Flashback #18

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Spidey 73 (1986).

 

Après avoir entamé l’année 1986 la semaine dernière, Flashback continue son voyage dans le passé et poursuit la redécouverte des numéros de Spidey où a été publiée la série Guerres secrètes. Nous poursuivons donc la relecture de cette histoire mythique cette semaine avec la chronique d’un nouveau numéro de Spidey !

 

Flashback : Spidey 73

Spidey 73
Février 1986 – Lug

 

Les Mutants X-Men – Qu’est-ce que la force ? (Thomas / Adams)

Episode original : Uncanny X-Men #56 (1) (1969)

 

Dans le numéro précédent, il semblait que l’arc se terminait avec la défaite du Pharaon vivant et la découverte des pouvoirs d’Alex Summers.

En fait, il n’en est rien comme le montre Roy Thomas d’entrée de jeu. Le Pharaon n’est pas vaincu, vu qu’il reprend la main avec ses troupes, et devient même le redoutable Monolithe vivant ! (maintenant je peux le dire, c’est dans l’épisode…)

L’épisode est très réussi, avec une tension croissante au fil des pages et l’impression que les X-Men ne pourront pas réussir à vaincre leur adversaire… et de fait c’est le cas vu que ce n’est pas eux qui arrivent à renverser la vapeur en fin d’épisode. D’ailleurs, c’est la première fois que l’on voit à cette époque un mutant qui ne contrôle pas ses pouvoirs, en dehors de Cyclope et sa rafale. Jusque là, les mutations étaient assez sages mais on entre dans une ère où les mutants peuvent vraiment être dangereux.

Du côté du dessin, voici un épisode qui fait date avec l’entrée en scène de Neal Adams ! L’artiste livre une prestation impeccable, avec son sens de la mise en page qui dynamise énormément l’histoire. Les planches sont très joliment réalisées, même si le look du Monolithe vivant est quant à lui vraiment étrange.

Un très bon épisode, au rythme nerveux et au graphisme très soigné.

 

Les origines des extraordinaires X-Men – La bombe A volante (Thomas / Roth)

Episode original : Uncanny X-Men #56 (2) (1969)

 

Suite et fin des origines d’Angel, qui intègre enfin l’équipe des X-Men.

Histoire de corser un peu le tout, Roy Thomas fait intervenir une menace supplémentaire qui met en danger le futur X-Man et ses deux futurs collègues. L’épisode est plaisant, et tout en étant très court il conclut impeccablement ce récit d’origines.

Un bon épisode, qui marque d’une belle façon l’arrivée d’Angel chez les Enfants de l’atome.

 

Guerres Secrètes – Vengeance ! (Shooter / Zeck)

Episode original : Secret Wars #8 (1984)

 

La conclusion de l’épisode précédent le laissait entendre, tout comme le titre de l’épisode en cours : c’est l’heure de la baston !

Jim Shooter n’y va donc pas par quatre chemins pour orchestrer l’attaque des super-héros de Captain America contre les troupes de Fatalis. Ca bouge beaucoup, ça tape tout autant et du coup ça parle un peu moins même si l’auteur se rattrape sur la fin de l’épisode.

L’épisode est réussi, même si en fait à la fin on se rend compte que les héros sont venus venger leur collègue qui n’est pas vraiment morte mais s’en fichent (après tout ils sont venus taper les « méchants »). Par contre la fin de l’épisode est assez inquiétante et à l’époque c’était un peu compliqué de garder ça sous le coude pendant tout un mois !

L’épisode est aussi important car c’est l’arrivée du fameux costume noir de Spider-Man. A ce stade, à part qu’il soit visuellement très chouette et sorti d’une machine, aucune indication de ses spécificités, mais c’est tout de même un épisode qui fait date dans l’histoire du Tisseur vu ce que cela va entraîner même s’il est assez peu probable que Jim Shooter ait pensé au symbiote en écrivant son histoire.

Du côté du dessin, Mike Zeck livre des planches très réussies en étant épaulé par toute une armée d’encreurs. Les scènes de combat sont vraiment réussies, et l’artiste signe des personnages toujours plus réussis.

Un très bon épisode, qui fait la part belle à la baston pour le plus grand bonheur des jeunes lecteurs de l’époque acheteurs de jouets Mattel !

 

Puissance 4 – L’œil du serpent (Simonson / Anderson)

Episode original : Power Pack #9 (1985)

 

C’est l’heure d’un nouvel arc pour la jeune équipe de super-héros.

L’épisode semble au départ assez anodin, même s’il est assez cousu de fil blanc que la visite à l’aquarium va vite tourner au pugilat. Louise Simonson signe un épisode sympathique, quoiqu’un petit cran en-dessous des précédents. L’histoire est en effet trop balisée et trop prévisible avec quasiment un poteau indicateur sur chaque détail pour signaler ce qui va se passer par la suite en l’impliquant.

L’épisode reste cependant plaisant à lire, même si de façon curieuse il y a une page qui a sauté en passant chez Lug et du coup la fin de l’épisode est un peu hachée (déjà que l’épisode fait référence à une histoire inédite en VF…). La censure pouvait se comprendre avec Guerres secrètes (elle est même quasi systématique) mais pour Puissance 4 qui est à la base une série pour des lecteurs plus jeunes c’est surprenant.

Du côté du dessin, nouvel interim avec cette fois Brent Anderson qui remplace June Brigman. Le style est différent, mais on s’y retrouve et en dehors du très grand talent de l’artiste il est probable que l’encrage de Bob Wiacek – présent dans chaque épisode même quand sa collègue dessinatrice n’y est pas – ait aidé pour conserver une cohérence graphique avec les épisodes précédents. Le dessin est en tout cas très soigné, avec un monstre marin très réussi.

Un très bon épisode, même si l’histoire est un petit cran en-dessous des précédentes.

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec le numéro suivant de Spidey, et donc la suites des Guerres Secrètes !

Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez aussi tenter votre chance à notre quiz quotidien, qui vous a proposé des questions sur les Guerres Secrètes ainsi que des questions sur Puissance 4 ! 😉




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.