Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Black Panther Wakanda Forever
Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #564

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Aujourd’hui, nous vous proposons la chronique de quatre albums édités par Vestron.

Au programme :

  • MASK Spécial
  • GI Joe, a real american hero !
  • ROM vs Transformers
  • The Crow – Resurrection tome 1

 

Chaque lundi, nous vous proposons dans notre rubrique Le lundi c’est librairie ! la chronique de titres parus en librairie. Il peut tout aussi bien y avoir des titres très récents ou des avant-premières que des albums sortis moins récemment.

Nous vous proposons aujourd’hui la chronique que nous devions rédiger la semaine dernière, mais la rédaction de Watchtower Comics ayant subi de plein fouet un COVID particulièrement agressif cela a dû être repoussé… 🙁

 

×

M.A.S.K. Spécial

Le lundi c'est librairie ! M.A.S.K. Spécial (octobre 2022, Vestron)
L’ultime album M.A.S.K. !
Découvrez la fin de M.A.S.K., et les secrets du crossover FIRST STRIKE !
Le nouveau Matt Trakker n’a aucune idée de l’existence de l’ancien, mais tous les deux ont affronté le même ennemi : Miles Mayhem. Aujourd’hui, la nouvelle équipe M.A.S.K. va se retrouver confrontée une dernière fois à V.E.N.O.M., et la fin de l’aventure laissera de profondes blessures…
Découvrez également les sombres secrets du crossover FIRST STRIKE qui oppose Miles Mayhem et le Baron Ironblood à M.A.S.K., G.I. Joe et aux Transformers sur Cybertron… et remontez aux années 80 avec les débuts de M.A.S.K. !
  • Éditeur : Vestron
  • Collection :
  • Prix : 17.95€
  • Date de sortie : 21/10/2022
  • Format : Couverture souple, 112 pages
  • Auteur(s) : Brandon Easton, David A. Rodriguez / Drew Moss, Netho Diaz
  • EAN : 9782383730217
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  


 

Le lundi c'est librairie ! MASK spécialToutes les bonnes choses ont une fin, y compris les aventures de MASK.

Lors de la lecture de l’album First strike, il y avait des allusions sibyllines à la fin des aventures de l’équipe de Matt Tracker et aux circonstances de l’arrivée du Baron Ironblood sur Cybertron. Vous pouvez arrêter de vous gratter le crâne, les explications sont ici !

Il est en effet question ici d’un ultime combat pour les troupes de MASK, qui vont devoir se livrer à un sacrifice déchirant pour accomplir leur mission (se battre contre l’ombre sans peur ni passion comme chacun sait…). Mais il y a aussi tout une partie qui fait office de prélude à First Strike, expliquant comment le crossover a pu se dérouler. D’ailleurs, si on pouvait mettre un peu la pédale douce sur les tortures malsaines de Transformers ça serait sympa…

Avec cet album, on sent bien qu’il est temps de remettre le génie dans sa bouteille et de ranger les jouets. Les intrigues en cours (dont une au long cours) sont bouclées, et ce dernier tour de piste pour les agents de MASK dans leurs propres aventures permet de tout conclure proprement.

L’album est très intéressant, un peu rushé par moments mais ça passe tout de même bien. Il est dommage de conserver quelques zones d’ombres, mais qui sait peut être qu’au détour d’un crossover made in Hasbro aurons-nous l’occasion d’y remédier !

Côté dessin par contre c’est un peu moins bon qu’à l’accoutumée. Ca reste soigné, mais on a connu des planches de meilleure qualité pour d’autres aventures de MASK donc forcément le lecteur a des attentes qui ne sont pas forcément satisfaites ici.

En complément, nous avons droit à une courte histoire sur MASK et il s’agit cette fois bel et bien du MASK original ! On retrouve donc les origines du groupe des années 1980, avec toujours le maléfique Mahyem en antagoniste et T-Bob dans un registre amusant.

Si la relecture moderne de MASK ne manque pas d’attraits, c’est particulièrement agréable de conclure l’aventure avec les personnages d’origine : de quoi s’offrir une petite parenthèse nostalgique particulièrement agréable et de surcroit en période de fêtes de fin d’année.

Graphiquement, cette petite histoire bonus en noir et blanc est très soignée et on retrouve le clacissisme eigthies associé dans nos mémoires aux aventures de Matt Tracker et son équipe.

 

Un très bon album, qui conclut les aventures de MASK en éclairant les quelques zones d’ombre de First Strike.

 


 

×

G.I. Joe, A Real American Hero!

Le lundi c'est librairie ! G.I. Joe, A Real American Hero! (novembre 2022, Vestron)
Vestron fête les 40 ans de la franchise Hasbro G.I. Joe, A Real American Hero en publiant cet album événement de 208 pages compilant plusieurs épisodes de l’époque Marvel, tous écrits par Larry Hama, à commencer par le mythique #1 qui a lancé la machine en 1982 !

Cet album comprend aussi l’épisode dessiné par Todd McFarlane, le fameux épisode ‘Silent Interlude’ (celui où Snake-Eyes est devenu un ninja et première apparition de Storm Shadow), la première mission de Joe Colton (le G.I. Joe original !), un combat aérien Skystriker vs. Rattler, la rencontre entre G.I. Joe et son alter-ego soviétique : Oktober Guard, illustrée par Michael Golden, et plusieurs autres récits représentatifs de la longue série G.I. Joe, a Real American Hero, des fiches persos et des éditos avec une foule d’infos pour vous guider dans la découverte de ces comics inédits en France.
  • Éditeur : Vestron
  • Collection :
  • Prix : 21.95€
  • Date de sortie : 25/11/2022
  • Format : Couverture souple, 208 pages
  • Auteur(s) : Larry Hama / Collectif
  • EAN : 9782383730170
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  


 

Le lundi c'est librairie ! GI Joe A real American heroQuarante ans ça se fête, et ça se fête même dignement comme en témoigne cet album proposé par Vestron.

Avec cet album, l’éditeur marque en effet le coup des quarante ans de GI Joe A real american hero, série éditée par Marvel où Larry Hama a relevé le défi de concocter une backstory pour la nouvelle mouture de la gamme de jouets de Hasbro.

Nous avons donc droit dans cet album au tout premier épisode de la série, accompagné d’une sélection d’épisodes dans un volume à la pagination généreuse. Tous ces épisodes sont signés Larry Hama, qui a rempli sa mission avec un talent plus que certain pour donner vie aux personnages de la gamme de jouets GI Joe.

Différentes thématiques sont abordées dans cette sélection, avec des sujets très différents d’un épisode à l’autre. Les lecteurs qui se sont amusés avec les jouets à l’époque seront aux anges de profiter d’un récit mettant en scène un combat aérien avec le mythique Skystriker (qui n’est autre que le même avion que celui de Maverick !), et nous avons même droit à un exercice de style fort avant-gardiste avec un épisode muet mettant en scène le peu bavard Snake Eyes bien des années avant que Marvel ne tente l’expérience « nuff said ».

GI Joe oblige, les récits ont une forte composante militaire mais ce n’est pas pour autant que c’est juste du récit « bidasse » tout comme le fait qu’il s’agisse de soutenir une gamme de jouet ne rend pas A real american hero synonyme de produit dérivé sans saveur (on est très loin du très insipide Power lords par exemple). Il y a un vrai soin apporté pour la construction de tout un univers tant du côté des GI Joe que de celui de leurs ennemis, et les histoires sont très bien ficelées.

Cet album est particulièrement intéressant pour toucher du doigt tout ce qui fait la quintessence de l’univers associé à GI Joe dans sa composante classique, bien avant la version moderne que l’on retrouve chez IDW. L’auteur parvient également à livrer des histoires à la fois intéressantes pour des jeunes lecteurs que pour des lecteurs plus âgés qui vont au-delà des aventures des jouets. Cela s’avère en ce sens plus réussi que la fameuse série animée, dont la tonalité était plus enfantine (et encore on ne parle pas des paroles débiles du générique en VF).

Côté dessin, qui dit sélection d’épisodes dit également plusieurs artistes à l’œuvre et nous sommes gâtés avec de grands noms du secteur qui sont venus apporter leur talent et leur coup de crayon au service des super soldats de Hasbro. Les planches sont très réussies, avec certes un côté un peu daté mais rien de dramatique non plus.

En grand spécialiste de GI Joe, l’éditeur gâte ses lecteurs avec un rédactionnel soigné pour cet album anniversaire : non seulement chaque épisode est accompagné d’une remise en contexte afin de raccrocher les wagons, mais nous avons droit à une présentation particulièrement détaillée de ce qu’est GI Joe en tant que jouet, personnage de comics, sujet de dessin animé et héros de film… De quoi sortir de cette lecture avec une forte culture sur ce jouet culte qui a tant fait rêver des générations entières d’enfants !

 

Un excellent album, qui permet de célébrer en beauté l’anniversaire de cette version de GI Joe !

 


 

×

ROM vs. Transformers : Shining Armor

Le lundi c'est librairie ! ROM vs. Transformers : Shining Armor (novembre 2022, Vestron)
Une lutte entre deux mondes.

Il y a des siècles, Stardrive, une jeune cybertronienne, fut recueillie par l’Ordre du Solstar. Depuis, comme ROM, elle est devenue une Spaceknight protégeant la galaxie contre les Dire Wraiths. Mais lorsque le Decepticon Starscream conclut un pacte avec ces forces maléfiques, ROM et les Transformers se retrouvent face à face… et Stardrive va devoir choisir entre la noblesse du Solstar et sa nature belliqueuse de cybertronienne…
  • Éditeur : Vestron
  • Collection :
  • Prix : 17.95€
  • Date de sortie : 25/11/2022
  • Format : Couverture souple, 112 pages
  • Auteur(s) : Christos Gage, John Barber / Alex Milne
  • EAN : 9782383730231
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  


 

Le lundi c'est librairie ! ROM vs Transformers, shining armorSi vous connaissez l’histoire du vilain petit canard, le récit de cet album va vous dire quelque chose.

En effet, Christos Gage et John Barber nous racontent l’histoire d’une cybertronnienne recueillie lors de ses premiers jours par l’ordre Solstar – donc ROM et ses petits camarades – et qui a donc été élevée pour devenir elle-aussi un chevalier de l’espace. Mais qui est-elle vraiment au fond ? Une cybertronnienne ? Un membre de l’ordre Solstar ? Ou bien peut être n’a t-elle sa place nulle part en fin de compte ?

Dans l’univers partagé des séries dérivées de produits Hasbro – que nous pouvons surnommer le Hasbroverse – les Transformers et ROM sont amenés à se croiser tout en échangeant leurs ennemis. C’est le cas ici, avec comme dans toute rencontre de héros les malentendus de rigueur menant à se coller des transmuclaques avant de réaliser qu’en fait tout le monde est du même côté. On pourra d’ailleurs trouver que ROM et ses petits camarades de jeu ne sont pas forcément bien futés pour comprendre qui est qui.

Avec Stardrive prise entre deux feux, les Transformers et l’ordre Solstar sont au cœur d’un conflit dont les enjeux sont élevés. Ca va être l’heure de faire des choix, aussi bien pour les deux camps qui finalement considèrent Stardrive comme membre de la faction « d’en face » (ça doit être super sympa à vivre, voir l’histoire du vilain petit canard) mais pour cette dernière également qui finalement appartient à la fois aux deux mondes et à aucun d’entre eux.

L’histoire est bien faite, quoiqu’un peu longue avec un peu trop de retournements de situations au fur et à mesure que l’intrigue progresse. Mais la caractérisation des personnages est soignée, reflétant très bien les états d’âmes de la jeune cybertronnienne adoptée par l’ordre Solstar. Comme exprime plus haut, ces derniers ne sortent par forcément grandis de l’histoire d’ailleurs !

L’album se lit bien, avec une bonne dose d’action et des personnage en armure et des robots qui se mettent sur la figurent plus souvent qu’à leur tour !

Côté dessin, c’est très joliment illustré. Alex Milne signe des planches dynamiques, qui restituent bien l’ambiance de science-fiction associée à cette histoire.

 

Un très bon album, avec une utilisation originale et bien pensée du personnage de Stardrive face à ROM et aux Transformers.

 


 

×

The Crow : Resurrection tome 1

Le lundi c'est librairie ! The Crow : Resurrection tome 1 (novembre 2022, Vestron)
Voici le REMAKE de l’œuvre originale de James O’Barr, produit par Todd McFarlane (Spawn).

L’histoire d’Eric Draven réinventée, réécrite, plus en phase avec le ton du film d’Alex Proyas avec Brandon Lee, qui avait fait connaître The Crow bien au-delà du milieu des comics indés en 1994. Plus orienté vers les intrigues criminelles et l’action, cette version replonge dans le cauchemar original pour faire revivre le ténébreux vengeur qui a marqué les années 90 et donné naissance à la collection The CROW publiée par Vestron.
  • Éditeur : Vestron
  • Collection :
  • Prix : 17.95€
  • Date de sortie : 25/11/2022
  • Format : Couverture souple, 112 pages
  • Auteur(s) : John J. Muth / Jamie Tolagson, Tommy Lee Edwards
  • EAN : 9782383730279
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  


 

Le lundi c'est librairie ! The Crow Resurrection tome 1Après plusieurs déclinaisons du concept de The Crow, nous retournons aux sources avec une nouvelle version de l’histoire d’origine.

Il s’agit en effet d’un remake de The Crow, comic book de James O’Barr, qui mêle donc l’histoire d’origine à des éléments issus du film d’Alex Proyas avec le regretté Brandon Lee dans le rôle d’Eric Draven.

On reprend donc l’histoire depuis le début, mais en l’intégrant au sein d’une histoire plus vaste que la « simple » vengeance suite au meurtre brutal du couple formé par Eric et Shelly. Le scope de l’histoire est donc plus large, avec une vision plus globale de la criminalité qui gangrène la cité où se déroule l’histoire.

Jon J. Muth a également apporté d’autres éléments dans son récit, notamment le point de vue des personnages. Nous pouvons en effet partager leurs pensées et leur ressenti, avec donc des points de vue différents sur les événements qui se déroule dans cette histoire. Cette approche est originale, et permet ainsi au lecteur de saisir les enjeux du récits présentés avec des visions différentes suivant les préoccupations de chacun.

Cette première partie – deux tomes sont annoncés – est saisissante, grâce à une narration très efficace où l’auteur relève le double défi de renouveler l’histoire sans la dénaturer et de la raconter à nouveau sans pour autant se livrer à un vain décalque. En outre, les lecteurs qui ne connaissent que le film peuvent ainsi découvrir une histoire en BD qui affiche une grande proximité avec l’univers dont ils ont l’habitude, et les lecteur du comic book original peuvent quant à eux profiter d’une relecture de ce dernier influencée par le film qu’ils n’ont peut être pas vu (improbable mais pas impossible tout autant que dommage).

Cette relecture de The Crow est passionnante, et séduira tout autant les connaisseurs de l’histoire que des lecteurs néophytes. On retrouve toute la poésie dramatique de The Crow intégrée dans une intrigue plus vaste, au service d’une histoire qui se lit très bien et dont la narration est très soignée.

Du côté du graphisme, l’essentiel de la prestation est assuré par Jamie Tolagson mais nous avons droit à une partie dessinée par Tommy Lee Edwards. Les deux artistes sont très inspirés et livrent des planches qui reflètent à merveille cette ambiance semblable à nulle autre qui caractérise The Crow.

 

Un excellent album, qui revisite avec efficacité un classique de la BD. 

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le sommaire de la prochaine chronique sera consacré à un ou plusieurs albums, rendez-vous lundi prochain !

 

Consulter nos autres chroniques de la rubrique Le lundi c’est librairie !




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x