Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #462

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Au programme cette semaine, un album édité par Delcourt Comics : Echo intégrale.

Echo Intégrale
Le lundi c'est librairie ! Echo Intégrale - Août 2017

Delcourt Comics
Collection Contrebande

624 pages – 45€
Août 2017 – Cartonné

Terry Moore

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble
Commander sur Excalibur Comics

Alors qu’elle prend des photos en plein désert, Julie Martin une jeune femme apparemment sans histoire assiste à une explosion qui survient en plein ciel au-dessus d’elle. Elle est arrosée et recouverte dune fine pellicule de métal aux propriétés extraordinaires. Mais elle est très vite traquée par divers groupes aux intentions belliqueuses, à commencer par les militaires.

A la lecture de Cinq ans, j’avais regretté de ne pas connaître la série Echo qui avait une certaine importance dans l’intrigue. Voici un tort qui est réparé avec la lecture de cette imposante intégrale !

Sous la plume inspirée de Terry Moore, nous faisons donc la connaissance d’une jeune femme qui se retrouve embarquée dans une histoire aux forts accents de science-fiction. Bien entendu, rien ne sera facile et on se rend très vite compte que l’histoire va bien au-delà d’un simple récit avec une héroïne en devenir qui était là au mauvais endroit et au mauvais moment.

Je dois avouer qu’à la lecture du pitch je ne m’attendais pas franchement à ce que j’ai trouvé dans cet album. Je m’attendais à une brève introduction, puis à une série d’affrontements entre Julie et ses adversaires avec sa super armure… mais en fait pas du tout ! Terry Moore prend son temps pour construire une histoire très bien ficelée, qui ne se résume pas à une femme en armure qui distribue des transmuclaques.

L’auteur a en outre particulièrement soigné son intrigue autour de notions scientifiques bien pensées, partant d’un concept à la fois simple et redoutablement efficace. Différentes thématiques sont abordées dans cette histoire, notamment le danger que représentent ceux qui utilisent des choses dangereuses à tort et à travers mais aussi des choses beaucoup plus proches des personnages.

Ces derniers, comme toujours sous la plume de Terry Moore, sont vraiment très bien caractérisés. Au fil des pages nous apprenons à les connaitre tout en s’y attachant et c’est à regret qu’on doit les laisser à l’issue de l’album. Les personnage d’Echo ont une personnalité bien définie, et leurs actes sont toujours en accord avec ce qu’on sait d’eux sans que jamais l’auteur ne cède à la facilité du out of character pour faire avancer son intrigue.

L’ambiance de cet album est globalement sérieuse, avec une tension certaine qui croit au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. Terry Moore glisse cependant des petites touches d’humour ici et là, histoire de relâcher un peu de vapeur avec son style pince-sans-rire. Il y a donc des situations amusantes de temps en temps, qui permettent de voir les personnages sous un jour parfois différent. D’ailleurs le running-gag avec la fameuse boite de Julie, véritable McGuffin laissé à l’imagination du lecteur, fait partie des petites choses amusantes qui contrebalancent des choses plus graves.

Malgré la taille imposante de cet album, cette passionnante intégrale Echo se dévore tandis que se succèdent les différents chapitres. La narration fluide de Terry Moore y est pour beaucoup, son sens du rythme rendant la lecture particulièrement agréable.

 

Echo intégrale Echo intégrale
Cliquer pour agrandir

 

La partie graphique de Echo est également signée Terry Moore, qui livre des planches de toutes beauté. On retrouve toute l’élégance de son trait, auquel le noir et blanc sied vraiment très bien.

L’artiste est tout aussi à l’aise pour les moments spectaculaires de l’intrigue que pour les moments plus intimistes. Lorsqu’il y a des passages à l’ambiance plus légère, son trait s’y adapte également en faisant notamment faire des grimaces aux personnages.

 

Un excellent album, très bien écrit et joliment dessiné.


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le programme de lundi prochain sera consacré à plusieurs albums, à lundi prochain ! 🙂

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x