Les armures d’Iron Man

Les armures d'Iron Man

Depuis le début de sa longue carrière, Iron Man a constamment perfectionné son armure (le plus souvent après avoir pris une raclée). Ca commence à en faire un certain nombre, et il peut être un peu difficile de s’y retrouver. Voyons à présent les armures que Tony a conçu au fil du temps.

Les Armures Régulières d’Iron Man

Ces armures sont celles utilisée par Iron Man lors de son quotidien de super-héros. Elles ont donc un équipement généraliste, alors que les armures spécialisées sont vraiment orientées vers certains types de missions.



La première armure (1963)

Iron Man - première armure

Cette armure a été conçue par Tony Stark et le Pr Yinsen au Vietnam. Prisonnier et mortellement blessé, Tony a survécu grâce à cette armure qui faisait battre son coeur et lui a donné le pouvoir de s’échapper tandis que le Pr Yinsen se sacrifiait pour activer l’armure.

Cette armure ne contenait pas beaucoup d’équipements, juste quelques petits gadgets : bottes à air comprimé, armes magnétiques.

Elle a été redessinée partiellement lorsque Tony Stark est revenu aux USA pour pouvoir cacher plus facilement la plaque de poitrine sous des vêtements.


La première armure dorée (1963)

Iron Man - 1ere armure dorée
Très vite, Tony Stark s’est rendu compte que son armure de fortune était insuffisante pour sa carrière de héros et devait être améliorée. De plus le gris ne faisait pas très bon effet pour la nouvelle mascotte de son entreprise, donc il opta pour une peinture dorée.

Cette nouvelle armure est un peu plus puissante que l’autre : en plus d’être plus légère, elle est la première à disposer de boot jets.

C’est avec ce modèle qu’Iron Man fonda les Vengeurs.


Les premières armures rouge et or (1963, 1965)

Iron Man - Premières armures rouge et or

Au fil du temps, Tony Stark a développé son armure pour en faire un équipement de plus en plus fiable. Fini l’armure massive des débuts, place à une armure plus fine au coloris devenu mythique. C’est aussi là que l’armure a commencé à se déployer à partir des éléments de base (gants, bottes et torse) pour s’enfiler plus vite.

Ces armures ont eu des petites différences esthétiques suivant les modèles : masque pointu ou non, design différent du casque avec même un nez à une époque (suite à une drôle d’anecdote impliquant Stan Lee), rivets…

L’armure commençait à accumuler les gadgets, tout en étant encore commandée manuellement avec des boutons.


L’armure rouge et or classique (1976)

Iron Man armure classique

Sans conteste l’armure d’Iron Man la plus connue. Cette armure, améliorée en permanence, est contrôlée de façon cybernétique via des capteurs dans le casque et transforme son pilote en véritable arsenal ambulant via ses nombreux équipements.

C’est avec cette armure que James Rhodes devint Iron Man lorsque Tony sombra dans l’alcool. Ce dernier la reporta ensuite plusieurs fois, entre autres pour affronter le Fantôme lorsque son armure du moment était démontée, après avoir été traumatisé par l’armure consciente et lorsqu’il était en cavale avec le HAMMER aux trousses.

Outre Tony Stark et James Rhodes, cette armure a été portée par Happy Hogan et Eddie March. Elle est en outre la première à ne plus contenir de quoi faire battre le coeur de Tony Stark, ce dernier ayant été opéré.


L’armure de convalescence (1985)

Iron Man - Armure de convalescence

Après avoir vaincu son alcoolisme, Tony Stark a construit cette armure à partir de pièces détachées comme thérapie tandis que James Rhodes était toujours l’Iron Man « officiel ».

Il s’en est ensuite servi pour combattre Rhodes rendu fou par les circuits de l’armure rouge et or, puis brièvement contre le Dr Demonicus et Obadiah Stane.

Cette armure est une copie quasi-conforme du premier modèle d’armure, avec quelques différences : elle n’a pas de batteries extérieures et dispose de commandes cybernétiques.


Le centurion argenté (1985)

Iron Man centurion argenté

Conçue à l’origine pour James Rhodes, cette armure a été utilisée la première fois par Tony Stark pour affronter Obadiah Stane dans un duel sans merci qui mit un terme à leur guerre. C’est ensuite avec cette armure que Tony a rejoint les Vengeurs de la Cote Ouest de façon officielle, faisant son retour dans le monde des super-héros après avoir vaincu son alcoolisme.

Cette armure a été une véritable révolution : outre son apparence radicalement différente de l’armure classique, de nombreux équipements ont été ajoutés : un champ de force, des rayons pulseurs, un système de camouflage (retiré ensuite car dangereux pour le système nerveux), des propulseurs plus efficaces…

Cette armure a été utilisée jusqu’à la fin de la Guerre des armures : Firepower, agent du gouvernement à la solde d’Edwin Cord, l’a pulvérisée d’un tir de missile et Tony Stark fait croire à la mort d’Iron Man (et j’avoue que même moi j’y ai cru !).


La nouvelle armure rouge et or (1988)

Iron Man nouvelle armure rouge et or

Après avoir été blessé lors du duel avec Firepower, Tony Stark a pensé mettre un terme à la carrière du super héros qui était considéré comme mort. Mais vu les exactions de son ennemi, il n’a pas eu le choix et a décidé de concevoir une nouvelle armure. Outre le retour à un look plus classique cette armure est beaucoup plus puissante que la précédente, ce dont Firepower peut témoigner !

Des nouveautés font leur apparition : un bouclier sur le gant, un ordinateur de visée ou encore une nouvelle source d’énergie. Cette armure est déclinée en plusieurs versions, avec une apparence plus ou moins massive, et a été utilisée assez longtemps jusqu’à ce que Tony Stark doive passer à la taille supérieure pour affronter les Maîtres du Silence et Justin Hammer. Elle a même été modifiée pour permettre à Tony Stark de remarcher lorsqu’il s’est retrouvé paralysé.

Cette armure existait également en version télécommandée, permettant à Tony Stark de la contrôler entièrement par la pensée.


War Machine (1992)

Iron Man War machine

Tony Stark, affaibli par la destruction progressive de son système nerveux, décida de régler ses comptes avec Justin Hammer qui avait sali son nom et lui avait envoyé les Maîtres du silence.

Cette armure, conçue pour tenir tête à ces derniers, est ce que notre inventeur a conçu de plus meurtrier : en plus des armes classiques d’Iron Ma, cette armure – surnommée par la suite War Machine – disposait de mitrailleuses, de missiles, d’une sorte de dague laser sur un gant… en plus d’être dotée d’un revêtement plus résistant.

Après avoir vaincu Hammer, Tony succomba au mal qui le rongeait, du moins en apparence. James Rhodes avait ensuite repris le flambeau avec une armure War Machine modifiée, comprenant un lance-missile amovible et un faisceau thoracique, avant de débuter une carrière solo sous le nom de War Machine.


L’armure télécommandée (1993)

Iron Man armure télécommandée

De retour chez les vivants avec un système nerveux cybernétique, Tony Stark s’est retrouvé paralysé. Suite à la défection de James Rhodes lorsqu’il a appris que sa mort était simulée, il a alors conçu via son nouveau lien cybernétique avec les machines une armure télécommandée pour tenir son rôle d’Iron Man à distance.

Cette armure, pilotée via un lien subspatial étroit, disposait d’un arsenal impressionnant bien qu’inférieur à celui de War Machine. Il ne s’agissait pas d’une armure au sens strict du terme, car elle n’était pas creuse et ne pouvait pas être portée, c’était plus une sorte de robot commandé par la pensée.

Le lien subspatial (téléprésence), permettant un temps de réponse beaucoup plus court qu’avec les précédentes unités télécommandées, avait un inconvénient de taille : tout dégât subi était ressenti par son pilote. C’est pourquoi lorsqu’Ultimo détruisit cette armure Tony Stark fut plongé dans le coma.


L’armure modulaire (1994)

Iron Man armure modulaire

Une fois sorti du coma, Tony Stark utilisa cette nouvelle armure conçue à ses heures perdues pour vaincre Ultimo. De retour dans l’armure, il inaugurait une nouvelle approche du concept d’Iron Man en plus d’un look différent : chaque sous-système de l’armure (gants, bottes, casque, …) était indépendant, permettant de les changer suivant les missions.

Des modules externes pouvaient être ajoutés, permettant par exemple à Iron Man d’explorer le corps de Captain America une fois miniaturisé ou de sonder celui d’Ultimo. De même, Hulkbuster était un ensemble de modules s’ajoutant à cette armure.

C’est cette armure qui était utilisée pour le dessin animé Iron Man diffusé pendant les années 90, ainsi que pour plusieurs jeux vidéo.


L’armure de Trahison / The Crossing (1995)

Iron Man Trahison The Crossing

L’armure modulaire ayant été rendue inutilisable,  Tony Stark – manipulé par Immortus – construisit une nouvelle armure.

Cette fois-ci, retour aux sources avec un concept traditionnel – on oublie les modules – et un look rétro. L’aspect était cependant plus menaçant, avec des protubérances un peu partout reflétant l’état d’esprit du personnage.

Cette armure possèdait un arsenal classique mais amélioré, avec en prime un gant télécommandé : propulsé par ses propres fusées (comme le poing de Goldorak !), il était commandé par le casque d’Iron Man.

Cette armure a été détruite lorsque Tony se sacrifia pour sauver les Vengeurs.


L’armure d’Iron Boy (1996)

Iron Man Iron Boy

Après la mort de Tony Stark suite aux événements de Trahison (The Crossing), un jeune Tony Stark venu d’un monde parallèle a pris sa place. Il devait d’abord utiliser une plaque thoracique pour remplacer son coeur arraché par l’ancien Tony Stark, puis entreprit de construire une armure pour aller avec.

L’armure d’Iron Boy (surnom de cet Iron Man version ado) fut conçue par petites touches. Tout en retenant l’armement classique d’Iron Man, elle était en partie faite de lumière solide remplaçant les pièces en métal.

Cette armure disparut avec son pilote lors du sacrifice des super-héros Marvel face à Onslaught.

 


L’armure Heroes Reborn (1996)

Iron Man armure Iron Reborn

Lorsque les héros « morts » lors de l’attaque contre Onslaught sont revenus à la vie sur une autre Terre, Tony Stark était à nouveau adulte.

Après l’explosion d’un premier prototype d’armure, se soldant par la mort du pilote d’essai Rebel, Tony Stark dut utiliser une autre version de l’armure suite à de graves blessures infligées par Hulk. Il devint alors Iron Man une fois de plus dans cet autre monde.

Avec un design signé par Image Comics – qui a orchestré Heroes Reborn – cette armure avait un look vraiment différent, son générateur beta crachant une espèce de fumée verte lorsqu’elle volait. A part ça, c’était une armure assez classique, que Tony Stark conserva jusqu’à son retour sur Terre et n’a plus utilisée par la suite.


L’armure Heroes Return (1998)

Iron Man armure Iron Reborn

De retour sur Terre, Tony Stark utilisa une une nouvelle armure : reprenant quelques éléments du design de l’armure Heroes Reborn, elle était d’un style nouveau avec notamment les bottes qui montaient aux genoux.

Cette armure était très sophistiquée, disposant d’une panoplie d’armes assez impressionnante et même d’une intelligence artificielle lorsque la conscience de Jocaste a été téléchargée dedans.

Elle dut être reconstruite pour préserver la santé de Tony Stark, et à la suite de ça ne tenait plus dans une mallette : elle se repliait alors sur elle même et se dépliait pour envelopper son pilote.

L’armure finit par devenir consciente et tenta de fusionner avec Tony Stark avant de décider de prendre sa place. Finalement, elle se sacrifia pour le sauver d’un infarctus en lui donnant son cœur mécanique. Cette armure revint avec Ultron au cours de l’arc « Fils deYinsen » mais a été vaincue par Iron Man et Jocaste.


L’armure S.K.I.N. (2001)

Iron Man armure SKIN

A la suite de la « mort » de l’armure consciente, Tony Stark était traumatisé et refusait de porter une armure évoluée. Il commença par remettre ses vieilles armures, puis décida – suite à une manipulation mentale – de fermer sa société. Il adopta le nom Hogan Potts, se rasa la moustache et devint simple technicien.

Il fabriqua quand même une nouvelle armure d’Iron Man, basée sur le métal S.K.I.N. inventé par une société de haute technologie. Cet alliage se diffusait comme du liquide depuis un émetteur basé sur sa poitrine avant de devenir solide pour former l’armure.

Cette armure était particulièrement massive, donnant à Iron Man une apparence robotique. Utilisant Jocaste  comme système d’exploitation, elle disposait aussi d’un nouvel « Effet caméléon », non nocif pour la santé du pilote mais gourmand en énergie.

Cette armure a été mise à mal par Ultron et rapidement abandonnée.


L’armure « robot » (« tin man ») (2002, 2003, 2004)

Iron Man armure Après l’armure S.K.I.N., a porté successivement plusieurs armures qui se ressemblaient fortement mais en ayant un équipement de plus en plus sophistiqué. Ce nouveau style lui donnait un air plus robotique, notamment avec le bas du casque.

Retour aux sources avec une armure de construction plus traditionnelle mais embarquant des armes et gadgets inédits. L’une de ces armures pouvait même se mettre en mode « combat » lorsque Tony Stark prononçait le mot « assemble » et se comporter ainsi comme une arme autonome agissant contre les cibles qu’il indiquait.

C’est une de ces armures que portait Tony Stark pendant la période où il était Secrétaire à la défense des Etats Unis.

Cette armure fait partie des inspirations de Marvel Studios pour l’armure d’Iron Man au cinéma.


L’armure Extremis  (2005)

Iron Man Extremis

Gravement blessé en combattant un adversaire surhumain, Tony Stark s’injecta une sorte de virus génétique pour fusionner avec son armure : Extremis.

La couche interne de l’armure Extremis était maintenant stockée dans le creux de ses os et se déployait via des orifices sur son corps, tandis que la couche externe se fixait par magnétisme.

Tony Stark contrôlait maintenant l’armure sans interface, comme si elle faisait partie de son corps. Ce lien la rendait beaucoup plus rapide, car il n’y avait plus besoin d’interface cybernétique. En dehors de cela, l’armure avait un équipement standard au niveau de sa précédente armure.

Avec Extremis qui a réécrit tout son organisme, Tony Stark avait aussi maintenant la possibilité de se connecter à distance sur tout dispositif électronique, voire même de commander plusieurs armures en même temps.


L’armure « Bleeding edge »  (2010)

Iron Man Beeding EdgeAprès avoir perdu ses pouvoirs liés à Extremis lors de Secret Invasion, puis avoir été mentalement « rebooté » après avoir été blessé par Norman Osborn, Tony Stark a créé une armure encore plus puissante : l’armure « Bleeding Edge », qui est « l’étape qui suit Extremis ».

Equipé d’un réacteur sur sa poitrine qui lui sert à assurer ses fonctions biologiques et lui donne une capacité intellectuelle incroyable, Tony Stark tirait parti de sa physiologie particulière pour stocker cette armure dans les creux de ses os contrairement au modèle Extremis qui se contentait de la couche interne.

Utilisant massivement les nano technologies, cette armure tissait une seconde musculature par dessus le corps de son pilote quand elle se manifestait – remplaçant ainsi les servo-moteurs utilisés depuis le début – puis une couche externe qui pouvait s’auto-réparer.

Cette armure a fini par être inutilisée, après avoir été rendue inerte par Mister Fantastic et Tony Stark lorsque ce dernier abandonna officiellement le rôle d’Iron Man suite aux machinations du Mandarin.


D’autres armures régulières viendront très vite. En attendant, voici les armures spécialisées du Vengeur doré !



Les armures spécialisées d’Iron Man

Ces armures sont toutes dédiées à une mission particulière : aller dans l’espace ou sous l’eau, échapper à toute détection ou encore affronter un adversaire précis. Elles n’ont donc souvent pas tout l’arsenal des armures régulières, mais sont plus efficaces que ces dernières dans le domaine choisi.



L’armure spatiale (1981)

Iron Man armure spatiale

Cette armure a été conçue pour les interventions dans l’espace. Beaucoup trop massive pour être utilisée sur Terre, elle disposait de propulseurs nucléaires mettant son pilote en orbite sans soucis puis lui permettait de survivre de façons prolongée dans l’espace et de s’y déplacer.

Cette armure disposait de gadgets nouveaux comme des exo-gants – des gants éjectables reliés par des câbles – mais les circuits cybernétiques trop sensibles faisaient qu’un équipement se déclenche souvent à la place d’un autre.

Tony Stark utilisa cette armure lors d’une enquête sur des émissions de micro ondes par une installation spatiale de Roxxon. C’est avec elle qu’il affronta Centurion, protecteur méta-humain de la station spatiale.


L’armure furtive (1981)

Iron Man armure furtive

Après avoir été suivi par les radars avec son armure spatiale, Tony Stark a eu l’idée d’une armure indétectable, utilisée pour aller secourir Bethany Cabe derrière le Rideau de Fer.

L’armure furtive était totalement indétectable avec des appareils de déflexion radar, des jets silencieux…Tout l’équipement était conçu pour l’espionnage, avec même un dispositif permettant de sonder une installation pour en voir les moindres détails. Par contre tous les gadgets offensifs ont été supprimés, pour faire de la place pour les équipements furtifs.

Une seconde version de cette armure fut utilisée lors de la Guerre des armures, pour permettre à Tony Stark de s’introduire en URSS. Cette nouvelle version, très similaire, possèdait un Effet Caméléon limité – limité au changement de couleur de l’armure seulement – et pouvait tirer 3 rafales de répulseurs seulement.


L’armure sous-marine

Armure sous-marine

Les armures d’Iron Man sont étanches, mais pas vraiment adaptées aux fonds marins, notamment à cause de la pression. Cette armure spéciale permet à Iron Man de se déplacer facilement sous l’eau à de grandes profondeurs.

En cas de besoin, l’armure extérieure peut être abandonnée et auto-détruite tandis que Tony est éjecté à bord d’une armure interne plus fine destinée à une remontée d’urgence. Cette armure n’a servi qu’une fois, et une nouvelle version a été empruntée par Wolverine lors de Civil War.


Hulkbuster

Hulkbuster

Cette armure est en fait un ensemble de modules pour l’armure modulaire, qui viennent se clipser dessus. Lors d’une campagne visant à discréditer son entreprise, Tony a fait face à divers personnages persuadés qu’il agissait mal. Hulk faisant parti de ces personnages, Tony a alors résolu de l’affronter en étant bien équipé.

Hulkbuster permet à Iron Man d’affronter Hulk presque d’égal à égal, avec une force considérable et une résistance accrue qui lui permet d’encaisser ses coups.


L’armure de protection contre les champs magnétiques

Armure de test

Après avoir découvert que son armure « Heroes Return » le tuait à petit feu, Tony a dû la repenser de A à Z pour améliorer l’isolation des champs magnétiques.

En attendant, ce prototype lui a permis de continuer à jouer au héros tout en étant en sécurité. Cette armure a été utilisée pour aider les 4 Fantastiques contre Ronan l’accusateur.


La nouvelle armure spatiale

Bad blood

Dans la mini-série « Mauvais sang » où Tony était infecté par des cellules sanguines qui le rendaient agressif, Iron Man a livré son ultime combat contre Justin Hammer dans la station spatiale de ce dernier. Pour y aller, il a utilisé cette nouvelle armure spatiale.

Elle ressemble un peu à l’armure du Centurion argenté mais est dédiée aux activités spatiales, avec notamment des propulseurs gazeux. En cas de besoin, l’armure dispose d’une voile solaire pour ramener son pilote à bon port. Cette armure n’a servi que lors de cette occasion.


La nouvelle armure furtive

Armure furtive 2

Cette armure a été conçue pour affronter la Panthère Noire, et n’a donc servi que pour cela (dans la série Panthère Noire, publiée dans un Monster). La Panthère noire utilisant des griffes déchirant tous les métaux, Tony a conçu un revêtement « plastique » qui ne craint pas cette arme.

L’armure est tapissée d’une sorte d’écran haute résolution pour reproduire tout ce qui est autour d’elle, la rendant invisible, la chambre jaune version high tech en quelque sorte. Par contre si l’écran est abîmé, l’armure est visible. Tony a également intégré tout un tas d’équipements pour rendre l’armure indétectable aux sens de la panthère, gérant même l’évacuation de chaleur.


L’armure ablative

Armure ablative

Cette armure a été conçue pour fonctionner efficacement dans l’espace, où de multiples débris peuvent endommager les alliages. Cette armure dispose d’un réservoir de « tuiles », et chaque tuile endommagée composant l’armure est automatiquement remplacée par une neuve éjectée par le réservoir.

Ce réservoir peut aussi être utilisé comme arme offensive, agissant comme un « canon à tuiles ». Cette armure a été utilisée par Tony contre une entité extraterrestre dissimulée sur Terre.


L’armure haute vélocité

Armure haute vélocité

Cette armure est utilisée pour les déplacements à haute vitesse dans l’espace, dans un environnement à haute gravité. En plus de son isolation classique, elle dispose d’un masque à oxygène pour Tony.

Cette armure, très massive, a été utilisée une seule fois pour une mission spatiale effectuée par Iron Man et Titanium Man.


D’autres armures spécialisées viendront très vite, en attendant voici celles pour d’autres personnes !



Les armures pour d’autres personnes

Tony Stark n’est pas le seul pilote de l’armure d’Iron Man, et a même conçu des armures pour d’autres personnes que lui.

 

Le Garde (I) (1970)

Iron Man Le garde

Le premier Garde était Kevin O’Brien, scientifique et ami de Tony Stark dont il sauva la vie à plusieurs reprises.

Après lui avoir révélé son identité, Tony Stark décida de construire une armure pour lui à utiliser en cas d’urgence. Lorsque Tony Stark se fit enlever, Kevin O’Brien utilisa l’armure qui n’avait pas été testée et ses circuits le rendirent complètement fou.

Après avoir affronté Iron Man sous l’identité du Garde, Kevin O’Brien a été tué accidentellement dans l’explosion du tank où il se trouvait.

L’armure du Garde était équivalente à celle d’Iron Man, avec quelques variantes dans les équipements comme des boot jets chimiques.


Le Garde (II) (1970)

Iron Man Le Garde

Michael O’Brien, frère de Kevin – le premier Garde – enquêtait sur l’implication de Tony Stark et Iron Man dans la mort de son frère. Il trouva l’armure du Garde, et fut lui aussi atteint par le dysfonctionnement le rendant fou.

Après l’avoir combattu, Iron Man réussit cependant à le calmer, et un peu plus tard en voyant Tony Stark risquer sa vie en enfilant cette armure Michael changea d’opinion sur lui et l’aida en enfilant une armure d’Iron Man.

Par la suite, l’armure du Garde fut réparée et utilisée par Michael à plusieurs occasions. Il rejoignit ensuite le Projet Pegasus.

L’armure portée par Michael était exactement la même que celle portée par son frère, mais suite aux réparation de ses circuits elle ne perturbait plus le cerveau de son pilote.


Les Gardes  (1986)

Iron Man Les Gardes

Lorsque Tony Stark sombra dans l’alcool et perdit sa compagnie, Obadiah Stane dupliqua l’armure du Garde et les vendit au gouvernement américain. C’est ainsi qu’un groupe de Gardes se retrouva chargé de la sécurité de la Voûte, prison gouvernementale pour surhumains.

Lors de la Guerre des armures, Iron Man détruisit les armures des Gardes et rendit impossible leur reconstruction. Stane International tenta de les reconstruire de zéro, mais leur modèle était très inférieur à l’original.

Stark Entreprise fournit à nouveau des armures correctes au gouvernement, mais elles ne pouvaient fonctionner qu’à l’intérieur de la Voûte.

Les armures des Gardes avaient le même équipement et la même puissance que celle utilisée par les frères O’Brien.


 

Ce dossier est en cours de refonte, avec de nouvelles images, des nouvelles armures et une présentation modernisée.

Merci à The Iron Armory et Marvel Database pour les informations et les images.




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Rédacteur en chef de Watchtower Comics.

11 réponses à Les armures d’Iron Man

  1. noaneo dit :

    Stark a créé des armures pour d’autres,je me souviens d’un personnage qui avait une armure verte,qui se nommait Guardian,était-il toujours présent dans les comics?
    http://i240.photobucket.com/albums/ff3/FrenchLegend/guardian-2.jpg

    merci

    • mdata dit :

      En effet le Garde (Guardsman en VO) dispose d’une armure mise au point par Tony Stark. Cette armure a ensuite été dupliquée en masse par Obadiah Stane lorsque Stark était ruiné, équipant les membres de la sécurité de la Voûte (prison pour surhumains). A ma connaissance, nous n’avons plus revu cette armure depuis l’arc La guerre des armures, où les armures étaient détruites.

  2. meiyo dit :

    Il y a également une armure Thorbuster et d’autres plus récents, comme celle en uru utilisée lors de « Fear Itself ».

    Il existe une troisième armure War Machine, qui permet notamment à James Rhodes de devenir intangible ou invisible.

    Enfin, n’oublions l’armure Rescousse de « Pepper Potts ».

    • mdata dit :

      En effet, j’avais mis à jour le dossier récemment mais il en manque encore.
      Tenir à jour une liste des armures d’Iron Man, ça tient du sacerdoce 🙂

  3. meiyo dit :

    Je sais. Ce n’était pas un reproche de ma part, car étant rédacteur moi-même ailleurs, je sais le travail que ça représente.

  4. Konan62500 dit :

    je ne connais peut etre pas toutes ces armures mais merci car Il pourrait s’agir du meilleur site pour ses armures et il n’existerait pas une armure pour Pepper par hasard ???

  5. val dit :

    cool ca va maider pour mon expo merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.