Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey
Joker

Catégories

DC Comics sévèrement impacté par les licenciements chez Warner

Infos éditeurs


 

DC Comics a été également touché par les licenciements massifs de Warner Media qui ont eu lieu dernièrement.

 

C’est une nouvelle qui a de quoi inquiéter : faisant partie de l’empire WarnerMedia appartenant à AT&T, DC Comics voit également une partie de son personnel licenciée dans un contexte économique difficile.

Parmi les personnes qui ont quitté la société figurent notamment Bob Harras – éditeur en chef – et différents éditeurs comme Mark Doyle, Brian Cunnigham et Andy Khouri. D’autres responsables tels que Hank Kanalz (vice-président senior), Jonah Weiland (vice-président en charge du marketing) et Bobbie Chase (vice-présidente liée aux stratégies digitales et initiatives de publication) ne font également plus partie de la société.

Jim Lee quant à lui conserve son titre de responsable de la création (« chief creative officer ») mais par contre perd son titre de « Publisher ». Sa nouvelle fonction consisterait à servir de liaison entre DC et les autres branches de WarnerMedia.

WarnerMedia est au centre d’une gigantesque vague de 600 licenciements, où figurent notamment Kim Williams (directrice financière de Warner Bros), Jeff Schlesinger (président de Warner Bros Worldwide Television Distribution) et Ron Sanders (président de Warner Bros. Worldwide Theatrical Distribution et Warner Bros. Home Entertainment). Pour vous donner une idée du caractère préoccupant de la situation, Ron Sanders a tout de même été en charge de la branche télévisée de Warner depuis 25 ans.

A l’origine de tout ceci, une vaste opération de restructuration de la maison-mère causée notamment par la pandémie de coronavirus covid-19 mais aussi par plusieurs déconvenues qui ont eu lieu ces dernières années. La pandémie a lourdement impacté tous les secteurs d’activité de WarnerMedia, entrainant notamment les reports de Wonder Woman 1984 ou encore toutes les difficultés autour du marché des comic books en période de confinement. Mais cette pandémie n’est pas le seul facteur de cette restructuration, qui est aussi la conséquence d’un virage plus conséquent vers la SVOD et donc une factorisation des plateformes.

WarnerMedia semble en effet concentrer ses ressources, comme en témoigne la montée en puissance de HBO Max face à la plate-forme DC Universe particulièrement touchée par cette vague de licenciements et « perdant » des contenus. Nous avions pu notamment observer que la série Stargirl, dont la saison 1 était une production de DC Universe, connaitra une saison 2 mais sur la chaîne CW tandis que d’autres programmes partent sur HBO Max.

La situation est pour le moins préoccupante, dans un contexte de crise économique maintes fois annoncée depuis le début de la crise sanitaire de la pandémie de coronavirus covid-19 et qui n’arrange rien.

Dans ce contexte évidemment tendu, le DC Fandome du 22 août 2020 va probablement avoir une saveur plus amère que ce que l’on pouvait supposer.

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x