Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Titans Saison 1 (sans spoilers)

Titans

 

Critique de la saison 1 de Titans, diffusée en 2018, garantie sans spoilers.

Avec Brenton Thwaites, Teagan Croft, Anna Diop, Ryan Potter, Minka Kelly, Alan Ritchson et Conor Leslie.

Dick Grayson alias Robin a cessé de combattre aux côtés de Batman et est devenu policier à Detroit mais ses démons le hantent. Il rencontre une jeune fille douée de pouvoirs qui est poursuivie par des gens sans pitié et prend sa défense, ce qui l’amènera à croiser la route d’autres personnes aux talents étonnants.

 

Titans

 

Equipe en construction

Dans cette première saison de Titans, nous assistons véritablement à la naissance de l’équipe. Les différents personnages viennent d’horizons différents, et tel un effet papillon les agissements de l’un font qu’un autre vienne croiser son chemin et ainsi de suite… Il est d’ailleurs sous-entendu que cette équipe en gestation a eu une incarnation précédente, comme dans les comics. Cette saison prend également le temps de bien poser chaque personnage, avec des flashbacks autant que nécessaire : elle a donc un côté introductif assez poussé, qui donne l’impression qu’on va vraiment attaquer les choses sérieuses dans la seconde saison.

 

Titans

 

De fait, les personnages sont rarement tous réunis. Déjà parce qu’il faut le temps que tout le monde finisse par se croiser, mais aussi parce que le caractère assez instable de l’équipe en formation fait que les occasions de voir les personnages aller voir ailleurs ne sont pas rares. On sent vraiment que l’équipe en est encore aux tous premiers stades de sa formation, et qu’il y a du boulot pour que ça finisse par prendre !

 

Titans

 

 

Un casting efficace et des effets spéciaux réussis

Les comédiens sont bien choisis et interagissent très bien ensemble (il y a une belle complicité entre Teagan Croft et Ryan Potter, ainsi qu’entre Brenton Thwaites et Connor Leslie), et tandis que certains ressemblent à leur modèles d’origine d’autres sont plus éloignés… « Kory Anders » affiche en effet un look très surprenant, qui évoque davantage une candidate de télé réalité ou une chanteuse R’n’B qu’une femme aussi redoutable qu’elle. C’est un peu dommage car en étant distrait par ses vêtement exubérants on peut ne pas s’attacher au fait que Anna Diop joue très bien son personnage et quand on la voit plus tard avec un look plus classique elle est nettement plus crédible. Et puisqu’on parle de jeu, les comédiens sont très à l’aise dans leurs rôles respectifs, y compris les personnages plus périphériques que sont Hawk et Dove, respectivement interprétés par Alan Ritchson et Minka Kelly.

 

Titans

 

Du côté des effets spéciaux, cette saison tient très bien la route. Certes, il y a un personnage dont les talents sont nettement plus demandeurs en la matière que les autres et on sent parfois quelques petites astuces pour en limiter l’usage et/ou tenir le budget. Mais ça reste en tout cas très bien fait, et chaque séquence qui met en scène des effets spéciaux ne donne pas l’impression d’avoir été filmée avec trois francs six sous.

 

Titans

 

C’est pas pour les enfants !

Dès le début de cette première saison, le ton est donné : cette déclinaison des Teen Titans n’est pas du tout pour les enfants, au contraire de plusieurs adaptations animées qui ont été diffusées auparavant. On est en effet dans une ambiance âpre et violente, avec des personnages qui donnent des coups qui font très mal et qui saignent, des morts pas franchement jojo et des thématiques assez dures. Le fait que la série soit interdite aux moins de 16 ans n’est pas vain, les téléspectateurs plus jeunes en quête de héros DC  sont priés d’aller plutôt regarder ce qui se passe du côté  de la CW !

 

Titans

 

L’ambiance de cette première saison de Titans s’approche de celle des séries Marvel de Netflix, et particulièrement de Daredevil dont on retrouve le côté brutal et violent Le Robin campé par Brenton Thwaites fait penser à Matt Murdock / Daredevil, ce qui contraste avec le fait qu’il ait des faux airs de Grant Gustin, le Flash de la série du même nom. On a même droit à une baston de couloir dans un épisode, et c’est même presque surprenant que personne ne réaménage des nuques à coups de portière comme Wilson Fisk !

 

Titans

 

En tout cas, il y a des moments bien crado, des adversaires implacables aux méthodes brutales et l’ambiance d’un épisode est même bien malsaine… soit tout le contraire des séries de l’Arrowverse qui semblent même assez gentillettes en comparaison ! Il y a fort heureusement ici et là quelques touches de légèreté, notamment au travers des dialogues entre les différents personnages, qui contrebalancent un peu la noirceur générale mais sans en faire de trop.  Titans semble vraiment être un compromis entre la noirceur de Daredevil dont elle s’approche sans l’atteindre tout à fait et le côté plus ado des séries CW.

 

Titans

 

Les Titans et la Doom Patrol

A l’occasion d’un épisode de cette saison, nous pouvons croiser l’insolite équipe de la Doom Patrol qui n’est cependant pas exactement celle de la série télévisée du même nom dont nous parlions l’été dernier et qui est un spin-off de Titans. Certains membres sont en effet manquants et plusieurs membres de l’équipe ne sont pas joués par les mêmes interprètes. C’est d’ailleurs une bonne chose pour le Chef, vu que la version campée par Bruno Bichir est beaucoup plus antipathique que celle de Timothy Dalton.

 

Titans

 

La Doom Patrol visible dans cette saison fait vraiment office de prototype – voire de « proof of concept » – de celle de la série Doom Patrol, April Bowlby étant par exemple beaucoup plus grimaçante et l’ambiance de l’épisode n’étant pas aussi barrée que dans Doom Patrol. Mais l’interaction entre la Doom Patrol et une partie du casting de Titans fonctionne très bien, et on retrouve une partie des fondamentaux du spin-off. Outre le fait de rassembler des personnages qui ont bien morflé, les deux équipes partagent en plus le fait d’être d’une collection d’individus qui ont du mal à fonctionner ensemble, chose que là aussi on retrouvera dans la série Doom Patrol.

 

Titans

 

De Teen Titans à Titans

Titans adapte les aventures des Teen Titans, en partant de l’équipe des New Teen Titans créée en 1984 par Marv Wolfman et George Perez à l’exception de Cyborg et Kid Flash. On retrouve des choses qui sont très fidèles à la version comics, comme ce qui a trait à la relation compliquée entre un Robin en quête d’émancipation de son mentor – même si la série va beaucoup plus loin dans le domaine – ou encore des choses autour de Raven (Rachel dans la série). Difficile d’en dire plus sans faire de spoiler, mais les lecteurs ne seront pas trop dépaysés en regardant cette saison.

 

Titans

 

Après il y a des variations assez marquées, qui feront grincer des dents les puristes opposés à tout changement entre le papier et l’écran. La plus visible est l’âge de Raven, qui induit une dynamique totalement différente dans ses rapports avec les autres personnages mais ça fonctionne très bien ainsi. La caractérisation de Dick Grayson peut aussi surprendre, le personnage semblant au départ emprunter des aspects à Jason Tood – en plus de piquer l’armement de Tim Drake – et montrant un côté sombre qui ne ressemble pas forcément à un personnage sommes toutes très positif dans les comics. Mais ces changements ne sont pas futiles et trouvent même une justification qui rendent le Robin de la série intéressant par sa lutte contre ses démons.

 

Titans

 

Sans être une adaptation qui retranscrit à la lettre son matériau d’origine, cette première saison de Titans en est cependant respectueuse et on retrouve même ici et là des détails assez pointus et des clins d’œil – comme le blouson de Gar – qui montrent que le travail est soigné. Le fait que des personnages manquent par rapport à la version de Wolfman et Perez ouvre même la voie à une évolution vers des formations plus récentes de l’équipe, ce que laisse aussi entendre la scène post-générique du dernier épisode de la série !

 

En conclusion

A mi-chemin entre les séries Marvel de Netflix et les séries DC de CW, cette première saison de Titans est très réussie et livre une adaptation efficace des aventures des Teen Titans.

 

Titans




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x