Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey
Joker

Catégories

Flashback #32

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : La Vision et la Sorcière rouge (1984)

 

Après une chronique sur les débuts de Facteur X dans Spidey, Flashback remonte une nouvelle fois le fil du temps pour mettre le cap vers l’année 1984. Nous allons nous intéresser aujourd’hui au quatrième album de la collection Un récit complet Marvel de Lug, intitulé La Vision et la Sorcière rouge.

 

Flashback : La Vision et la Sorcière rouge

La Vision et la Sorcière rouge
Novembre 1984 – Lug

 

 

La Vision et la Sorcière rouge (Mantlo / Leonardi)

Episodes originaux : Vision And Scarlet Witch #1 – 4 (1982 – 1983)

 

Pour ce quatrième album de sa collection Un récit complet Marvel, Lug a porté son choix sur une mini-série consacrée à un couple de héros particulièrement atypique : Vision et la Sorcière rouge.

Wanda est en effet une mutante doublée d’une sorcière, tandis que Vision est un synthézoïde construit à partir des restes de la Torche humaine des années 40. Véritable plaidoyer contre l’intolérance et charge à peine camouflée contre les accros à la « normalité » et leurs critères absurdes, le couple a connu bien des déboires pour se faire accepter.

La mini-série montre donc les deux personnages ayant pris leurs distances avec le monde des Vengeurs pour vivre une vie un peu plus paisible qu’en dérouillant du super-vilain tous les quatre matins. Bien évidemment, on s’aperçoit assez vite que c’est un voeu pieu et que le monde des super-héros n’est jamais bien loin.

Sous la plume de Bill Mantlo, nous découvrons donc un récit en quatre parties : la lutte contre un adversaire magique, les retrouvailles avec le Bolide – qui croit toujours être le père de Wanda – avec une conclusion tragique, un nouveau combat contre le Moissonneur et la révélation des véritables origines de la super-héroïne et de leur frère. Enfin véritables jusqu’à un énième retcon il y a quelques années qui a jeté tout ceci à la poubelle.

La thématique sous-jacente de cette mini-série est l’importance de la famille, au-delà des différences. On pense bien entendu à la nature très différente du couple de héros, mais l’auteur traite aussi subtilement le handicap des enfants à travers le personnage de Nukleo et parle de rédemption dans la dernière partie.

Tout ceci est écrit avec efficacité, on retrouve aisément le style narratif de Bill Mantlo qui traite ses histoires sans être aussi démesurément bavard que certains de ses collègues. Nous avons droit à une bonne dose d’action pour enrober tout ça, et la narration non -linéaire du second épisode fonctionne très bien.

Cette mini-série, riche en conséquences, contribue à enrichir l’histoire des deux personnages principaux. Qu’il s’agisse de la fameuse révélation finale, ou encore d’insister sur le lien fort entre Wanda et Vision et l’acceptation de ce premier par sa famille, la mini-série est vraiment un point important de leur histoire.

Après c’est un peu dommage que Lug ait tellement capitalisé sur la présence de Magneto – qui n’apparait que dans la dernière partie de l’album – en mettant son image partout sur la couverture, ça gâche un peu la surprise autour de certaines révélations.

Du côté du dessin, par contre le bilan est un peu plus nuancé. Certes, les planches de Rick Leonardi sont très joliment illustrées mais… elles sont encrées par Akin et Garvey, célèbre duo d’encreurs à la main lourde. Du coup, ce serait intéressant de mettre la main sur des crayonnés pour comparer car l’encrage semble avoir totalement noyé le travail de l’artiste.

 

Un excellent album, qui livre une des meilleures histoires sur Wanda et Vision.

 

A noter que cette mini-série sera rééditée par Panini Comics en décembre, accompagnée d’un épisode Giant-Size d’Avengers !

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un autre livre extrait des profondeurs des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x