Le lundi c’est librairie ! #432

Le lundi c'est librairie !

 

Le lundi c’est librairie !

Au programme aujourd’hui, un album édité par Urban Comics : Jack of Fables tome 2.

 

Jack of Fables tome 2
Jack of Fables t2 - Mars 2020

Urban Comics
Collection Vertigo Essentiels

400 pages – 35€
Mars 2020 – Cartonné

Bill Willingham / Matthew Sturges
Russ Braun / Tony Akins

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble
Commander sur Excalibur Comics

Bien loin de Fableville, Jack Horner est aujourd’hui un vagabond. Mais un vagabond beau comme un dieu et riche com… Non, pas vraiment riche en fait… mais en passe de l’être ! Du moins s’il met la main sur le trésor inimaginable qui l’attend en Americana ! Mais pour cela, il lui faudra avant tout rassembler les différentes pièces d’un immense puzzle… Et une fois lancé dans cette course folle à l’aventure, Jack risque d’y croiser bon nombre de concurrents, à commencer par Hillary Page. Heureusement, tous les coups fourrés sont permis !
Contenu VO : Jack of Fables Deluxe Edition Book 2 (#17-32)

Il aime les femmes et l’argent, il est égoïste et menteur et il est de retour : voici le second tome des aventures de Jack Horner, connu dans la mythologie des contes sous bien des noms.

Après un premier tome très réussi, où nous prenions plaisir à suivre les aventures déjantées de cette canaille de Jack, il est temps de retrouver l’escroc des Fables pour la suite de ses aventures farfelues, où nous allons même apprendre des choses très surprenantes sur ses origines !

Bill Willingham et Matthew Sturges nous racontent donc la quête de Jack pour trouver un fabuleux trésor, quête qui forcément prend une tournure complètement inattendue vu qu’avec Jack et ses compères rien ne peut se dérouler normalement (même pour des Fables). Comme d’habitude, cette fripouille de Jack va mentir et rouler tout le monde dans la farine, quoique vu qu’il n’est tout de même pas bien fin il subit pas mal de déconvenues aussi.

Jack et sa bande se retrouveront aussi au coeur d’un vaste conflit, dont l’atmosphère est tout aussi dérangée que lors de la chasse au trésor. Et nous aurons aussi droit au récit d’un épisode passé de la vie de Jack, faisant intervenir un autre Fable bien connu des lecteurs de la série-mère mais nettement moins rigolo que lui.

Comme dans le premier tome, l’ambiance de cet album est résolument farfelue. Le concept même de Fables est déjà source de beaucoup de choses bizarres, mais dans cette série il est saupoudré d’une bonne dose de dérision en employant les personnages de contes et leur entourage d’une façon très amusante. Et à chaque fois que l’on pense que les auteurs vont s’orienter vers quelque chose d’un peu plus sérieux… Jack se comporte une nouvelle fois d’une façon bien débile !

Bill Willingham et Matthew Sturges optent donc pour un ton volontairement léger, où chaque événement grave est contrebalancé par des choses loufoques. Les auteurs n’hésitent d’ailleurs pas à aligner les allusions en-dessous de la ceinture, surtout lorsqu’il s’agit de Jack qui est tout de même très porté sur la chose. Il est aussi amusant de le voir parfois en narrateur, avec sa vision personnelle des événements particulièrement déconnectée de la réalité.

Une nouvelle fois le charme de ce salopard de Jack fait son oeuvre, et le lecteur se retrouve happé par ses aventures loufoques. Comme dans le premier tome, les auteurs tirent parti de la nature des personnages de l’univers de Fables pour pousser très loin le délire et montrent une bonne dose d’imagination dans ce domaine. L’album est très agréable à lire et on s’amuse beaucoup à suivre les événements très souvent improbables qui s’y déroulent.

A noter d’ailleurs qu’un running-gag des épisodes présents dans cet album est une référence assez claire à l’univers de Peanuts : A l’image de Snoopy qui montrait en son temps la puissance de son imagination en racontant des histoires mettant en scène un personnage qu’il incarnerait pendant toute une page, un personnage se livre à la même chose et là aussi c’est vraiment amusant. Il est juste dommage que le gag passe probablement inaperçu pour les lecteurs qui n’ont jamais lu de Peanuts (mais qui ratent quelque chose, Peanuts c’est génial).

L’album se termine à la jonction du crossover entre Jack of Fables et Fables, la suite se déroule donc dans la série-mère (tome 6 de l’intégrale de Fables, qui correspond aux tomes 14 et 15 de l’édition précédente de la série sous forme d’albums simples).

Du côté du dessin, Russ Braun et Tony Akins signent des planches qui restituent à merveille la folie des histoires de ce tome. Les personnages de contes sont très bien représentés, et les différentes péripéties qu’ils traversent sont très joliment mises en images. Les dessins foisonnent de petits détails amusants, sources de gags visuels qui complètent très bien les histoires.

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par un carnet de croquis, des crayonnés et une galerie de couvertures. Le carnet est vraiment très sympa à regarder car nous y retrouvons des recherches de personnages, et il est toujours intéressant de voir les crayonnés des illustrations présentes dans l’album.

Un excellent album, qui fait passer un très bon moment de détente en compagnie de Jack et ses compères.


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le programme de la semaine prochaine est en cours d’élaboration, donc pour le moment nous ne pouvons pas vous dire ce qui vous attend. Ce sera la surprise lundi prochain ! 😉




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.