Le lundi c’est librairie ! #208

Le lundi c'est librairie !

Après une brève interruption, Le lundi c’est librairie ! est de retour avec la chronique d’un album en avant-première.

Au programme : Nous sommes les 4 Fantastiques.

Nous sommes les 4 Fantastiques
Nous Sommes Les 4 Fantastiques

Panini Comics

288 pages – 22€
Août 2015 – Cartonné

Collectif



Les Quatre Fantastiques; première équipe de l’univers Marvel; sont apparus il y a plus de cinquante ans. Exposés à des rayons cosmiques lors d’une mission; Reed Richards; sa fiancé Sue; Johnny Storm et Ben Grimm obtiennent d’incroyables pouvoirs. Ils décident alors de s’en servir pour protéger la Terre. Cet album exceptionnel vous propose de découvrir les origines de l’équipe ainsi que leurs plus belles aventures.

Un film consacré aux Quatre Fantastiques se profilant à l’horizon, il est plus que logique de voir arriver en libraire un nouvel album de la collection Marvel Anthologie consacré à la célèbre équipe d’aventuriers aux pouvoirs d’origine cosmique.

Jetons donc déjà un coup d’oeil au sommaire de ce tome :

  • Les Quatre Fantastiques (Lee / Kirby – Fantastic Four #1, 1961)
  • Les origines du Dr Fatalis (Lee / Kirby – Fantastic Four Annual #2, 1964)
  • Que la vie soit ! (Lee / Kirby – Fantastic Four Annual #6 ,1968)
  • Combat de monstres (Lee / Buscema – Fantastic Four #112, 1971)
  • Le choc des titans (Wolfman / Pollard – Fantastic Four #200, 1978)
  • Retour aux sources (Byrne – Fantastic Four #232, 1981)
  • La fin de l’enfance (Byrne – Fantastic Four #245, 1982)
  • Le procès de Reed Richards (Byrne – Fantastic Four #262, 1984)
  • Vive les Fantastiques ! (Lobdell / Davis – Fantastic Four #1, 1998)
  • Une semaine chez les Quatre Fantastiques (Waid / Wieringo – Fantastic Four #60, 2002)
  • Le dernier combat (Hickman / Epting – Fantastic Four #587, 2011)

Comme l’atteste ce sommaire, le choix des épisodes couvre la riche carrière des Quatre Fantastiques en allant des origines à un récit contemporain. Difficile de faire un choix parmi toutes les incroyables aventures du célèbre quatuor qui ont fait rêver plus d’un lecteur, mais la sélection effectuée par Panini est cohérente et équilibrée en choisissant des récits à la fois importants et représentatifs de l’essence même des Quatre Fantastiques, qui ne sont pas simplement des super héros mais surtout une famille et un groupe d’explorateurs qui n’hésitent jamais à aller braver l’inconnu. On pourra en tout cas apprécier que parmi cette sélection des périodes de moins bonne qualité comme les runs de JMS et Mark Millar aient été zappées au profit de récits bien meilleurs.

Nous avons donc droit à de bien intéressants récits, non seulement les origines du célèbres quatuor (qu’il est toujours amusant de replacer dans le contexte de la guerre froide et de l’anti-communisme de Stan Lee) et de leur pire ennemi le docteur Fatalis mais aussi des récits importants liés à Franklin Richards et le sacrifice héroïque de l’un des Fantastiques, particulièrement épique et émouvant (même s’il se porte beaucoup mieux depuis, la mort c’est plus ce que c’était chez Marvel). Le concept de la famille l’emportant sur l’équipe est parfaitement exploité d’un épisode à l’autre, et l’action et la démesure sont au rendez-vous pour le plus grand bonheur des lecteurs.

L’épisode du procès de Reed Richards mérite à mon avis le titre de meilleur récit de l’album (dépassant d’une courte tête le génial épisode 200), non pas à cause de ma Byrnophilie notoire et assumée mais de par sa richesse et la maturité de son ton sur un sujet qui est loin d’être facile à traiter. Ce n’est pas pour autant que les autres récits sont moins bons, c’est juste que celui-là est meilleure. 😉 Les « vieux » lecteurs qui ont connu les Fantastiques dans Nova pourront apprécier de retrouver les épisodes de leur jeunesse, et qui sait leur donner envie de refranchir le pas si ce n’est déjà fait. 😉 On ne s’ennuie vraiment pas en parcourant la riche histoire des Quatre Fantastiques dans cet album dont l’achat est fortement recommandé (mais attention aux doublons si vous suivez les intégrales ou les Best of Marvel).

Du côté du dessin, les styles changent énormément d’une période à l’autre, ce qui donne à ce volume un air de voyage dans le temps pour assister à l’évolution des techniques de dessin des années 60 à nos jours. Le résultat est en tout cas globalement très bon, avec des artistes qui sont tous excellents chacun dans leur style et qu’il serait vain de vouloir départager au-delà du ressenti subjectif propre à chaque lecteur.

Côté éditorial, nous avons droit à une série de petits articles signés par l’équipe éditoriale de Panini, qui sont intéressants et pertinents. Cela permet au lecteur d’apprécier davantage sa lecture en approfondissant sa connaissance du riche univers des Fantastiques. L’édition est soignée, avec un papier mat très adapté au matériel ancien.

Le seul bémol que j’aurais à propos de ce tome concerne la traduction, inégale d’un épisode à l’autre et on reconnait bien certains tics irritants de personnes ayant déchainé les foudres des lecteurs. Mais cela n’est pas non plus scandaleux niveau qualité si on fait abstraction de ces quelques petits défauts.

Une anthologie réussie, passionnante et indispensable pour les amoureux des Quatre Fantastiques.





Et voilà, c’est tout pour ce matin !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous tout à l’heure pour une nouvelle chronique.

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Rédacteur en chef de Watchtower Comics.

2 réponses à Le lundi c’est librairie ! #208

  1. Amy dit :

    Faudrait que je l’ouvre en librairie, mais l’époque de la majorité des numéros choisis me laisse perplexe sur la « facile » lisibilité de ces titres. J’ai eu quelques difficulté avec Nous sommes les X-Men sur certains numéros, ou je me suis rendu compte que je lisais 2 ou 3 fois plus lentement :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.