Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #408

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie ! Au programme cette semaine :

  • Le Démon (Urban Comics)
  • Batman – The dailies tome 1 (Urban Comics)

Le Démon de Jack Kirby
Le Démon de Jack Kirby - Novembre 2019

Urban Comics
Collection DC Archives

400 pages – 35€
Novembre 2019 – Cartonné

Jack Kirby

« Fais place, ô image de Jason, Au pouvoir d’Etrigan le Démon ! »…
C’est par ces mots que le spécialiste de l’occulte Jason Blood se métamorphose en démon du Moyen-Âge. Présent lors de la chute de Camelot, il a été relié à Jason Blood par le mage Merlin afin de protéger les innocents et rendre la justice à travers les siècles !
Contenu VO : The Demon #1-16

Dans cet imposant volume, nous pouvons trouver l’intégralité de la série The Demon conçue, écrite et dessinée par Jack Kirby.

Comme le raconte Mark Evanier dans la préface de l’album, la gestation de cette série fut assez insolite et Jack Kirby se retrouva dans un genre qu’il ne maîtrisait pas forcément de prime abord. Mais l’homme à la créativité débridée qu’était Kirby ne s’est pas laissé démonter par ce défi, qu’il a relevé haut la main.

Avec Le Démon, Jack Kirby raconte donc l’histoire de Jason Blood, qui est lié au démon Etrigan, dans un cadre surnaturel qui correspond bien aux orientations de DC Comics à cette époque. Partant de l’époque de Camelot, le récit contemporain raconte les aventures de cet homme mystérieux qui cache davantage de secrets qu’un « simple » échange de place avec un démon qui parle en rimes.

Tout au long de la série, Jack Kirby étoffe son personnage et son univers en ajoutant des détails sur son mystérieux passé et sa relation avec le fameux Etrigan. Le tout dans une ambiance surnaturelle soignée, dont le King a assimilé les codes et les références pour ensuite produire sa propre oeuvre originale. Sa créativité, certes moins prononcée que sur des projets qui lui tenaient vraiment à coeur comme Le Quatrième monde, est toujours aussi efficace dans ces pages où les idées fourmillent.

On retrouvera aussi de façon amusante un personnage qui fait penser à Ben Grimm, et par extension à Kirby lui-même, ne serait-ce que parce qu’il s’agit d’un fumeur de cigares comme il l’était. La galerie de personnages récurrents fonctionne bien, même si l’un d’entre eux est un rien caricatural. Par contre, le tout petit défaut de l’oeuvre tient aux dialogues. Ils sont en effet assez peu fluides par moment, ce qui montre tout de même que tout en étant la force motrice de leurs créations communes Jack Kirby voyait son travail magnifié par les dialogues de Stan Lee. Cela reste très bon cependant, mais on sent qu’il manque un petit ingrédient tout de même.

Du côté du dessin, là aussi on retrouve la créativité de Jack Kirby qui explose à chaque case des épisodes. Sa folie graphique et son sens de la démesure sont bien entendu au rendez-vous, une fois encore un peu moins que sur des oeuvres plus personnelles mais la magie Kirby opère une nouvelle fois !

Côté bonus, nous avons droit à une série de crayonnés de plusieurs planches de l’album.

Un excellent album, où Jack Kirby montre une nouvelle fois son talent dans une thématique qui ne lui est pas habituelle.


Batman The dailies tome 1
Batman The dailies t1 - Décembre 2019

Urban Comics
Collection Urban Strips

184 pages – 22.50€
Décembre 2019 – Cartonné

Collectif
Bob Kane

Dans les années 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, Batman et Robin n’étaient pas seulement des héros de comic books ou de serials, ils évoluaient également dans les pages des différents quotidiens des États-Unis. Enquêtant sur des affaires criminelles intenses et retrouvant même leur pire ennemi, le Joker, Batman et Robin y évoluaient dans des aventures concoctées, entre autres, par leurs co-créateurs, Bob KANE et Bill FINGER : un univers de film noir passionnant où le danger guette à tous les coins de rue !

Parmi tout ce qui a déjà été publié sur Batman, il restait encore à publier des aventures à un format très ancien : les strips des années 1940.

On a un peu tendance à l’oublier, mais le terme « comics » vient de « comic strips », donc des bandes (« strips ») publiées dans les journaux. Nous avons droit ici aux strips de Batman publiés entre 1943 et 1944 de façon quotidienne dans les journaux, signés de plusieurs scénaristes.

C’est donc toute une succession d’aventures qui nous sont proposées, découpées en bandes de 4 cases chacune. La narration diffère sensiblement d’une histoire publié en revue, car il faut composer avec le fait l’histoire est publiée « par petits bouts » pour une lecture segmentée. C’est en tout cas intéressant de revenir au fondamentaux des comics avec cette succession de strips, qui en plus ont ajouté leur pierre à l’édifice notamment en fixant le nom du repaire de Batman en Batcave.

Les différentes histoires sont en tout cas intéressantes, avec un duo dynamique dont on suit les aventures avec intérêt. Il y a beaucoup d’action dans ces strips, où on retrouve tout ce qui fait l’essence de l’univers de Batman et certains de ses ennemis comme le Joker. Certes, les histoires ont un côté un peu désuet mais cela a beaucoup de charme et les intrigues fonctionnent très bien malgré leur âge.

Le graphisme est quant à lui assuré par Bob Kane, qui signe des dessins très réussis. Il y a beaucoup de dynamisme dans ces cases, et là aussi même si le style est forcément un peu daté il reste efficace.

Côté bonus, nous avons droit à un historique détaillé de Batman au format strips dans les années 1940. Signé Joe Desris, cet historique est une mine d’informations sur le contexte éditorial de la série mais aussi sur l’influence des versions de Batman provenant d’autres médias dont par exemple le changement d’aspect d’Alfred. C’est vraiment très intéressant et contribue à faire rendre cet album tout aussi intéressant par son côté historique que par le contenu des récits.

Un excellent album, qui offre un voyage aux racines du comic book !


C’est tout pour aujourd’hui !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x