Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Thunder Force
Wonder Woman 1984
Zack Snyder's Justice League

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men

Catégories

Resident alien : Critique du premier épisode de la saison 1

Resident alien

 

Critique sans spoiler du premier épisode de la saison 1 de Resident alien, diffusé en 2021.

Avec Alan Tudyk, Sara Tomko, Corey Reynolds, Alice Wetterlund, Levi Fiehler et Judah Prehn.

 

Après s’être écrasé sur Terre, un extraterrestre prend l’identité d’un médecin dans une petite ville du Colorado. Confronté au dilemme moral de sa mission, il essaie tant bien que mal de s’intégrer tandis qu’un jeune garçon est le seul à le voir sous sa vraie apparence.

 

toto

 

Resident alien, c’est l’histoire d’un type dans une petite ville…

Adaptée des comics de Peter Hogan et Steve Parkhouse, Resident alien part d’un pitch à priori classique : l’extra-terrestre coincé sur la Terre et essayant de s’intégrer ni vu ni connu. Sauf que nous ne sommes pas vraiment dans un contexte très sérieux, ne serait-ce que parce que le tempérament de l’extra-terrestre en question (joué par Alan Tudyk) est source de situations décalées. On pourra d’ailleurs noter qu’un extra-terrestre qui prend une cuite monumentale est tout aussi capable de faire des âneries qu’un terrien pur sucre !

 

toto

 

L’autre raison du côté décalé de l’histoire tient en son lieu : la petite ville de Patience dans le Colorado. Qui dit petite ville dit habitants parfois un peu insolites et c’est le cas ici. En outre, le côté isolé de cette petite ville est propice à plusieurs situations pour le moins amusantes.

 

Bienvenue à Patience, une toute petite ville !

Patience, dans le Colorado, est en effet montrée comme une toute petite ville. Du coup, quand le seul médecin de la ville décède il est assez naturel de se tourner vers un médecin qui est censé être en vacances dans le coin. Bon, là c’est un extra terrestre infiltré (et malchanceux comme en témoigne la faculté d’un enfant de percer son déguisement), mais c’est logique.

 

toto

 

On retrouve donc les aspects habituels de la représentation des petites villes dans les fictions américaines, d’autant plus dans une région bien isolée et sous la neige ! Les gens semblent donc assez farfelus et tout ce qui coule de source dans une ville plus grande et/ou moins isolée devient tout de suite quelque chose de compliqué, obligeant tout le monde à s’adapter de façon parfois surprenante.

 

Résident alien : Amusant et bien fait, mais pas que…

Le premier épisode de Resident alien propose des situations très drôles, parfaitement servies par Alan Tudyk qui n’est pas le dernier pour les rôles barrés (Mr Nobody dans Doom Patrol, le Joker et autres voix dans Harley Quinn). Le comportement de certains personnages, dont le shérif (Corey Reynolds) prête aussi à sourire, avec des situations décalées. En outre les effets spéciaux sont soignés, qu’il s’agisse de montrer la vraie apparence du visiteur venu d’ailleurs ou son atterrissage forcé.

 

toto

 

Mais Resident alien aborde aussi des choses nettement plus sérieuses, notamment à travers le personnage d’Asta Twelvetrees (Sara Tomko). Cette dernière se retrouve finalement aussi inadaptée que son comparse extra-terrestre (dont elle ignore la vraie nature) pour la vie en société, du fait de son passé et de sa vie personnelle peu réjouissante. Le dilemme posé au visiteur par sa mission originale alors qu’il tente de s’intégrer est aussi nettement plus sérieux que ses appétits en salle d’autopsie ou sa façon insolite de cacher un corps. Et puisqu’on parle d’autopsie, la série semble partie pour tout autant mélanger la SF, les petites villes et les mystères médicaux. Difficile de dire pour le moment si la série restera en équilibre entre le comique et le sérieux ou si elle penchera davantage d’un côté, les épisodes suivants nous le diront !

En conclusion

Difficile de juger avec certitude de l’orientation que prendra la série au bout d’un seul épisode, mais en tout cas le décalage entre l’extra terrestre infiltré et les habitants d’une petite ville isolée est propice à des moments bien barrés.

 

toto




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x