Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey
Joker

Catégories

Le mardi on lit aussi ! #8

Le mardi on lit aussi !


Le mardi on lit aussi ! Huitième numéro de notre rubrique mensuelle, qui vous présente les softcovers Marvel du mois d’août édités par Panini Comics.

 

Ne soyez pas surpris de ne pas trouver le numéro 2 de Absolute Carnage, il a été repoussé au mois de septembre comme annoncé par Panini Comics.

 

Avengers 6

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Avengers 6 - Août 2020L’heure est venue de l’affrontement final entre les Ghost Rider pour décrocher le titre de Roi de l’Enfer, sous l’œil vigilant des Avengers! Le roi Thor doit de nouveau affronter Gorr, tandis que Captain America croise un « vieil ami »… Tony Stark affronte Ultron / Pym pour le destin de l’humanité ! (Contient les épisodes US Avengers 25-26, King Thor 2, Tony Stark: Iron Man 17 et Captain America 16, inédits)

Le mardi on lit aussi ! Commander sur Place des librairesLe mardi on lit aussi ! Commander sur BubbleLe mardi on lit aussi ! Commander sur Excalibur Comics

 

Avengers

On commence la revue par la conclusion de l’arc sur Ghost rider, qui est bien ficelée avec des scènes spectaculaires. C’est l’occasion de confronter différentes générations de personnages répondant Ghost rider, qui ont des parcours et des méthodes différentes, et d’harmoniser un peu tout ça.

L’épisode fonctionne bien, avec en plus un graphisme bien réalisé, et se termine sur quelque chose de bien mystérieux qui semble plus original que ce qu’on pouvait supposer jusque là, et on part visiblement dans cette direction avec le second épisode.

Ce dernier explore en effet le lointain passé du Starbrand, issu d’un autre univers narratif puis raccroché à l’univers Marvel à plusieur reprises. Là aussi, l’épisode se lit très bien et est très joliment illustré.

Thor

Après la conclusion de l’épisode précédent, on pouvait s’attendre à une suite épique… et c’est précisément ce qui arrive. L’épisode est passionnant et va très loin, avec une très bonne utilisation une fois de plus du personnage de Thor (bon il faut dire que Jason Aaron a tout de même eu « quelques » épisodes pour s’habituer à cet univers).

La puissance du graphisme d’Esad Ribic est aussi pour beaucoup dans la qualité de cet épisode, avec des planches superbement dessinées qui donnent vie à merveille à l’histoire.

Iron Man

L’arc en cours se poursuit, offrant une suite captivante à la conclusion saisissante de l’épisode précédent. Là aussi on va très loin dans l’exploration de la thématique sur la frontière entre l’humain et la machine, et sur la rencontre des deux. Il y a pas mal d’action, avec des personnages qui deviennent de plus en plus étranges dans une atmosphère qui ne l’est pas moins. Mais on se demande vraiment jusqu’où tout ceci va aller !

Côté dessin, c’est soigné et on pourra apprécier que l’artiste n’ait pas cédé à la tentation de faire des choses bien sales alors que le sujet s’y prêtait.

Captain America

Suite de l’arc entamé, qui explore le retour surprenant d’un personnage qui avait fait beaucoup parler de lui à son époque. Ta-Nehisi Coates continue à poser ses pions d’épisode en épisode, en donnant à la série une ambiance tendue où le lecteur se dit que tout peut arriver (et ce n’est pas la conclusion de l’épisode qui lui donnera tort).

On appréciera aussi de croiser le chemin d’un personnage qui a son importance dans l’univers de Captain America, au cours d’une confrontation qui en dit long sur le long contentieux entre eux deux. Le dessin est de son côté très réussi, avec toujours cet uniforme super classe pour Steve Rogers.

 

Bilan : Un numéro intéressant, avec des


 

House of X / Powers of X 3

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! House of X / Powers of X 3 - Août 2020Une équipe de X-Men part pour une mission dans l’espace face à des humains prêts à tout. Les conséquences vont être terribles dans cet avant-dernier volet de la saga qui redéfinit le monde mutant. Jonathan Hickman (Secret Wars) crée une fresque dont les fans de mutants vont parler pendant très longtemps ! (Contient les épisodes US House of X 3-5 et Powers of X 4, inédits)

Le mardi on lit aussi ! Commander sur Place des librairesLe mardi on lit aussi ! Commander sur BubbleLe mardi on lit aussi ! Commander sur Excalibur Comics

 

House of X

Pour ce troisième épisode, Jonathan Hickman met les petits plats dans les grands et ne fait vraiment pas les choses à moitié !

L’auteur envoie en effet les X-Men dans une mission complètement désespérée, aux conséquences tout à fait inimaginables pour les lecteurs. L’épisode est vraiment plaisant à lire avec de l’action et du grand spectacle devenu trop rare chez les X-Men depuis longtemps.

Depuis le début de la prestation de Jonathan Hickman, on ne cesse en effet de répéter qu’il apporte un souffle nouveau à l’univers mutant. C’est encore une fois le cas ici, avec cet épisode qui fait écho aux grandes heures des X-Men. On retrouve en effet non seulement les fondamentaux des X-Men, mais aussi une très bonne utilisation des personnages dans un contexte bien plus efficace que ce qu’on a pu lire ces dernières années.

Côté dessin, c’est une nouvelle fois très réussi avec justement le côté grand spectacle qui est superbement rendu.

Powers of X

Dans cet épisode, qui complète l’épisode de House of X tout en explorant différentes époques en parallèle, Jonathan Hickman va encore plus loin dans sa redéfinition de l’univers des X-Men.

Certes, jusque là on ne peut pas vraiment dire qu’il se soit économisé (comme on a notamment pu le voir le mois dernier), mais là c’est encore plus poussé. Difficile d’en dire plus sans faire de spoilers, mais on peut dire que l’auteur a ajouté une nouvelle composante à la mythologie des mutants. Cette fois, ce n’est pas quelque chose de rétroactif comme dans les épisodes précédents mais bel et bien une nouveauté qui est à la fois bien pensé et peut être un peu glissant.

Bien pensé, parce que c’est astucieux et cela entre dans une logique ambitieuse de donner aux X-Men une véritable culture qui lui est spécifique comme l’avait fait Grant Morrison en son temps mais avec d’autres aspects. Glissant, parce que cela change complètement la donne sur les enjeux des épisodes (et me pose personnellement un problème plus philosophique) et en extrapolant un peu c’est aussi une porte ouverte au grand n’importe quoi si d’autres auteurs jouent avec.

En tout cas l’épisode est passionnant, et emmène les X-Men dans une direction de plus en plus originale sans toutefois piétiner ce qui s’est fait auparavant.

 

Bilan : Un nouveau numéro passionnant, avec une redéfinition ambitieuse de l’univers mutant.


 

Spider-Man 6

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Spider-Man 6 - Août 2020À la surprise générale, Spider-Man fait équipe avec Boomerang! De son côté, Miles Morales découvre qui est la fille du Vautour. Et que se passe-t-il quand Tante May se met vraiment en colère ? Un vent de fraîcheur et de nouveauté souffle sur l’univers du Tisseur. (Contient les épisodes US Amazing Spider-Man 28-29, Friendly Neighborhood Spider-Man 8 et Miles Morales : Spider-Man 6-7, inédits)

Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Amazing Spider-Man

Dans le premier épisode, nous assistons à la fin de l’arc en cours impliquant Boomerang. La fin de l’épisode précédent était très intrigante et riche en possibilités, ces dernières sont explorées ici. L’épisode est très sympa à lire, avec des rebondissements dans tous les sens. Côté dessin, c’est très bon aussi avec un côté dynamique qui sied bien au Tisseur.

Le second épisode s’attaque davantage à la vie privée de Peter Parker, ou comment une fois encore ses activités de super-héros ont une influence néfaste sur elle. L’épisode fait par ailleurs écho à des situations passées sur des thèmes similaires, et son dénouement est par ailleurs très surprenant vu qu’il va à l’encontre d’une décision très controversée sur Spider-Man ! En tout cas, tout ceci est plaisant à lire, et très bien illustré une fois de plus.

Friendly neighborhood Spider-Man

Décidément, ce mois-ci c’est la valse des revenants ! A l’image de ce qui se passe dans l’épisode de Captain America, un autre personnage bien connu des lecteurs de longue date des aventures de Spider-Man fait son retour ! L’épisode est très intéressant, faisant intervenir un des individus les plus étranges ayant croisé le chemin du Tisseur.

Côté dessin, c’est très soigné. Le look insolite du curieux personnage est par ailleurs bien pensé !

Miles Morales : Spider-Man

Nouvel épisode plein d’action, où là aussi un personnage familier revient faire un tour dans la vie de Miles. Comme d’habitude, l’épisode permet de fermer la revue sur une note de fraîcheur, avec un jeune héros sympathique. L’épisode est très plaisant à lire, et son dénouement a de quoi faire stresser le lecteur !

Côté dessin, c’est toujours très soigné et dynamique.

Bilan : Un numéro solide, porté par trois séries efficaces


 

Thanos 4

112 pages – 8.90€
Bimestriel

Le mardi on lit aussi ! Thanos 4 - Août 2020Dans le passé, la relation entre Thanos et sa fille Gamora évolue d’une façon inattendue, tandis que dans le présent, les Gardiens de la Galaxie font face à une nouvelle menace universelle… qui menace de tout consumer ! Un ancien adversaire est de retour, avec un nouvel objectif et un nouveau chef… à la grande surprise de Star-Lord! (Contient les épisodes US Thanos (2019) 4, Guardians of the Galaxy (2019) 7-8 et 9 (10 premières pages) et Annual 2019, inédits)

Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Thanos

La relecture du passé de Thanos et Gamora se poursuit avec cet épisode, un peu plan-plan il faut dire. Tout en injectant des éléments du passé de Thanos en relation avec sa nemesis Adam Warlock (en quelques sortes, lisez et vous verrez), on continue à explorer la relation complexe entre le Titan et sa fille adoptive.

L’épisode se lit plutôt bien, même si ça commence à tirer un peu en longueur. On comprend bien l’objectif de montrer que Gamora et Thanos ont un lien complexe, mais à force on se dit que ça aurait gagné à être plus court.

Côté dessin, c’est toujours très réussi et ça permet de passer un bon moment en lisant l’épisode

Guardians of the galaxy

C’est tout une collection de récits qui nous est proposée dans cette seconde partie du softcover, mettant en scène différents personnages bien connus des amateurs de cosmique à la sauce Marvel. Il s’agit ici de mettre en place une grande saga articulée autour du retour d’un personnage cosmique lui aussi bien connu, dans un cadre très surprenant.

Les différents épisodes sont très réussis, y compris l’annual qui est intégré à l’intrigue au lieu d’être déconnecté comme le rappelle l’éditorial. L’idée de départ est excellente et parfaitement exploitée, avec une montée en puissance d’épisode en épisode et des rebondissements en cascade.

Côté dessin, tous les épisodes bénéficient d’un graphisme soigné qui met bien en valeur le contexte cosmique de la saga.

 

Bilan : Un numéro passionnant pour la partie consacrée aux Gardiens de la galaxie, un peu moins pour celle sur Thanos.


 

Venom 4

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Venom 4 - Août 2020Absolute Carnage impacte bien évidemment la revue du célèbre symbiote ! Venom mais aussi Ghost Rider sont au centre des épisodes de ce mois, mais vous pourrez également savourer l’avant-dernier épisode de Superior Spider-Man. (Contient les épisodes US Venom 19, Absolute Carnage: Symbiote Spider-Man, Absolute Carnage: Symbiote of Vengeance et Superior Spider-Man 11, inédits)

Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Venom

C’est parti pour un nouveau morceau de l’event Absolute Carnage, riche en mystères. L’épisode est nerveux et angoissant, avec une menace véritablement terrifiante mais on peut se demander si le remède n’est pas finalement pire que le mal ! Il y a des questions qui se soulèvent lors de la lecture de l’épisode, espérons qu’elles trouveront vite une réponse !

Du côté du dessin, c’est très bon et l’ambiance de l’event est bien rendue.

Absolute Carnage : Symbiote Spider-Man

Toujours dans le cadre de l’event en cours, voici qu’il est question d’un personnage à priori totalement anecdotique et probablement totalement oubliée, à savoir le malheureux touriste qui rôdait autour du Baxter Building quand le symbiote – futur Venom – s’en est échappé. C’est l’occasion de construire une histoire poignante, qui n’a semble-t-il au départ aucun lien avec Absolute Carnage mais s’avère tout à fait captivante avec une fin qui ne laisse pas de marbre.

Le graphisme est de son côté très soigné, avec même la présence de dessins « d’époque » qui permettent de se souvenir de qui on parle.

Absolute Carnage : Symbiote of vengeance

Décidément, on parle beaucoup des Ghost rider en ce moment ! De façon de prime abord un peu surprenante (mais pas tant que ça quand on a lu les histoires en question), l’une d’entre eux est impliquée dans Absolute Carnage. L’histoire est très bien faite et intéressante, formant un tie-in efficace à l’event en cours.

Côté dessin, il n’y a rien à redire. L’ambiance un peu glauque d’Absolute Carnage conjuguée aux Ghost rider est très bien rendue.

Superior Spider-Man

Nouvel épisode de l’arc en cours, où le Spider-Man supérieur est confronté à deux menaces qu’il a du mal à gérer : un ennemi plus fort que lui… et sa propre « nouvelle » nature qui le prend de court. L’épisode est vraiment passionnant, avec un personnage très intéressant qui a énormément progressé par rapport à son « ancien moi ». Le final est quant à lui saisissant, et a de quoi faire se poser plein de questions sur la suite des événements.

Le graphisme est de son côté très soigné, avec un très bon rendu de l’ambiance particulière lorsqu’une vieille connaissance vient s’en mêler.

 

Bilan : Un excellent numéro, intégrant efficacement l’event Absolute Carnage.


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le programme de la prochaine édition de Le mardi on lit aussi ! sera consacré aux softcovers du mois de septembre, et au retardataire Absolute Carnage 2. Rendez-vous dans un mois !

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x