Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Je s’appelle Groot : Critique sans spoilers de la première saison de la série animée

I am groot

 

Critique sans spoiler de la saison 1 de la série Je s’appelle Groot diffusée sur Disney+ en 2022.

Avec Vin Diesel, James Gunn, Bradley Cooper et Trevor Devall.

 

 

Retrouvez Groot dans une successions de petites histoires le mettant en scène sous sa forme de « Baby Groot ».

 

Je s'appelle Groot



Je s’appelle Groot (1)

La première saison de Je s’appelle Groot consiste en une collection de cinq courts-métrages réalisés par l’animatrice Kirsten Lepore, que l’on peut visionner sans ordre particulier même si Les premiers pas de Baby Groot fait office de point de départ de ses aventures. Ces cinq histoires sont très courtes, et reposent avant tout sur des gags visuels puisque Groot ne prononce que son emblématique « Je s’appelle Groot » comme à son habitude.

 

Je s'appelle Groot

 

L’ambiance de ces cinq histoires fait à la fois penser aux courts-métrages accompagnant les films Pixar (dont le vachard For the birds) et à l’ancienne série animée La linea dont le personnage s’exprimant dans un charabia incompréhensible était à la fois râleur et bougon mais attachant… Tout le portrait de Groot dans ces petites aventures !



Je s’appelle Groot (2)

Groot est bien entendu au centre de ces courts-métrages, sous sa forme « Baby Groot » qui est à la fois l’incarnation la plus mignonne du personnage et une redoutable source de produits dérivés. C’est Vin Diesel qui prononce le fameux « Je s’appelle Groot » comme dans les films du Marvel Cinematic Universe, avec des variations de ton suivant ce que Groot veut exprimer. Le personnage est dépeint en mode « sale gosse » qui ne recule devant aucune bêtise au cours de ces cinq histoires, avec même une propension à faire des vacheries quand on lui cherche des noises.

 

Je s'appelle Groot

 

Le personnage de Groot est souvent seul, mais il y a également d’autres personnages que l’on peut croiser brièvement. On retrouve donc James Gunn, Bradley Cooper et Trevor Devall pour accompagner Vin Diesel, avec des interventions aussi brèves qu’efficaces.



Je s’appelle Groot (3)

Soyons honnêtes : les histoires sont très simples encore qu’il y ait l’espace d’un instant une petite piqûre de rappel écologique qui sera bien entendu passée inaperçue la plupart du temps. Mais ce n’est pas du tout un problème, car on part à chaque fois d’une idée simple pour accumuler des gags autour de Groot. Ces cinq petites histoires sont amusantes, on rigole des bêtises de Groot comme on s’amuserait de celles d’un enfant en mode « sale gosse ». Le rôle de divertissement de ces courts-métrage est rempli, et on passe un moment de bonne humeur agréable l’espace de quelques instants.

 

Je s'appelle Groot

 

Côté réalisation, Je s’appelle Groot recours à de l’animation en images de synthèse tout au long des cinq courts-métrages et cela contribue à renforcer la ressemblance avec les petites histoires accompagnant les films Pixar. Le rendu est de bonne facture, aussi bien pour Groot que les autres personnages et les décors. Groot est par ailleurs très expressif, et même si on ne comprend pas toujours ce qu’il dit en répétant sa phrase fétiche on devine assez facilement ce qu’il exprime. En ce sens, cette série animée évoque tout autant les péripéties muettes de Buster Keaton ou Harold Lloyd, donc on comprenait parfaitement ce qu’ils exprimaient sans un seul mot.



Je s’appelle Groot (4)

« Baby Groot » est davantage issu du Marvel Cinematic Universe que des comics, où l’on croise généralement des versions plus âgées du personnage. On n’est donc pas vraiment dans un registre d’adaptation au sens strict du terme, mais plus dans l’exploitation d’un personnage de l’univers des films et séries Marvel sans trop tenir compte de son modèle de papier.

 

Je s'appelle Groot

 

Il y a cependant des aventures de cette forme de Groot en comics (notamment Je suis Groot sorti hier), étant donné que le chemin des adaptations est souvent à double sens de circulation, mais ne les ayant pas lus nous ne pourrons pas vous dire ce qu’il en est côté adaptation.



Je s’appelle Groot (5)

Cette première saison de Je s’appelle Groot ne prétend pas révolutionner le Marvel Cinematic Universe, mais remplit parfaitement son office de divertissement avec des courts métrages drôles et bien faits. L’animation est de très bonne qualité, et par les temps qui courent ça fait du bien de suivre les aventures de ce sale gosse de Groot !

 

Si vous ne parlez pas le langage de Groot, voici la traduction des titres de cette critique :

  1. Les aventures de Groot
  2. Groot superstar
  3. Un très bon divertissement bien réalisé
  4. Côté comics
  5. Pour conclure…

 

Voici le classement de la rédaction de Watchtower Comics pour ces cinq courts-métrages :

Joune :

  1. Le héros
  2. L’instant détente de Groot
  3. La quête de Groot
  4. Les premiers pas de Groot
  5. L’œuvre d’art de Groot

Mdata :

  1. L’instant détente
  2. Le héros
  3. Les premiers pas
  4. La quête de Groot
  5. L’œuvre d’art de Groot

 

Et vous ? Dans quel ordre classez-vous ces courts-métrages ? A vos claviers ! 😉

 

 




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x