le temps de poser ses intrigues, car il y en a plusieurs qui se croisent et se recroisent. Cela ne se résume pas à courser et taper les adversaires, c’est beaucoup plus complexe que ça. Un peu trop peut être d’ailleurs.

Le gros problème de cette série Captain America, c’est que Ta-Nehisi Coates prend un temps infini à poser ses pions. En fait, on pourrait même dire qu’en plus de poser ses pions il les nettoie soigneusement un par un ainsi que l’échiquier ! C’est dommage, car ça pourrait être beaucoup plus intéressant si c’était moins décompressé.

Côté dessin, c’est un peu irrégulier. Certaines parties de l’épisode sont en effet en dessous du reste, avec un Steve Rogers au visage parfois étrange. Les scènes d’action sont aussi parfois un peu statiques, ce qui donne un côté parfois curieux aux acrobaties des personnages.

 

Winter Soldier (Pierson / Vitti)

Avec ce petit épisode on retrouve Bucky lorsqu’il était encore le Soldat de l’hiver, le tueur manipulé par le pouvoir soviétique.

Sans être inoubliable, ce petit épisode qui montre que malgré les manipulations il demeurait une étincelle de Bucky au coeur du Soldat de l’hiver se lit plutôt bien. Rien d’inattendu ni de surprenant, juste une petite histoire racontée avec simplicité et efficacité. Par contre j’ai eu l’impression d’un « saut » à un moment du récit, qui m’a fait me demander si l’histoire est bien complète.

Du côté du dessin, là aussi rien d’inattendu : c’est classique, mais efficace.

 

Bilan : Un très bon numéro dominé par la nouvelle ère de Thor, mais il faudrait vraiment que Captain America passe la seconde.


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le programme de la prochaine édition de Le mardi on lit aussi ! sera consacré à d’autres titres du mois de novembre. Rendez-vous la semaine prochaine !

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x