Le lundi c’est librairie ! #422

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie !

Au programme aujourd’hui, un album édité par Panini Comics : Nous sommes les Nouveaux Mutants.

Nous sommes les Nouveaux Mutants
Nous sommes les Nouveaux Mutants - Mars 2020

Panini Comics
Collection Marvel Anthologie

320 pages – 26€
Mars 2020 – Cartonné

Collectif

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble
Commander sur Excalibur Comics

Les albums MARVEL ANTHOLOGIE permettent de suivre les aventures d’un héros, un vilain ou une équipe à travers plusieurs décennies. Ce tome dévoile tous les secrets d’un groupe de jeunes héros : les Nouveaux Mutants. Découvrez des épisodes cultes et rares et des articles sur les mutants.
(Contient les épisodes US Marvel OGN : The New Mutants, New Mutants (1983) 15, 27, 87, 98-100, New Mutants (2009) 5, 20-21, Marvel Team-Up Annual 6 et X-Men Unlimited (1993) 42, publiés précédemment dans les revues TITANS 73, 147 et 156-158, X-MEN (V1) 85, X-MEN (V2) 9-10 et dans les albums NEW MUTANTS L’INTEGRALE 82-83, JE SUIS DEADPOOL et MARVEL DELUXE : NEW MUTANTS 1 )

Nouvelle anthologie de Panini Comics, ce volume est consacré aux Nouveaux Mutants à l’occasion de la sortie de leur film maintes fois repoussé au cinéma… enfin presque, puisque comme vous avez sûrement remarqué nous sommes actuellement dans un contexte difficile et le film a été repoussé une nouvelle fois.

Voyons maintenant le sommaire de ce nouveau tome de la collection Marvel Anthologie :

  • Renouveau (Claremont / McLeod, 1982)
  • Partie de chasse (Mantlo / Frenz, 1983)
  • Félin possible (Claremont / Buscema, 1984)
  • Au fond de l’abîme (Claremont / Scienkewicz, 1985)
  • Démonstration de force (Simonson / Liefeld, 1990)
  • Le début de la fin (Liefled / Nicieza / Liefeld, 1991)
  • Peur (DeFillipis / Weir / Middleton, 2003)
  • Débriefing (Wells / Baldus, 2009)
  • Le retour (Wells / Kirk / Currie, 2001)

 

Comme on pouvait s’y attendre, l’album s’ouvre par le fameux Graphic Novel qui raconte comment le Professeur Xavier a créé cette nouvelle équipe de jeunes mutants (je vous recommande d’ailleurs la lecture de l’article consacré par le site Comics Oddities à ce Graphic Novel).  Le récit est efficace malgré quelques petits couacs que le lecteur indulgent saura pardonner.

On passe ensuite à quelques épisodes montrant des étapes importantes de la carrière des jeunes mutants : la rencontre avec la Cape et l’Epée – qui raconte les événements évoqués dans le récit disponible dans Les nouveaux mutants par Claremont et Scienkewicz– , la mise en avant d’Illyana Raspoutine et une partie de la recontre avec Legion, le fils du Professeur Xavier. Les épisodes sont très intéressants, même s’il est dommage de ne pas avoir eu la seconde partie de l’épisode consacré à Illyana. A travers ces ambiances très différentes, on peut voir que Chris Claremont explorait des thématiques différentes au fil des épisodes, et cela fonctionnait vraiment bien. Quant à l’épisode de Bill Mantlo, c’est du team-up très classique mais efficace.

Puis on passe à un épisode signé Louise Simonson et quelques épisodes signés Rob Liefeld et Fabian Nicieza. Les épisodes sont intéressants pour l’aspect historique, et vu la thématique de la collection qui offre un survol de la carrière des personnages c’est en effet important que figurent ici ces épisodes : On voit en effet débouler Cable, Deadpool et plusieurs membres de la future X-Force dont la genèse a eu lieu à ce moment. Ça se lit, mais ce n’est clairement pas la partie de l’album la plus intéressante. Comme je le disais, ces épisodes ont une importance historique certaine qui justifie leur inclusion dans cette anthologie, mais en tant que lecteur ça m’a fait un peu mal au cœur de voir cette longue succession d’épisodes alors que l’arc avec Illyana n’a pas été publié en entier.

Enfin, après un bond dans le futur nous voici dans les années 2000 et des épisodes qui mettent à nouveau en scène les jeunes mutants après des années où la plupart d’entre eux se sont retrouvés intégrés à d’autres équipes ou au cimetière. Les épisodes choisis sont intéressants et se lisent très bien, permettant de voir qu’après toutes ces années les personnages fonctionnent encore très bien ensemble. Les épisodes de cette sélection ont aussi l’avantage de se lire facilement sans avoir en tête le contexte de l’époque, ce qui est un plus non négligeable.

Côté graphisme, il y a un peu de tout dans cet album. On part du classicisme efficace de Bob McLeod, Ron Frenz et Sal Buscema avant de se faire bousculer par le graphisme inimitable de Bill Scienkenwicz et puis… voilà qu’entre en scène Rob Liefeld et là… le niveau chute bigrement.

Entre les anatomies approximatives, ses tics de dessin et l’accumulation de tous les pires poncifs des années 1990, Rob Liefeld est malheureusement à la hauteur de sa triste reputation et on peut même observer qu’au cours des quelques épisodes qu’il dessine dans cet album le niveau ne cesse de descendre. On peut comprendre qu’il ait fallu inclure ses épisodes vu leur importance historique (Cable, Deadpool, transition vers X-Force) mais du coup cela fait beaucoup de Liefeld à digérer !

Par la suite le niveau remonte heureusement pour des épisodes plus contemporains qui sont aussi largement plus agréables à regarder.

Côté éditorial, nous avons droit comme à l’accoutumée à des textes sur les Nouveaux Mutants et leur univers. C’est très intéressant, apportant des informations pertinentes sur le groupe de jeunes mutants et son évolution au fil des années.

Un très bon album, un peu plombé par la partie dessinée par Rob Liefeld.


C’est tout pour aujourd’hui !

Le prochain numéro de Le lundi c’est librairie ! reviendra à un format plus habituel, avec la chronique de plusieurs albums. Rendez-vous lundi prochain !




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Rédacteur en chef de Watchtower Comics.

2 réponses à Le lundi c’est librairie ! #422

  1. Dommage qu il n y ait rien de la periode Abnett/Lanning que je trouve bien meilleure que celle de Wells.
    J aurais mis aussi un Claremont/Guice/Baker (type celui contre les avengers)

    • mdata dit :

      Ah oui exact, la période Abnett / Lanning c’était très bien, ainsi que le combat contre les Avengers. Après je pense qu’ont été privilégiés les épisodes aux arcs courts (il y a tout un contexte pour le combat contre les Avengers), mais j’aurais bien aimé (re)voir ces épisodes. Quitte à abréger nos souffrances Liefeldiennes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.