Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

Falcon et le Soldat de l’hiver : Critique du premier épisode de la mini-série

The Falcon and the Winter Soldier

 

Critique sans spoiler et en avant-première du premier épisode de la mini-série Falcon et le Soldat de l’hiver, diffusée en 2021.

Avec Anthony Mackie, Sebastian Stan, Wyatt Russell, Emily VanCamp, Daniel Brühl…

 

Après les événements de Avengers : Endgame, Falcon et le Soldat de l’hiver doivent faire équipe avec en toile de fond l’héritage de Captain America.

 

Falcon et le Soldat de l'hiver

 

 

Falcon et le Soldat de l’hiver : Captain America en héritage

Falcon et le Soldat de l’hiver ont un point en commun : être chacun des anciens partenaires de Steve Rogers alias Captain America. Avec le contexte post-Endgame, il n’est donc pas étonnant que l’ombre de Captain America plane sur ce premier épisode, et à plus d’un titre.

 

Falcon et le Soldat de l'hiver

 

La thématique de l’héritage du super-héros à la bannière étoilée semble être partie pour être au centre de l’intrigue de cette mini-série, encore qu’il soit un peu tôt pour l’affirmer avec juste un épisode visionné. Elle est en tout cas bien traitée dans cet épisode, montrant que le passage de relai d’un héros à l’autre est parfois un peu plus compliqué que « c’est plus lui, c’est lui ».

 

Falcon et le Soldat de l’hiver… plus en détail

Dès Captain America : Le Soldat de l’hiver, Sam Wilson et Bucky Barnes n’ont jamais vraiment été approfondis. On ne sait en effet quasiment rien du premier à part son passage dans l’armée tandis que le second reste assez évasif sur sa période soviétique vu qu’on lui a un tout petit peu retourné la tête. On se retrouvait donc assez sommairement avec un type qui vole et un super soldat au bras bionique aux côtés de personnages dont la caractérisation était plus fouillée.

 

Falcon et le Soldat de l'hiver

 

Ce premier épisode est l’occasion d’y remédier, car les personnage acquièrent davantage de profondeur. Sans entrer dans les détails, on en apprend davantage sur l’entourage de Sam et sur les cicatrices psychiques laissées par des années de contrôle mental pour Bucky.

 

Un premier épisode surprenant et très bien fait

Au vu de la communication autour de la mini-série, on pouvait presque s’attendre à partir dès le départ dans une version MCU de L’Arme fatale ou autre film avec un duo d’amis/ennemis. Et finalement, ce premier épisode est très sérieux avec certes une toute petite pointe d’humour.

 

Falcon et le Soldat de l'hiver

 

Mais ce qui frappe d’entrée de jeu, c’est la qualité de l’épisode au niveau des effets visuels. La séquence d’ouverture est en effet particulièrement spectaculaire et les scènes de combat sont soignées. A l’instar de WandaVision l’épisode donne l’impression que les standards des séries Marvel Studios sont comparables à ceux des films.

 

Falcon et le Soldat de l'hiver

 

Il est beaucoup trop tôt pour connaître l’orientation que prendra Falcon et le Soldat de l’hiver par la suite, et Marvel Studios a déjà montré par le passé une certaine facilité à nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Mais en tout cas le premier épisode, dont la construction fait par ailleurs pas mal écho à celle du début de Captain America : Le Soldat de l’hiver, est vraiment passionnant, et ouvre des perspectives intéressantes.

 

En conclusion

Le premier épisode de Falcon et le Soldat de l’hiver pose les bases d’une mini-série ambitieuse, en approfondissant ses personnages et avec des moyens visuels à la hauteur des films du MCU. La thématique d’héritage est très présente dans ce premier épisode.

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x