Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #409

Le lundi c'est librairie !


 

Le lundi c’est librairie ! Au programme aujourd’hui : Stray Bullets tome 2 (Delcourt Comics)

 

Stray Bullets tome 2
Stray Bullets t2 - Novembre 2019

Delcourt Comics
Collection Contrebande

464 pages – 34.95€
Novembre 2019 – Souple

David Lapham

Ce second opus s’intéresse plus particulièrement à Beth et Virginia, deux jeunes filles qui viennent d’emménager à Los Angeles où elles semblent mener une vie « normale ». Mais la relation qu’entretient Virginia, avec son petit ami Bobby va prendre un tour dramatique lorsqu’un kidnapping vient déchirer leur existence en apparence tranquille. Émotions, petites joies, horreurs se télescopent dans ce thriller décidément très noir.

Après un premier tome déjà très réussi, voici la suite et fin de la saga emblématique de David Lapham.

Avec ce second tome, le lecteur du premier album retrouve immédiatement ses marques : l’ambiance est la même, ainsi que le traitement des personnages. On reste dans un thriller noir, où les personnages semblent tous voués à en baver en dépit de leurs efforts.

David Lapham n’est en effet pas tendre avec ses personnages : chaque épisode a en commun avec les autres le fait que les personnages connaissent des moments particulièrement désagréables et en prennent plein la tête, au sens propre et/ou au sens figuré. Il ne semble pas par contre qu’il s’agisse de sadisme de la part de l’auteur, car on sent tout de même poindre une certaine tendresse de ce dernier envers les protagonistes de l’univers qu’il a mis en place.

Car comme dans le premier tome, il y a peu de personnages vraiment mauvais dans l’univers créé par David Lapham mais davantage de personnages pas forcément mauvaises à la base mais qui font de mauvaises choses pour des raisons souvent discutables. Certes, il y a aussi de vraies ordures, mais la majorité du casting de Stray Bullets est composée de pauvre types et de losers qui font de leur mieux pour se débattre dans le bourbier où ils se sont eux-même plongés.

Les intrigues des différents épisodes semblent indépendantes de prime abord, mais comme dans le premier tome les protagonistes finissent par se rencontrer et les histoires finissent par s’entremêler et se succéder de façon plus ou moins linéaire. L’auteur joue aussi avec son lecteur en mêlant l’air de rien des passages fantasmagoriques aux histoires, et questionne même la notion de réalité avec certaines d’entres elles.

Si vous avez aimé le premier volet de Stray Bullets, il ne fait aucun doute que le second vous plaira aussi. On retrouve la même ambiance noire, le même côté captivant des intrigues et des personnages qu’il est intéressant de suivre tout au long de leurs (mes)aventures. Stray Bullets est un monument du comic book, dont la lecture est captivante d’un bout à l’autre.

La partie graphique est également signée David Lapham, et s’avère tout aussi réussie que l’histoire. Le noir et blanc sied décidément très bien à ce genre d’ambiance, et l’artiste prend un soin particulier à croquer ses personnages pour les rendre reconnaissables au premier coup d’oeil. Cela est d’ailleurs très appréciable vu le côté entremêlé des différentes intrigues, avec certains personnages principaux de récits qui font juste des apparitions dans d’autres.

Dans la chronique du premier tome, j’avais trouvé une certaine similitude avec le travail de Terry Moore, et je trouve que dans le second tome c’est encore plus flagrant. Je ne prétends pas que l’un ou l’autre a regardé le travail de son collègue, mais on dirait tout de même qu’il y a une approche assez similaire des ambiances et des personnages.

Un excellent album, captivant du début à la fin


C’est tout pour aujourd’hui… et pour cette année ! Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles chroniques du lundi ! 🙂

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x