Flashback #15

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Spidey 70 (1985).

 

Comme la semaine dernière, Flashback revient en 1985 pour continuer la relecture des numéros de Spidey où a été publiée la série Guerres secrètes. Nous poursuivons donc la relecture de cette histoire mythique cette semaine avec la chronique d’un nouveau numéro de Spidey !

 

Flashback : Spidey 70

Spidey 70
Novembre 1985 – Lug

 

Les Mutants X-Men – La rage de Blastaar… (Drake / Windsor Smith)

Episode original : Uncanny X-Men #53 (1) (1969)

 

Après la conclusion de l’arc précédent, voilà que nous avons droit à un épisode indépendant. Arnold Drake met en effet en scène la rencontre entre les X-Men et le redoutable Blastaar que les lecteurs des aventures des Quatre Fantastiques connaissent bien.

Sans être non plus illisible, l’épisode est vraiment très anecdotique. C’est en effet juste une bagarre entre les X-Men et un ennemi inhabituel pour eux, Blastaar étant dans une période où il revenait régulièrement sur Terre pour essayer de la conquérir avant de se faire taper dessus par le héros qui passait par là.

On sent vraiment qu’il s’agit d’un épisode un peu bouche-trou, d’autant qu’il n’est pas dessiné par un artiste habituel de la série. Sitôt lu, sitôt oublié !

Du côté du dessin justement, c’est un certain Barry Smith qui tient les crayons, artiste que l’on connaîtra par la suite sous le nom de Barry Windsor Smith ! Il s’agit de son tout premier épisode chez Marvel, et franchement… ce n’est pas au niveau de la suite de son oeuvre. Le graphisme de l’épisode lorgne un peu vers Jack Kirby, mais sans non plus être vilain le dessin est tout aussi anecdotique que l’histoire.

Un épisode anecdotique, qui s’oublie très vite.

 

Fin des origines de Hank Mc Coy ! Bienvenue au club, Fauve ! (Drake / Roth)

Episode original : Uncanny X-Men #53 (2) (1969)

 

Suite et fin des origines du Fauve, avec le funeste destin du Conquistador. L’épisode se lit sans déplaisir, et on appréciera de voir des X-Men débutants, mais ce n’est pas non plus ce qu’Arnold Drake a écrit de plus intéressant.

Du côté du dessin, là aussi c’est pas vilain mais il n’y a pas de quoi sauter au plafond.

Un épisode sympa, mais sans plus.

 

Guerres Secrètes – Le choc des quatre armées (Shooter / Layton)

Episode original : Secret Wars #5 (1984)

 

Suite des Guerres secrètes, où Jim Shooter détaille la fin mystérieuse de l’épisode précédent. Enfin mystérieuse… on peut penser que le suspense n’a pas dû être trop grand pour une majorité de lecteurs !

Nouvel épisode très (trop) bavard, où l’auteur revient sur les préoccupations de chacun et en profite pour faire une grosse redite des épisodes précédents. L’action n’est cependant pas mise de côté avec de la baston ! L’intrigue avance, chacun semblant faire ses affaires dans son coin pour tirer son épingle du jeu.

L’épisode est plutôt intéressant, mais Jim Shooter en fait de trop dans ses interminables monologues où les personnages pleurent sur leur sort et les X-Men sont toujours agaçants en étant caractérisés ainsi. La partie sur l’Homme molécule est également très mièvre…

Du côté du dessin, c’est le second épisode dessiné par Bob Layton mais c’est moins bon que sur le premier. Je ne sais pas si c’est pour des raisons de délais ou si c’est la grande quantité de personnages, mais c’est un bon cran en-dessous de l’épisode précédent et de ce à quoi l’artiste nous a habitués. Est-ce imputable à Bob Layton ou à l’encreur John Beatty (qui encrait pourtant l’épisode précédent aussi) ? Je ne saurais le dire…

Un bon épisode, mais vraiment trop bavard !

 

Puissance 4 – Secrets ! (Simonson / Brigman)

Episode original : Power Pack #6 (1985)

 

C’est un nouveau départ pour Puissance 4, puisque la famille Power habite désormais New York  suite aux événements de l’épisode précédent. Louise Simonson entame un nouvel arc narratif, et comme les jeunes héros se retrouvent à New York ils rencontrent forcément d’autres héros !

L’épisode est intéressant et une nouvelle fois parfaitement en raccord avec la psychologie d’enfants de cet âge qui n’en font qu’à leur tête. Certes c’est un peu facile que dès leur première sortie les enfants Power se retrouvent embarqués dans une histoire impliquant d’autres super-héros mais c’est intéressant de les voir dans un autre contexte que celui de leurs aventures précédentes.

Du côté du dessin, June Brigman est de retour et signe des planches très réussies. L’artiste est tout aussi à l’aise pour dépeindre New York que l’espace ou la plage, et ses dessins de l’Homme dragon sont superbement réalisés.

A noter que dans ce numéro de Spidey deux planches sont inversées au début de l’épisode, ce qui est assez perturbant au départ !

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec le numéro suivant de Spidey, et donc la suites des Guerres Secrètes !

Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez aussi tenter votre chance à notre quiz quotidien, qui vous a proposé des questions sur les Guerres Secrètes ainsi que des questions sur Puissance 4 ! 😉




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.