Le mardi on lit aussi ! #3

Critiques kiosque

 

Le mardi on lit aussi ! Troisième numéro de notre nouvelle rubrique mensuelle, qui revient sur les softcovers de Panini Comics du mois de mars 2020.

 

Avengers 3

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Avengers 3 - Mars 2020La Guerre des Royaumes touche à sa fin, tandis que les Avengers et le puissant Thor risquent leur vie pour Asgard dans trois épisodes palpitants, signés Aaron, McGuinness, Del Mundo et Hepburn. De son côté, Tony Stark se bat pour rester sobre, alors qu’un nouveau Spymaster attaque. Enfin, Steve Rogers est de nouveau libre.
(Contient les épisodes US Avengers 20, Thor 14-15, Tony stark : Iron Man 14 et Captain America 13, inédits)
Le mardi on lit aussi ! Commander sur Place des librairesLe mardi on lit aussi ! Commander sur BubbleLe mardi on lit aussi ! Commander sur Excalibur Comics

 

Attention : Il faut impérativement lire ce softcover après War of the Realms sous peine de se faire méchamment spoileriser ! (bon d’un autre côté, vu que cette chronique arrive un mois après la sortie des titres, l’avertissement vient peut être un peu tard…)

On commence donc par une histoire des Avengers située dans le contexte de War of the Realms, centrée sur Miss Hulk. L’histoire permet de faire un peu le point sur les évolutions du personnage, avec des allusions à des épisodes – pour certains peu glorieux – de son passé mais d’une façon suffisamment didactique pour que cela ne parte pas qu’à des lecteurs un peu âgés. C’est intéressant – et même touchant par moments – et le dessin est très réussi.

Place ensuite à Thor, avec des récits se situant avant ou après la conclusion de War of the Realms (d’où mon avertissement). Je reste convaincu que Jason Aaron est ce qu’il est arrivé de meilleur à Thor depuis bien des années, et ces épisodes le confirment une fois de plus : c’est passionnant, bien écrit et cela exploite vraiment très bien le personnage de Thor et son univers. Du côté du dessin, là aussi c’est la fête avec des planches vraiment très joliment dessinées.

On passe ensuite à la suite des aventures d’Iron Man, qui s’aventure dans des territoires jusque-là pas trop explorés. Cela fait un peu penser à la période où il y avait des Avengers « IA », donc ce n’est pas complètement inédit mais le fait qu’un personnage majeur soit impacté ainsi est plutôt inédit. Ca se lit plutôt bien, le côté introductif de l’épisode à ce qui semble nous attendre par la suite est efficace et le nouveau status quo de Tony Stark est riche de possibilités. Le dessin est quant à lui très réussi, y compris pour des cases qui vont faire plaisir aux nostalgiques !

Du côté de Captain America, là aussi le nouveau status quo du héros est exploré et cela fonctionne bien. L’histoire est par moments un peu tarabiscotée mais Steve Rogers est très bien caractérisé. On retrouve là une nouvelle fois la preuve que c’est l’homme derrière le masque qui fait le héros, et pas juste le costume et le bouclier, ce qui ne peut que ravir les lecteurs qui aiment ce personnage. Côté dessin, c’est réussi aussi, et c’est toujours aussi chouette de revoir ce costume du héros !

Bilan : Un numéro solide, avec un contenu vraiment intéressant.


 

Avengers No road home 3

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Avengers No road home 3 - Mars 2020Suite et fin d’Avengers: No Road Home ! Désormais accompagnés de Conan,les Avengers rassemblés par Voyager doivent sauver l’univers. Une fin explosive et inattendue signée Waid, Ewing, Zub, Izaakse, Barberi et Medina.
(Contient les épisodes US Avengers No Road Home 8-10, Marvel Comics Presents 2 (III), 4 (III) et 6 (III), inédits)
Le mardi on lit aussi ! Commander sur Place des librairesLe mardi on lit aussi ! Commander sur BubbleLe mardi on lit aussi ! Commander sur Excalibur Comics

 

C’est l’heure de la conclusion pour No road home, et le trio Waid / Ewing / Zub fait des prouesses. L’histoire était déjà vraiment intéressante jusque-là, et ce dernier volet ne démérite pas par rapport au précédent. La conclusion de cette aventure est très bien menée, avec une très bonne utilisation des personnages dont la combinaison est bien plus efficace qu’on ne pouvait le supposer de prime abord. Le lecteur qui a un peu de kilométrage sera content de voir des allusions à des choses qu’il connait, mais c’est amené de façon à ne pas perdre en route le néophyte. Enfin l’inclusion de Conan le barbare – qui me rendait très sceptique au départ – fonctionne très bien également et donne envie de voir ce que cela va donner par la suite. Graphiquement c’est tout aussi réussi, avec un très bon rendu du contexte très peu terre à terre de l’histoire.

Trois petites histoires de Marvel Comics présente sont également au sommaire, mettant en scène l’Homme gorille, Moon Knight et un Ghost rider. Chacune est intéressante, avec une bonne exploitation des personnages et de leurs univers dans ces courts récits. En plus le dessin est très réussi, ce qui est un plus non négligeable.

Bilan : Un excellent numéro, avec une conclusion soignée de No road home.


 

Deadpool 2

112 pages – 8.90€
Bimestriel

Le mardi on lit aussi ! Deadpool 2 - Mars 2020Pour arrêter l’avancée de Malekith, Deadpool doit vaincre Ulik aux côtés de deux vieux “amis”, Luke Cage et Iron Fist. Et pendant qu’il continue sa mission d’agent secret, nous le retrouvons aussi face à la Panthère Noire en territoire wakandais.
(Contient les épisodes US Deadpool 15, Deadpool : Secret Agent 5-6, Balck Panther vs Deadpool 5 et Marvel Comics Presents 6(II), inédits)
Le mardi on lit aussi ! Commander sur Place des librairesLe mardi on lit aussi ! Commander sur BubbleLe mardi on lit aussi ! Commander sur Excalibur Comics

 

Ce numéro s’ouvre sur un tie-in à War of the Realms, et une fois encore la folie furieuse de Deadpool se combine très bien avec l’event : il n’y a en effet qu’un personnage aussi barré que Deadpool pour résoudre ainsi des situations épiques qui le dépassent complètement. L’épisode fonctionne parfaitement, et est plaisant à lire avec un graphisme efficace.

On passe ensuite aux (mes)aventures de Deadpool en tant qu’agent secret et là aussi place au grand n’importe quoi maîtrisé ! L’épisode est en effet tout aussi farfelu que le premier, mais on ne part pas non plus dans tous les sens et il y a une cohérence derrière les rebondissements tous plus barrés les uns que les autres. Côté dessin, le style un peu cartoony sert bien l’ambiance décalée de l’histoire.

Enfin  nous avons la suite de la rencontre au sommet entre la Panthère noire et Deadpool… et ça ne se passe pas mieux qu’auparavant. La rencontre entre T’Challa et Deadpool, c’est vraiment le feu qui rencontre la glace et cette combinaison improbable est redoutablement efficace. L’histoire est très intéressante, et offre un très bon moment de divertissement pour conclure le softcover. Le graphisme quant à lui renforce le côté un peu parodique de l’histoire, ou en tout cas donne l’impression d’un récit qui ne se prend pas trop au sérieux.

Bilan : Un excellent numéro, très distrayant !


 

Spider-Man 3

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! Spider-Man 3 - Mars 2020Les plans de Kraven le Chasseur portent enfin leurs fruits : Spider-Man est maintenant à sa merci et vous n’imaginerez jamais ce que le super-vilain a prévu pour lui… Pendant ce temps, le Vautour, la Chatte Noire, le Lézard et le clone de Kraven continuent à se battre, tandis que Miles Morales enquête en trio avec Captain America et le Rhino.
(Contient les épisodes US Amazing Spider-Man 20-22 et 20.HU et Miles Morales Spider6Man 3, inédits)
Le mardi on lit aussi ! Commander sur Place des librairesLe mardi on lit aussi ! Commander sur BubbleLe mardi on lit aussi ! ommander sur Excalibur Comics

 

Ce mois-ci, c’est la conclusion de l’arc Chassés avec Kraven le chasseur. L’arc aura été efficace du début à la fin, avec une excellente utilisation du concept et pas mal de rebondissements. Ce n’était pourtant pas gagné car il y avait matière à partir dans tous les sens, mais l’histoire reste maîtrisée et les différents personnages à l’oeuvre sont bien exploités, le Vautour s’avère d’ailleurs surprenant ! Et en parlant de surprise, la fin de l’histoire en réserve au lecteur même si avec le recul on peut se dire qu’elle est très logique et très bien pensée. Graphiquement c’est tout aussi soigné, les différents artistes sont inspirés et restituent bien l’ambiance de cet arc.

Au sommaire du softcover on retrouve aussi Miles Morales, et là aussi c’est de conclusion dont il s’agit puisque c’est la fin de l’histoire en cours. Cette partie est vraiment très sympa, avec un Captain America employé d’une façon un peu décalée mais qui fonctionne très bien. On remarquera au passage un petit détail qui fait penser à une caractérisation influencée par la version MCU mais ce n’est pas dérangeant. Du côté du dessin, rien à redire c’est très joliment dessiné.

Bilan : Un excellent numéro avec une conclusion efficace pour l’arc Chassés.


 

Thanos 2

112 pages – 8.90€
Bimestriel

Le mardi on lit aussi ! Thanos 2 - Mars 2020Qui est désormais l’enveloppe charnelle de la conscience de Thanos? C’est aux Gardiens de la Galaxie de le découvrir… Pendant ce temps, le passé du Titan Fou et de Gamora continue de se dévoiler, alors que le terrible Ordre Noir tente d’assassiner un empereur. Des épisodes écrits par Howard, Cates et Landy, et dessinés par Tan, Shaw et Olivetti.
(Contient les épisodes US Thanos 2, Guardians of the Galaxy 3-4 et Black Order 2-3, inédits)

 

Le mardi on lit aussi ! Commander sur Place des librairesLe mardi on lit aussi ! Commander sur BubbleLe mardi on lit aussi ! Commander sur Excalibur Comics

 

On commence le softcover avec la suite du passé de Thanos et Gamorra, et cette fois je suis nettement moins déçu que pour le premier volet (chroniqué dans le premier numéro de Le mardi on lit aussi !).  Certes, la caractérisation de Thanos me dérange toujours, mais sa relation avec Gamorra fonctionne très bien dans cet épisode. Les interactions avec ses sbires sont plutôt sympa aussi et les lecteurs de longue date reconnaîtront des têtes familières. Côté dessin, c’est toujours très joliment illustré.

On passe ensuite aux Gardiens de la galaxie, une double dose très appréciée car la série est vraiment passionnante. Donny Cates a vraiment tout compris aux Gardiens – contrairement à certains de ses prédécesseurs, coucou Brian Michael Bendis – et nous livre deux épisodes passionnants et palpitants. Pour tout dire, j’ai presque eu l’impression de relire du cosmique façon Abnett et Lanning, sacré gage de qualité ! La série porte littéralement le softcover et c’est un déchirement de savoir qu’il faut attendre pour en lire la suite. Le dessin quant à lui est très bon, ce qui ne gâche rien !

On finit ensuite par L’Ordre noir et là aussi je suis moins critique que dans le premier numéro de Thanos. Est ce que la série a monté en qualité ou bien est ce que le confinement me rend plus tolérant ? Le débat est ouvert, mais en tout cas c’est vraiment pas mal avec une mention spéciale pour l’inénarrable empereur. Le dessin est aussi très réussi, avec un bon rendu du contexte cosmique.

Bilan : Un numéro toujours porté par Les Gardiens de la galaxie mais avec une remontée de qualité pour les autres séries.


 

War of the Realms 3

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! War of the Realms 3 - Mars 2020Tout s’achève ici, alors que les héros de la Terre s’unissent face à Malekith pour un dernier combat. Pour qu’un nouvel ordre puisse renaître des cendres de l’ancien, que devront sacrifier la planète et ses héros ? Un final épatant, signé Aaron, Dauterman, les McElroy, Araújo, Hopeless, Jacinto et Anindito.
(Contient les épisodes US War Of The Realms 5-6, WotR Journey into Mystery 5 et WotR Strikeforce : The War Avengers 1, inédits)
Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

On commence par une nouvelle déclinaison des Avengers, plus guerrière que les autres équipes : Strikeforce. L’équipe fonctionne plutôt bien, et on sent qu’il y a du potentiel même en dehors du contexte de War of the Realms. Le dessin est quant à lui soigné.

Petit interlude ensuite avec deux récits qui enrichissent l’histoire de l’event en cours. Ca se lit très bien et cela apporte des éléments à la fois intéressants pour l’intrigue et suffisamment intrigants pour donner envie de lire la suite tout de suite. Le dessin de son côté est très réussi et restitue bien l’ambiance de l’histoire.

On passe ensuite à la suite et fin du road trip de Journey into Mystery et c’est plutôt sympathique. L’histoire reste assez téléphonée au niveau de ses revirement, mais ça se lit plutôt bien et il y a même un côté rafraîchissant qui est loin d’être désagréable. Le dessin est d’ailleurs pour beaucoup dans le côté un peu décalé de cette histoire par rapport au reste des publications impactées par War of the Realms.

Enfin on passe à la conclusion tant attendue, et quelle conclusion ! Jusqu’au bout, War of the Realms aura fait souffler un vent épique sur les titres qu’il a fait trembler sur leurs fondations pendant quelques numéros, et la conclusion de l’event est vraiment très réussie. On assiste ainsi au retour en grâce d’un personnage qui a bien morflé ces dernières années, sans non plus en faire de trop ou agiter la carte « It’s magic » pour tout balayer. Ces dernières années les events ont rarement été intéressants, mais celui-ci aura tenu ses promesses ! Sur le plan graphique, là aussi la qualité est au rendez-vous avec des planches superbement réalisées.

Bilan : Une conclusion épique pour un event largement meilleur que la plupart de ses prédécesseurs de ces dernières années


 

War of the Realms 3.5

120 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! War of the Realms 3.5 - Mars 2020La Guerre des Royaumes a dévasté la planète et mis les héros au pied du mur. Malekith a envoyé ses lieutenants sur chaque continent et ses armées avancent contre les forces du bien. Mais pendant que des batailles cruciales se déroulent à New York et en Floride, une nouvelle Ligue des Royaumes apparaît en Afrique pour combattre une armée d’anges guerriers. À sa tête…Spider-Man !
(Contient les épisodes US WotR : War Scrolls 3, Giant Man 3, WotR : Spider-Man & the League of the Realms 1-3, inédits)
Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Comme pour l’event, c’est aussi l’heure de la fermeture pour le softcover à la numérotation à virgule ! On commence par War Scrolls, qui nous offre trois récits passionnants où Daredevil reste en tête sur le plan de qualité mais est suivi de près par Fatalis et Miss Hulk : les deux premières histoires sont passionnantes, la troisième très touchante.

Le soufflé retombe ensuite avec Giant Man, même si par contre c’est moins pénible et ennuyeux que les épisodes précédents. Ca reste tout de même la partie faible du softcover, avec une histoire poussive malgré quelques surprises bienvenues. Par contre graphiquement on est plus gâtés que pour l’écriture qui aurait de quoi faire caler le lecteur en route s’il n’avait été galvanisé par War Scrolls juste avant.

Spider-Man a quant à lui le privilège de fermer la marche, et grâce à lui on referme le softcover avec le sourire car cette histoire est vraiment sympa. C’est souvent un peu étonnant de voir le Tisseur tirer son épingle du jeu en dehors de sa zone de confort, mais il n’y a vraiment rien à redire dans cette aventure qui exploite vraiment bien le personnage dans le cadre de War of the Realms. On appréciera d’ailleurs de le voir plus en valeur que dans les autres histoires de l’event, où il y a une tendance à le déprécier un peu. Côté dessin, c’est très soigné une fois de plus.

Bilan : Complément habituellement dispensable de la série-mère, le softcover à virgule s’offre une montée en puissance pour son dernier numéro.


 

X-Men 3

112 pages – 8.90€
Mensuel

Le mardi on lit aussi ! X-Men 3 - Mars 2020Encore ébranlés par la mort récente de leurs camarades, les X-Men de Cyclope et Wolverine doivent en découdre avec Emma Frost, chef du Club des Damnés. La confrontation finale s’annonce explosive ! Rosenberg, Larroca, Villa et Gomez signent la conclusion de la série Uncanny X-Men. (Contient les épisodes US Uncanny X-Men 19-22 et Marvel Comics Presents 5 (II), inédits)

Commander sur Place des librairesCommander sur BubbleCommander sur Excalibur Comics

 

Dernier tour de piste pour les X-Men avant une nouvelle ère qui commencera…heu… un jour en VF. Matthew Rosenberg n’y va pas avec le dos de la cuiller et continue à suivre deux axes : la remise sur pieds de la franchise mutante, qui n’a pas été aussi passionnante depuis très longtemps, et zigouiller plein de personnages ! Tout en continuant à titiller le lecteur des années 90, l’auteur se livre donc à un carnage en règle où les personnages tombent comme des mouches. Mais en tout cas les pistes suivies pour reconstruire l’univers mutant sont intéressantes et la caractérisation des personnages est efficace. Je me demande si la suite fera table rase de tout ceci, à priori non et c’est une bonne chose sinon cela rendrait l’exercice vain alors que là c’est plutôt culotté de dessouder du personnage à tire-larigot.

Sur le plan graphique, plusieurs artistes se relaient à la planche à dessins et le résultat est globalement bon. J’ai même envie de dire que ça fait bien longtemps que Salvador Larroca n’a pas été aussi inspiré !

Bilan : Jamais deux sans trois : ces trois numéros de X-Men auront tous été une très bonne surprise !


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Vu le contexte actuel, le programme de la prochaine édition de Le mardi on lit aussi ! n’est pas encore fixé… On verra bien ! 😉

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.