Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Flashback #54

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Diablo  (février 1988, Editions Lug)

 

La semaine dernière, Flashback avait conclu un cycle de chroniques sur les séries Hercule de Bob Layton. Cette semaine, cap sur l’année 1988 pour un retour vers la collection Un récit complet Marvel avec un autre personnage mais toujours un ton léger : Diablo.

 

Flashback : Hercule

Diablo
Février 1988 – Editions Lug

 

Diablo (Cockrum)

Episodes VO : Nightcrawler #1-4 (1986)

 

Lors des premières aventures des Nouveaux X-Men, il était clair que la mascotte de Dave Cockrum était Diablo. Le personnage était en effet particulièrement mis en avant et quasiment doté de nouveaux pouvoirs à chaque épisode. Puis c’est un certain Wolverine qui a fini par prendre sa place.

Dave Cockrum renoue avec son personnage fétiche dans quatre épisodes survoltés, le mettant en scène dans une histoire particulièrement farfelue. Faisant référence à un récit à l’époque inédit en VF (je n’ai pas souvenir de l’avoir lu depuis, ou alors il ne m’a pas marqué), cet album met en scène un voyage pour le moins compliqué de Diablo à travers des mondes étranges.

L’ambiance de ces épisodes est résolument humoristique, et il est vrai qu’on rit beaucoup en suivant le pauvre Diablo – accompagné de Lockheed – qui se retrouve trimballé de monde en monde sans trop savoir ce qui lui arrive. Confronté à des personnages qui le prennent pour autre chose que ce qu’il est (un boogie ou encore « le papa des bamfs »), Diablo se retrouve entrainé dans un tourbillon d’aventures qui lui permettent de vivre sa passion pour les récits de cape et d’épée façon Errol Flynn.

L’album qui ne se prend vraiment pas au sérieux est très agréable à lire, et on peut même y retrouver le temps d’un épisode les personnages délirants du fameux « Conte de fées de Kitty » avec toujours la parodie hilarante de Wolverine et les inénarrables bamfs. Le seul petit reproche qu’on pourrait faire à cette histoire serait que sa fin est un peu « facile » : en effet Dave Cockrum a tellement fait monter la sauce de catastrophe en péripétie qu’on dirait qu’il ne sait pas trop comment s’en sortir, et nous sort donc de sa manche un bon gros deus ex machina. Mais vu qu’on a passé un très bon moment, on lui pardonne !

Côté dessin, c’est bien entendu Dave Cockrum qui officie là aussi et le graphisme est vraiment très soigné. Diablo est bien sûr forcément très bien dessiné, mais tous les personnages qui croisent son chemin ne sont pas en reste avec une forte patine « pirates » ou « cape et épée » avec les fameuses bottes à revers que l’artiste aimait bien utiliser. Les paysages des différents endroits visités par Diablo sont en outre très joliment représentés.

 

Un excellent album, très drôle et qui ne se prend pas du tout au sérieux.

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un autre livre extrait des profondeurs des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x