Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Black Panther Wakanda Forever
Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #529

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Aujourd’hui, nous vous proposons la chronique de deux albums :

  • We live (404 comics)
  • Semences (Futuropolis)

 

Toutes les semaines, nous vous proposons la chronique de titres parus en librairie. Il peut tout aussi bien y avoir des titres très récents ou des avant-premières que des albums sortis moins récemment.

 

Les deux albums dont nous vous parlons aujourd’hui ont des équipes créatives différentes, ainsi que des éditeurs différents… mais ils ont en commun de nous parler d’un avenir sombre pour l’humanité qui a dévasté sa planète en dilapidant ses ressources.

 



Notre outil gratuit myList offre plusieurs services :
  • Construire vos plannings personnalisés pour surveiller les sorties des titres qui vous intéressent et faciliter vos achats via nos partenaires
  • Comptabiliser vos achats par rapport aux titres de votre planning
  • Gérer votre budget comics et être avertis si vous dépassez un seuil que vous fixez
  • Construire votre liste de souhaits, que vous pouvez partager facilement sur internet
Pour utiliser myList, il faut vous connecter à votre compte sur Watchtower Comics.
Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un, c'est rapide et gratuit !

Consulter le guide complet de myList


×

We live tome 1

Le lundi c'est librairie ! : We live tome 1 (février 2022, 404 Editions)
C'est quand tout semble perdu, que l'espoir peut renaître.

En 2084, la planète est ravagée par une nature vengeresse et les derniers survivants font face à une existence périlleuse. Ils viennent de recevoir un message du plus profond de l'espace, un obscur compte à rebours menant à l'extinction de l'humanité vient d'être lancé. Un espoir subsiste malgré tout et cinq mille enfants seront secourus par ces mystérieux messagers venus des étoiles.

We Live nous narre l'aventure de Tala et de son frère Hototo, l'un de ces élus qui doivent être sauvés pour que l'humanité puisse prétendre à un futur. Mais, la route que les deux enfants vont prendre ressemblera très rapidement à un long chemin de croix face à la violence d’un monde à l’agonie.
  • Éditeur : 404 Editions
  • Prix : 16.90€
  • Date de sortie : 03/02/2022
  • Format : Couverture cartonnée, 160 pages
  • Auteur(s) : Inaki Miranda, Roy Miranda / Inaki Miranda
  • EAN : 9791032405178
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  
 


 

Le lundi c'est librairie ! We liveDans un futur qui n’est pas si lointain, l’humanité est à bout de souffle sur une planète ravagée et se voit offrir une porte de sortie pour le moins insolite.

Les frères Miranda racontent en effet comment un message venu d’outre-espace offre une possibilité de sauver une partie de la planète : des bracelets disséminés ici et là pour des enfants, et un mystérieux compte à rebours avant lequel les enfants en question doivent rejoindre des points précis. Sauf que tout ceci est particulièrement périlleux : non seulement l’humanité subsiste dans une condition assez précaire, mais il y a surtout de nombreux dangers sur la route avec des animaux qui ont muté d’une façon dramatique… et pas seulement.

Nous suivons donc deux jeunes enfants, Tala et Hototo, ce dernier étant le détenteur d’un de ces bracelets et étant persuadé qu’il fera de lui un super-héros. Il rejoindront d’autres enfants, détenant eux aussi le fameux bracelet synonyme de sésame vers une autre vie, et ils ne sont pas au bout de leurs surprises ! Les obstacles seront en effet nombreux et souvent inattendus, et il faudra faire preuve de solidarité pour progresser ensemble là où une approche individualiste condamne à l’échec.

Dans cet album, les auteurs nous livrent le portrait d’une planète totalement désolée après que l’humanité n’ait pas su la préserver et ait dilapidé ses ressources. De grands changements y ont eu lieu, transformant la société des survivants en profondeur et faisant naitre bien des dangers. Mais ils nous livrent surtout le portrait de deux enfants parfaitement caractérisés, attachants dès leur première apparition. Leur relation est très bien écrite, avec beaucoup de moments touchants et une belle écriture d’une relation de frère et soeur unis à travers une succession de drames.

Le lundi c'est librairie ! We liveLe sujet ne porte guère à la plaisanterie, mais au détour d’une case nous avons parfois droit à un petit peu de légèreté dans ce climat anxiogène et tendu. La quête est périlleuse, et les rebondissements sont nombreux dans cette histoire passionnante. A noter qu’il y a de sacrées surprises vers la fin, dont une qu’on ne voit vraiment pas arriver !

Captivant d’un bout à l’autre, We live est un album dont la lecture est véritablement addictive. L’immersion dans cet univers est immédiate, et on se prend tout de suite au jeu en suivant les aventures de ces enfants promis à un destin meilleur que le reste de l’humanité. Nous avons aussi droit à un portrait peu flatteur de cette dernière, avec des moments où on se dit que son extinction inévitable est franchement méritée !

Côté graphisme, nous pouvons le résumer avec un seul mot : superbe ! Le dessin est de toute beauté, avec des enfants très bien représentés – et c’est loin d’être facile ! – et un contexte de désolation très bien mis en images.

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par une petite BD promotionnelle dans le contexte de l’histoire, une carte avec les zones (habitations, dangers) et un sketchbook où nous apprenons notamment quelle a été la source d’inspiration d’Inaki Miranda pour le design des personnages. Sans oublier une postface qu’il est important de lire, et que nous prendrons un soin tout particulier à ne pas vous dévoiler pour ne pas gâcher la surprise !

Mais il y a un autre bonus très bien pensé dans cet album : des QR codes à flasher pour découvrir une liste de morceaux de musique pour accompagner votre lecture. L’idée est excellente et apporte un plus très sympa à la lecture.

 

Un excellent album, où les auteurs exploitent parfaitement le contexte désolé d’une humanité à bout de souffle pour livrer une histoire passionnante et touchante.

 


 

Semences

Le lundi c'est librairie ! : Semences (février 2022, Futuropolis)
Un conte graphique en quatre actes
La Zone est un refuge, à l’abri des drones et de toute technologie, où les gens ont adopté un autre mode de vie, plus sauvage et plus libre. Astra est une journaliste qui se bat pour sa passion et son intégrité professionnelle dans un univers où les fake news deviennent la norme. Lorsqu’elle se rend dans la Zone, elle découvre la liaison interdite entre la téméraire et empathique Lola qui s’est éprise de Race, un extraterrestre doué de sensibilité.
Alors que les extraterrestres s’apprêtent à partir, le compte à rebours est lancé pour Astra et pour la planète. Car les extraterrestres sont dangereux... mais le sont-ils plus que les humains ? Alors que la Zone s’érode, alors que croît la panique de Race et Lola, Astra doit prendre une décision susceptible de changer la perspective du monde.
  • Éditeur : Futuropolis
  • Prix : 20.00€
  • Date de sortie : 09/02/2022
  • Format : Couverture cartonnée, 128 pages
  • Auteur(s) : Ann Nocenti / David Aja
  • EAN : 9782754832021
Acheter sur Place des libraires  
 


 

Le lundi c'est librairie ! SemencesDans un avenir peut être plus proche qu’on ne pourrait le penser, le monde n’est guère réjouissant et attire tout de même la convoitise d’êtres venus d’ailleurs.

Sous la plume d’Ann Nocenti, plusieurs intrigues démarrent dans cet album avant de converger au fil de l’histoire. C’est d’ailleurs ce qui rend la prise en main de Semences un peu complexe de prime abord, car la narration ne facilite pas vraiment la tâche au lecteur en semblant partir un peu dans tous les sens. Puis au fil des pages, l’histoire se resserre et une fois immergé dans la pensée de l’autrice le lecteur peut alors savourer son message.

Car Semences est avant-tout un message pertinent d’Ann Nocenti, dont les préoccupations écologistes sont bien connues depuis des décennies (comme par exemple dans son run sur Daredevil). Dressant le portrait d’une humanité qui part droit dans le mur avec une scission entre ceux qui emploient la technologie à outrance et ceux qui la rejettent, elle montre surtout un monde qui se dirige inexorablement vers sa fin, au point que des extra terrestres se sont infiltrés en son sein pour en recueillir les traces en vue de son extinction.

Comme exprimé plus haut, l’histoire est divisées en plusieurs intrigues qui semblent parallèles de prime abord avant qu’un point de convergence ne se dégage pour former une même histoire ayant plusieurs ramifications. Chacun de ces aspects du récit est très bien traité, avec une intrigue globale qui progresse bien au fur et à mesure que l’on avance dans l’album.

Le lundi c'est librairie ! SemencesL’écriture implacable d’Ann Nocenti, au service d’un récit sans concession, prend le lecteur à témoin tandis qu’il assiste à ce que pourrait bien devenir son monde demain. L’ambiance est très particulière, avec un côté lancinant et envoutant tandis que l’on se laisse porter par l’histoire. C’est sombre, et clairement l’espoir n’est pas forcément invité dans ces pages. Les personnages qui sont présents dans l’histoire jouent chacun un rôle à différents niveaux, mais chacun a son importance pour la construction d’une histoire très réfléchie.

Page après page, le lecteur happé par le talent de l’autrice se voit livrer un récit particulièrement intéressant, avec pas mal de très bonnes idées dont l’utilisation est très bien pensée. Semences fait partie de ces albums qui continuent à vivre leur vie dans la tête de leurs lecteurs une fois le livre refermé, point de départ d’une réflexion post-lecture sur les thématiques abordées.

Le graphisme de l’album est de son côté signé David Aja, qui met toute l’élégance de son trait au service de l’histoire. Sa narration graphique est d’une grande efficacité, et l’aspect monochrome des planches leur donne un cachet tout particulier, mettant ainsi en résonance l’ambiance de l’histoire et sa restitution sous forme dessinée. L’ambiance sombre et le côté implacable du récit n’en sont que magnifiés grâce à un trait sans fioritures, une mise en page toute en sobriété et une presque absence de couleurs qui donnent un côté hypnotique aux planches.

Côté bonus, nous avons droit à une post face de David Aja et d’Ann Nocenti qui nous parlent chacun de leur travail sur cet album.

 

Un excellent album, qui livre un message pertinent dans une ambiance envoûtante et désespérée à la fois. 

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le sommaire de la prochaine chronique sera consacré à un ou plusieurs albums, rendez-vous lundi prochain !




uTip Watchtower Comics a besoin de vous !
Watchtower Comics est un site autofinancé et indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité et des services gratuits.
Tout ceci coûte cher et nous avons besoin d'aide pour poursuivre notre activité.

Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ? Faites un don sur notre page uTip !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x