Messiah Complex : avis à chaud

Avec les parutions de la semaine dernière, le crossover mutant Messiah Complex est terminé.

Ce crossover me laisse une impression mitigée. Tout du long, j’ai vraiment été emballé par cette histoire, une des meilleures des X-Men depuis longtemps. Mais la fin m’a un peu déçu. Ce n’est pas que c’est pas bien, mais j’ai envie de dire « Tout ça pour ça ? »…

La pression a constamment monté tout du long de ce crossover à l’atmosphère palpitante, et même avant lors de la mini-série « Endangered species ». Et à la fin, alors que cette pression est justement à son comble, le cross se termine un peu comme un soufflé sur un dénouement un peu léger je trouve.

A part cette fin, qui a un goût de déjà-vu, je continue de penser que ce crossover reste un des meilleurs consacrés aux X-Men. L’histoire est cohérente de bout en bout, et est très intéressante (il faut dire aussi qu’avec des scénaristes comme Brubaker ou David, on pouvait s’attendre à quelque chose de bien).

Il reste maintenant à voir ce que va donner l’après Messiah Complex. L’univers mutant tournait un peu en rond depuis House of M, j’espère que nous aurons droit à des histoires intéressantes 🙂

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics.

13 réponses à Messiah Complex : avis à chaud

  1. JN dit :

    Bon, je vais lire ça ce soir mais tu me fais un peu peur 🙁

  2. Stephane dit :

    « Marrant » ta remarque « tout ça pour ça ? ».

    C’est un peu le gout que m’ont laissé les derniers crossover (Secret War, Hulk, …).
    Je verrai dans le courant du mois quand j’achèterai mes revues.
    Par contre ce qui fait bizarre c’est dans la même revue (en français) le changement de dessinateur.
    C’est pas que j’aime pas Ramos mais juste après les dessins léchés de l’autre dessinateur (dont le nom m’échappe), le style tranche beaucoup.

  3. mdata91 dit :

    JN : n’aies pas peur, ça se lit quand même très bien. Peut être que je suis trop exigeant et que j’attendais trop de ce crossover. Essaie de ne pas tenir compte de mon avis lors de ta lecture, je m’en voudrais de t’avoir influencé.

    Stéphane : bin là contrairement aux autres cross, on sent une réelle volonté de faire évoluer les X-Men hors de la gangue post-Morisson (oui je suis un hérétique qui n’a pas aimé son run) et post-HoM. Mais c’est le dénouement qui m’a inspiré cette réflexion, parce que bon c’est pas un truc aussi énorme que le cross en lui-même. Pour les dessinateurs, je plussoie, ça tranche beaucoup mais vu que ce sont des séries différentes ça s’explique assez logiciement. Au moins ce n’est pas comme dans les 90s où on avait 6 ou 7 dessinateurs dans un même épisode !

  4. Strider Tag dit :

    Stéphane : tiens, moi aussi j’ai eu l’impression de m’être fait entuber par la fin de Secret War ( alors on ne te montre que de maigres morceaux de la « guerre » puis à la fin t’as la femme qui arrive « raaaaa, je vais me venger ! Prenez ça dans vos faces ! » ) …

  5. JN dit :

    J’ai lu et franchement, j’ai trouvé ça très bon mais c’est vrai que, comme beaucoup des derniers crossovers Marvel, la fin n’en est pas une et j’espère que la suite des séries va apporter un certain nombre de réponses aux questions laissées en suspens (je pense surtout à Xavier et Layla).
    Au final, j’ai beaucoup apprécié cette histoire 🙂

  6. mdata91 dit :

    Strider : Secret War est en effet un peu maigre, on a l’impression qu’il a dû être fini plus rapidement que prévu.

    JN : Moi aussi j’ai aimé, mais je trouve la fin bâclée. C’est vraiment récurrent chez Marvel ces derniers temps cette manie de ne pas savoir comment finir les histoires. On a l’impression qu’à la fin l’auteur se dit « m*** je suis à la fin, vite comment je finis ? »

  7. JN dit :

    Oui, c’est bien vrai, les conséquences des derniers crossovers sont parfois plus intéressantes que le crossover lui-même !!!

    Mais je trouve que l’enchainement entre House of M et Messiah Complex est très réussi, et le fait de ne pas voir lu les X-Men entre les deux ne m’a pas pénalisé, cette histoire est fouillée mais aussi accessible, c’est plutot positif.

    Du coup, je vais surement continuer le mag X-Men car j’ai bien accroché aux épisodes qui suivent le crossover.

    Par contre, je vais laisser tomber Asto même si j’aimerais lire la suite de X-factor (série très intéressante) mais les Exilés, c’est vraiment pas mon truc 🙁

    Je suivrais X-Factor via le web pour voir comment ça évolue.

  8. mdata91 dit :

    C’est dommage pour Asto (la série éponyme revient en 2009 avec de nouveaux auteurs je crois), mais je respecte ton choix 🙂

    Pour l’enchainement entre HoM et Messiah, c’est vrai que ça se goupille bien. Ce qu’il y a entre est finalement assez anecdotique, sauf que ça explique ce qui est arrivé à Malicia (et encore je les ai à peine lus, j’ai détesté le dessin).

  9. JN dit :

    A vrai dire, pour Malicia, ça ne m’a pas géné plus que ça mais si tu as deux minutes, je veux bien un petit résumé du pourquoi on l’

  10. JN dit :

    Pourquoi on la retrouve là…

  11. mdata91 dit :

    Ouh là, pas facile vu que ces épisodes je les ai lus d’un oeil parce que le graphisme me piquait les yeux.

    En (très) gros, depuis que Gambit est tombé sous la coupe d’Apocalypse, Malicia a sa propre équipe de X-Men. Lors d’un combat contre Pandemic elle est blessée et doit être hospitalisée. Elle est ensuite contaminée par un virus, qui fait que son pouvoir est maintenant mortel : elle tue d’un simple toucher. Lors du combat contre Hecatomb, elle absorbe la psyché de 8 billions de personnes et en tombe dans le coma. On a aussi appris dans cette période que son esprit contient les fameux carnets de Destinée.

  12. JN dit :

    Pour un résumé vite fait, ça me va bien, merci 🙂

  13. mdata91 dit :

    De rien 🙂 J’aurais voulu faire plus détaillé mais je ne suis pas trop calé sur cette période…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.