Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Black Panther Wakanda Forever
Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #562

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Aujourd’hui, nous vous proposons la chronique de quatre albums.

Au programme :

  • A walk trough hell tome 2 (Black River)
  • The Division – Extremis malis (Black River)
  • We Live tome 2 – L’Ere des Palladions (404 Comics)
  • Batman Le Film 1989 (Urban Comics)

 

Chaque lundi, nous vous proposons dans notre rubrique Le lundi c’est librairie ! la chronique de titres parus en librairie. Il peut tout aussi bien y avoir des titres très récents ou des avant-premières que des albums sortis moins récemment.

 

×

A walk trough hell tome 2

Le lundi c'est librairie ! A walk trough hell tome 2 (octobre 2022, Black River)
Quand l’horreur dépasse l’entendement, saurez–vous distinguer la réalité de vos pires cauchemars ?
Piégés dans l’entrepôt de Longbeach, les agents spéciaux du F.B.I., Shaw et McGregor, voient leur réalité se tordre une fois de plus, les plongeant dans une toute nouvelle dimension de terreur. Leur guide est Paul Carnahan, le tueur d'enfants dont ils ne sont jamais parvenus à prouver la culpabilité, un homme que l'on sait pourtant mort et enterré. Au fur et à mesure que ce monstre trop humain raconte son histoire, le duo commence à réaliser l’horreur véritable de leur situation - une vérité qui exigera de chacun un lourd sacrifice.
Frappée par les souvenirs de ses fautes professionnelles, la directrice adjointe Driscoll s'efforce d'atteindre les deux agents, avant de comprendre que ses crimes ont peut-être déjà scellé leur destin. Carnahan détient toutes les réponses - mais l’homme qui se cache derrière est désormais bien plus qu'un simple meurtrier.
  • Éditeur : Black River
  • Collection : Imaginaire
  • Prix : 18.90€
  • Date de sortie : 27/10/2022
  • Format : Couverture cartonnée, 176 pages
  • Auteur(s) : Garth Ennis / Goran Sudzuka
  • EAN : 9782384260119
Acheter sur Place des libraires  


 

Dans le premier tomeLe lundi c'est librairie ! A walk through hell tome 2, nous avions été confronté à une histoire effrayante. Pour ce second tome, accrochez-vous bien car c’est encore pire !

Pour cette seconde et dernière partie de son histoire, Garth Ennis ne craint en effet pas d’aller encore plus loin que dans la première partie. Beaucoup plus loin même. Et on ne ressort pas indemne de cette lecture.

Comme dans le premier tome, Garth Ennis ne craint pas d’user d’une narration savamment déconstruite qui a pour effet de déstabiliser le lecteur au moins autant que les personnages qui sont au cœur de ce récit implacable. L’auteur multiplie en effet les allez/retour entre le présent et le passé, illustre un point par une anecdote avant de reprendre le cours de son histoire et multiplie les faux-semblants à tel point que le lecteur ne sait plus trop ce qu’il doit croire ni ce qui constitue en fin de compte la réalité.

Les nerfs du lecteur sont en effet soumis à rude épreuve pendant cette seconde partie : certes, il y a les passages horrifiques, pour certains très graphiques d’ailleurs, mais pas seulement. Garth Ennis confronte en effet le lecteur à une analyse du mal, ou plutôt du Mal qui se tapit dans l’âme humaine.

Ce n’est pas très surprenant de sa part, car si on prend la peine de gratter la surface outrancière de ses récits où le trash à base de pipi/caca/sperme/vomi est bien présent nous avons droit à une étude de la nature humaine et de ses travers. Qu’il s’agisse de Histoires de guerre, Preacher, The Boys ou même Punisher, Garth Ennis dissèque la nature humaine et ses travers avec soin et pas seulement à travers la thématique de la guerre qu’il traite toujours avec efficacité. Il prend également toujours soin à parfaitement caractériser ses personnages, que l’on découvre petit à petit.

Donc ici il est question du Mal. Un Mal viscéral, absolu et totalement terrifiant. Comme indiqué plus haut, on ne sort pas indemne d’être confronté à cette analyse, on reste longtemps à la méditer une fois le livre refermé tant le discours est dur et implacable. Cette lecture est à réserver à un lectorat averti, cela fait facilement partie des histoires les plus effrayantes de Garth Ennis.

Le talent de conteur de Garth Ennis montre une nouvelle fois sa puissance, au service d’une histoire passionnante dont on ne peut pas décrocher une fois la lecture commencée. Vous avez commencé la première page ? Trop tard, l’auteur vous a capturé et vous ne décrocherez pas jusqu’à la toute dernière image !

Pour accompagner cette histoire, il fallait un artiste de talent et ça tombe bien car Goran Sudzuka qui relève le défi. L’artiste livre des planches aussi savamment construites que l’intrigue, avec bien entendu des dessins très graphiques sur le plan horrifique mais aussi un graphisme de haute volée tout du long de cette histoire.

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par un aperçu du processus de la création de plusieurs planches en partant du script pour arriver au résultat final étape après étape.

 

Un excellent album, tout aussi époustouflant que le premier. A réserver aux lecteurs avertis !

 


 

×

The Division - Extremis malis

Le lundi c'est librairie ! The Division - Extremis malis (octobre 2022, Black River)
Ce préquel du jeu The Division 2 est un must-have pour les fans d'action et de récits de survie !
Des mois après qu’une arme biologique ait dévasté New York, les agents de la Division sont les derniers espoirs des États-Unis dont l’unité est en danger. À la suite d’une mission qui a très mal tourné, le partenaire de l’agent Caleb Dunne est assassiné. Dunne se jure de traquer la femme responsable de ce crime odieux, qu’il ne connait que sous le nom de Mantis. Il la poursuit jusqu’à Philadelphie, Fort Meade et finalement Washington D.C. avec l’aide des agents Heather Ward et Brian Johnson. Ensemble, ce nouveau groupe d’agents découvrent un complot aux dimensions tentaculaires, une menace de plus envers une nation sur le point de s’effondrer…
  • Éditeur : Black River
  • Collection :
  • Prix : 15.90€
  • Date de sortie : 27/10/2022
  • Format : Couverture cartonnée, 72 pages
  • Auteur(s) : Christofer Emgard / Fernando Baldo
  • EAN : 9782384260171
Acheter sur Place des libraires  


 

Le lundi c'est librairie ! The Division Extremis MalisC’est dans une atmosphère pour le moins tendue que se déroule cet album.

Comme indiqué plus haut, il s’agit d’un prequel du jeu vidéo The Division 2 qui se déroule après qu’une arme biologique ait fait des ravages. Christofer Emgard nous fait suivre les agents de la Division, dont un des membres est engagé dans une logique de vengeance après la mort de son équipier.

En dépit du cadre, l’histoire est sommes toutes assez classique : suspense, vengeance… ça marche toujours la vengeance (oui c’est une référence 😉 ) ! Nous suivons donc la quête de Caleb Dunne, qui cherche à retrouver la personne responsable de la mort de son équipier pour le venger. Le tout avec en toile de fond le contexte tendu de l’univers de The Division.

L’histoire est intéressante, mais finalement peu accessible. En fait, si on ne connait pas du tout les jeu The Division, l’univers est assez hermétique et on a du mal à entrer dans l’histoire. Il y a pourtant tous les ingrédients pour une bonne histoire d’action, mais il manque le liant pour que la sauce prenne.

Pour le coup, cette chronique est assez brève mais il est compliqué de s’attarder sur une histoire quand on passe à côté…

On ne passe cependant pas un mauvais moment en lisant cet album, mais il est probable que les joueurs des jeux The Division seront beaucoup plus à même de l’apprécier que les lecteurs lambda. Mais une fois encore l’histoire ne manque pas de qualités, avec une histoire de vengeance tout à fait bien ficelée malgré son côté classique.

Côté dessin, les planches de Fernando Baldo sont très soignées. L’ambiance particulière de l’histoire est bien rendue, et les scènes d’action sont bien représentées.

 

Un bon album, qui satisfera davantage les lecteurs connaissant les jeux vidéo dont l’univers est représenté ici.

 


 

×

We Live tome 2 : L'Ere des Palladions

Le lundi c'est librairie ! We Live tome 2 : L'Ere des Palladions (novembre 2022, 404 Editions)
Tala et Hototo ont grandi mais la survie de l’enfance a fait place à la responsabilité étouffante de la survie du monde ! 2090, six ans se sont écoulés depuis le Jour du Salut, lorsque les Palladions avec leurs pouvoirs majestueux sont devenus les protecteurs de l'humanité. Mais rien n’est intangible et l'horizon promet une nouvelle tempête.
  • Éditeur : 404 Editions
  • Collection :
  • Prix : 16.90€
  • Date de sortie : 10/11/2022
  • Format : Couverture cartonnée, 160 pages
  • Auteur(s) : Inaki Miranda, Roy Miranda / Inaki Miranda
  • EAN : 9791032406632
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  


 

Le lundi c'est librairie ! We Live L'ère des PalladionsAprès un premier tome très réussi, voici un nouvel opus de We live.

Les frères Miranda sont de retour pour raconter ce qui est arrivé après l’acquisition de pouvoirs incroyables par les jeunes sélectionnés dans le premier volet. Appelé les Palladions, les champions des survivants de l’humanité ne sont cependant pas au bout de leurs peines malgré leurs nouveaux talents.

Car en effet ce n’est pas parce que l’humanité a des protecteurs aux pouvoirs surpuissants que les menaces ont disparu, c’est même précisément le contraire car les dangers se multiplient. D’autres factions hostiles font leur apparition, avec des objectifs tout à fait abjects pour certains, et les protecteurs ont fort à faire face à des périls de plus en plus présents.

Si dans le premier tome les frères Miranda avaient mis l’accent sur le duo formé par Hototo et Tala, dans ce nouveau volet les deux personnages ne sont plus au cœur du récit et ne sont même pas forcément souvent ensemble. C’est une volonté des auteurs comme ils l’expliquent dans la postface de cet album, afin de refléter ce qu’ils traversent… et ce n’est pas un problème car cela ne diminue en rien l’émotion qui se dégage de leurs moments de retrouvailles ni la qualité globale de l’histoire.

Le second tome de We live alterne les scènes d’action – dont certaines très spectaculaires – avec des passages davantage liés à l’exploration de territoires inconnus et plus globalement le maintien en vie de ce qu’il reste de l’humanité face à des menaces particulièrement redoutables. Le rythme est bien dosé, et on ne s’ennuie pas une seule seconde en lisant cet album.

Explorant de nouveaux horizons tout en enrichissant l’univers mis en place dans le premier tome, ce second album est passionnant. Le lecteur passe un peu par tous les états au vu des différentes ambiances qui parsèment le récit, avec une forte connotation émotionnelle. Avec une telle qualité on en redemande !

Côté graphisme, c’est toujours Inaki Miranda qui officie et il est toujours en très grande forme ! Si les personnages ont grandi – et vieilli – ils sont toujours reconnaissables et les décors sont très soignés. Il y a quelques dessins un peu durs, reflétant des menaces aux sinistres intentions et méthodes.

Côté bonus, outre la postface des frères Miranda qui reflète leur état d’esprit pour imaginer cette suite, nous avons droit à une galerie de couvertures.

 

Un excellent album, tout aussi passionnant que le premier tome. Une série à découvrir d’urgence !

 


 

×

Batman Le Film 1989

Le lundi c'est librairie ! Batman Le Film 1989 (novembre 2022, Urban Comics)
Depuis le meurtre de ses parents, Bruce Wayne s'est juré de se venger en éradiquant le crime dans sa ville et en se parant du costume du Chevalier Noir. Pour réussir, il va bientôt devoir affronter celui qui deviendra l'un de ses plus redoutables ennemis : un certain Jack Napier, le bras droit du parrain de la pègre de Gotham. Batman ne tarde alors pas à découvrir que son adversaire est étroitement lié à son destin...

Contenu : Batman - The 1989 Movie Adaptation Deluxe
  • Éditeur : Urban Comics
  • Collection : DC Deluxe
  • Prix : 17.00€
  • Date de sortie : 10/11/2022
  • Format : Couverture cartonnée, 144 pages
  • Auteur(s) : Dennis O'Neil / Jerry Ordway, Steven Erwin
  • EAN : 9791026817499
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  


 

Le lundi c'est librairie ! Batman Le film 19891989 : Avec son film Batman, Tim Burton a transcendé l’image du personnage à l’écran et à l’image de Richard Donner auparavant a posé une brique de l’édifice qui a amené à l’entrée des super-héros dans une ère nouvelle. Sans oublier la fameuse « Batmania » qui a fait rage à l’époque !

C’est l’adaptation de ce film qui nous est proposée dans cet album, bien des années après l’édition de Comics USA qui en a fait rêver plus d’un (y compris l’auteur de ces lignes). Signée par Dennis O’Neil, qui avait justement déjà travaillé sur des histoires de Batman bien éloignées de la version « campy » du personnage, cette histoire reprend donc la trame du film pour l’adapter.

Le mot est lâché : adaptation. Forcément, dans un sens ou dans l’autre le passage du papier à l’écran (et vice-versa) doit s’accompagner d’ajustements, et c’est le cas dans cet album. L’adaptation est cependant redoutablement fidèle au film, il ne manque que quelques petites choses ici et là. Par contre, il est dommage qu’un passage qui a sauté (la virée en Batmobile) ait entrainé une incohérence plus tard dans le récit.

Malgré ce petit accroc, l’histoire est tout aussi captivante que dans le film et on se prend au jeu en suivant cette aventure de Batman prenant ses marques dans Gotham City. Sans être une origin story au sens strict (comme le sera plus tard Batman begins), l’histoire visite tout de même l’événement dramatique qui a donné naissance au protecteur de Gotham City en le liant au Joker.

Certes, on ne va pas nier une influence de la nostalgie sur le ressenti en relisant cette histoire, mais même en restant tout à fait objectif (sisisi promis) l’histoire est captivante et bien fichue. On prend vraiment du plaisir à suivre Batman dans cette aventure face au Joker, et c’est le principal.

Côté graphisme, il faut absolument saluer le talent immense de Jerry Ordway qui mérite autant d’éloges que Dennis O’Neil pour la qualité de l’adaptation. Outre une représentation globalement ressemblante des comédiens du film, il y a aussi une mise en page soignée et une restitution de qualité de l’ambiance du film. Chapeau bas l’artiste !

Mais le sommaire ne contient pas que l’adaptation telle qu’on la connait, car sinon ça ferait un peu court. Nous avons en effet droit aux planches originales de l’adaptation, avant l’étape de colorisation et en VO. Cela permet non seulement de se rendre compte de la qualité de la traduction (qui n’est pas la même que chez Comics USA), mais aussi de l’immensité du talent de Jerry Ordway dont le travail ressort encore mieux sans les couleurs. En plus, en regardant bien on distingue les petites corrections sur les planches et c’est intéressant.

En ce qui concerne les bonus, nous avons droit à une introduction d’Urban Comics sur la genèse de cette adaptation qui s’avère tout à fait passionnante, ainsi qu’aux recherches et croquis de l’artiste où la ressemblance entre les dessins et les traits des comédiens est stupéfiante.

 

Un excellent album, où nous pouvons redécouvrir une adaptation de grande qualité d’un classique du film de super-héros.

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le sommaire de la prochaine chronique sera consacré à un ou plusieurs albums, rendez-vous lundi prochain !

 

Consulter nos autres chroniques de la rubrique Le lundi c’est librairie !




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x