Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #519

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Aujourd’hui, nous vous proposons la chronique d’un album édité par Panini Comics : Les Quatre Fantastiques – Voici venir Galactus !

 

 

Toutes les semaines, nous vous proposons la chronique de titres parus en librairie. Il peut tout aussi bien y avoir des titres très récents ou des avant-premières que des albums sortis moins récemment.

 


Fantastic Four : Voici venir Galactus !
Le lundi c'est librairie ! Fantastic Four : Voici venir Galactus ! (novembre 2021, Panini Comics)

Panini Comics - Collection Marvel Hors Collection
EAN : 9791039100991

232 pages - 28.00€
17/11/2021 - Couverture cartonnée

Stan Lee / John Byrne
Jack Kirby / John Buscema / John Byrne

Acheter sur Excalibur Comics 

Acheter sur Place des libraires 



Pour les soixante ans des Fantastiques, nous vous proposons un gigantesque album digne de leur plus formidable ennemi, le dévoreur de planètes qu'on appelle Galactus ! Retrouvez trois des plus formidables affrontements de l'équipe contre le géant !

Contenu : Fantastic Four (1961) 48-50, 120-123 et 242-244, précédemment publiés dans FANTASTIC FOUR : L'INTÉGRALE 1966 et 1972, et Nova 107-108


 

Trois arcs narratifs centrés sur Galactus sont au programme de cet imposant album au format giant-size (26.6 x 1.9 x 36.5 cm) : sa première apparition en compagnie du Silver Surfer, une autre histoire mettant également en scène Air Walker et un récit impliquant non seulement le dévoreur des mondes mais aussi l’impitoyable Terrax. A noter que l’album s’ouvre sur une introduction signée Ralph Macchio et dispose d’une jaquette qui se déplie pour former un poster géant.

 

1966 : Fantastic Four #48-50 (Stan Lee / Jack Kirby)

Le lundi c'est librairie ! Voici venir Galactus !Au cœur des années 1960, voici des épisodes historiques des Quatre Fantastiques : l’arrivée du Silver Surfer et de Galactus.

Alors que se conclut une histoire mettant en scène les Inhumains, les Quatre Fantastiques sont confrontés à une menace largement au-dessus de celles qu’ils ont déjà pu affronter. Il y a une véritable montée en puissance dans ce récit, avec tout d’abord l’introduction d’un personnage qui semble très dur à battre par le quatuor mais qui s’avère être finalement au service d’un autre adversaire largement pire !

Stan Lee et Jack Kirby signent ici une aventure qui ancre encore un peu plus les Quatre Fantastiques dans leur contexte de super-héros à vocation cosmique. Les enjeux de cet arc sont en effet nettement au-dessus du tout venant des super-héros, dans une ambiance tendue en accord avec les concepts ambitieux de ces épisodes. On se dit en effet que tout peut arriver, comme on peut le constater avec l’évolution du Silver Surfer, et jusqu’au bout on se demande vraiment comment les quatre héros vont réussir à sauver la Terre.

Malgré leur âge certain, ces épisodes n’ont pas pris une ride et demeurent une lecture incontournable pour les lecteurs des aventures des Quatre Fantastiques. Cette aventure a souvent été évoquée sous forme de flashback, mais clairement ce n’est pas du tout la même expérience qu’en lisant ces épisodes !

Du côté du dessin, le génie graphique de Jack Kirby est à l’oeuvre et là aussi les épisodes ont très bien vieilli. Certes, on pourra dire qu’on reconnait bien les années 1960 mais ce n’est pas pour autant que le graphisme est vieillot, au contraire même ! Le King signe des planches à la puissance inégalée, avec des expérimentations graphiques ici et là, et tout est placé sous le signe de la démesure dans ces épisodes.

Seul Jack Kirby pouvait rendre imposant et menaçant un géant au casque à antennes et à la tenue aux couleurs insolites ! Le graphisme est en outre magnifié par le grand format de l’album, les superbes planches du King trouvant ainsi un écrin à leur mesure.

 

1972 : Fantastic Four #120-123 (Stan Lee / John Buscema)

Le lundi c'est librairie ! Voici venir Galactus !Pour le second arc narratif de l’album, nous avançons jusqu’au début des années 1970. Stan Lee est toujours à la barre des Quatre Fantastiques, mais c’est John Buscema qui signe maintenant le graphisme.

Alors que l’histoire débute de façon plutôt classique pour les quatre aventuriers – un braquage et une prise de bec avec leur irascible propriétaire – voilà qu’une nouvelle menace se profile à l’horizon : le mystérieux Air Walker. Cet adversaire qui semble invincible leur annonce la fin prochaine de l’humanité, et s’avère progressivement avoir un lien avec le Silver Surfer… et Galactus ! Nous n’en dirons pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue aux lecteurs qui n’auraient pas encore lu ces épisodes, ce serait en effet dommage de gâcher la construction de l’intrigue qui est très habile.

La montée en puissance de l’intrigue au fil des pages est très bien dosée, avec des surprises et rebondissements à la pelle. Bien malin en effet celui qui aura saisi dès le départ le fin mot de tout ceci ! Même s’il reste des questions pour le moment sans réponses, il se passe pas mal de choses dans cet épisode solidement ancré dans son époque au point de faire intervenir Richard Nixon qui est à l’époque président des USA.

Une fois encore la démesure est le maître mot de l’histoire, avec une utilisation bien pensée des Quatre Fantastiques qui s’éloignent des super-héros plus classiques. Les enjeux sont une nouvelle fois importants, tout en étant dévoilés au fur et à mesure. Quant à la conclusion de cet arc narratif, il est particulièrement malin même si par la suite son côté définitif sera sérieusement remis en question.

Côté dessin, John Buscema signe des planches remarquablement réussies. On conserve le côté « bigger than life » qui convient très bien à ce genre d’aventure, avec des cases particulièrement soignées. En outre, le grand format de l’album permet à ces planches magnifiques de briller de mille feux pour le plus grand plaisir du lecteur.

 

1982 : Fantastic Four #242-244 (John Byrne)

Le lundi c'est librairie ! Voici venir Galactus !Le dernier récit de cet album nous emmène au début des années 1980, à l’époque du run de John Byrne sur Fantastic Four.

L’épisode commence tranquillement, avec les cinq héros qui vivent leur vie tranquillement (oui il y en a cinq, lisez et vous saurez pourquoi !). Puis très vite, tout bascule avec le retour de Terrax le conquérant qui était à l’époque le pire des hérauts ayant œuvré pour Galactus.

L’arc est d’une efficacité redoutable, en plongeant d’un coup le lecteur dans une ambiance de film catastrophe. L’épisode mise sur le spectaculaire, qu’il s’agisse des méfaits de Terrax ou des combats qui en découlent… mais il y a aussi une vraie réflexion dans le dernier épisode où Reed Richards se voit contraint de faire un choix à la fois surprenant et finalement totalement logique au vu de sa personnalité et des arguments qu’il avance. Ce choix aura d’ailleurs des répercussions plus tard, sur fond de guéguerre entre John Byrne et son ancien comparse Chris Claremont.

Ces trois épisodes concluent à merveille l’album, grâce à une narration impeccable et plein de bonnes idées qui sont totalement en accord avec la philosophie des Quatre Fantastiques.

Le graphisme est quant à lui superbement réalisé, avec des dessins qui prennent toute leur mesure en étant sublimés par le grand format. On peut apercevoir quelques tous petits défauts qui étaient dissimulés par des formats plus petits (particulièrement celui de Nova) mais rien de méchant et surtout les scènes d’action spectaculaires restituent la présence incroyable de Galactus.

 

Un excellent album, qui ravira les fans des Quatre Fantastiques et de l’univers cosmique de Marvel.

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le sommaire de la prochaine chronique sera consacré à plusieurs albums, rendez-vous lundi prochain !




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x