Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Flashback #43

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Titans 79 (août 1985, Editions Lug)

 

Petit coup d’accélérateur ! Après un numéro de Titans la semaine dernièreFlashback file en 1985 avec tout en restant sur ce titre : voici Titans 79. A noter que même si la couverture est jolie, on peut se demander ce qui est passé par la tête du dessinateur en ajoutant des drapeaux américains pour des personnages de Star Wars

 

Flashback :Titans 79

Titans 79
Août 1984 – Editions Lug

 

 

La Guerre des Etoiles – Retour en arrière (Michelinie / McDonnell)

Episode original : Star Mars (Marvel) #78 (1983)

Petite pause dans la montée en puissance de la série pour se diriger vers Le retour du Jedi, afin de répondre à la question qui se posait : mais où est donc passé Wedge Antilles ?

David Michelinie répond à cette question avec un épisode vraiment bien fichu sous forme de flashback (l’astuce du récit enregistré sans que l’on sache si le personnage est mort ou vivant est bien trouvée). L’histoire est sombre, avec un récit de survie poignant dans les coulisses de L’Empire contre-attaque. Par contre Wedge n’a jamais été « le plus vieil ami de Luke sur Dintouine (sic) », il y a sûrement une confusion avec Biggs à ce niveau.

Côté dessin, c’est un peu moins la fête : Luke McDonnell fait de son mieux, mais il y a des cases où les personnages ont une tête étrange (Leia par exemple dès la deuxième page). L’encrage de Bob Layton ne convient peut être pas au style de Luke McDonnel.

 

Un très bon épisode, très bien ficelé et intéressant à lire.

 

 

Mikros, Titan microcosmique – Le mur de la lumière 1ère partie (Mitton)

 

Avec cet épisode débute un nouvel arc et non des moindres : Le mur de la lumière. Jean-Yves Mitton met en place un récit tendu, sur fond d’expérimentation scientifique. D’ailleurs tout ce qui est déclaré là dedans est parfaitement exact, et on appréciera de profiter ainsi d’une visite du CERN.

Cette première partie est vraiment passionnante, certes très bavarde vu qu’il faut expliquer au lecteur ce qu’il en est mais c’est très intéressant et on appréciera au passage les petites vannes de Crabby qui n’y comprend rien (ou fait mine de ne rien comprendre, Crabb n’est pas aussi idiot qu’il veut le laisser croire) mais place des bons mots ici et là. La conclusion de cette première partie est glaçante, et on se demande vraiment comment nos sup’héros vont se tirer de ce mauvais pas !

Côté dessin, c’est toujours un Jean-Yves Mitton en forme olympique qui nous régale de planches très bien dessinées.

 

Un très bon épisode, au final empli de suspense !

 

 

Dazzler – Mais où sont passés les mannequins ? (Carlin / Isherwood)

Episode original : Dazzler #34 (1984) [2/2]

Deuxième partie d’histoire pour Dazzler, qui se risque au métier de mannequin. Quand on y pense, tout est facile pour elle : elle peut être chanteuse, actrice, mannequin… et bien entendu comme par hasard à chaque fois il se passe quelque chose qui la « force » à utiliser ses pouvoirs.

Mike Carlin signe une histoire bateau au possible, avec des facilités scénaristiques à la pelle (et quelques incohérences au passage). Ca se lit d’un oeil distrait, mais l’histoire n’a vraiment pas grand intérêt.

Au dessin, Geoff Isherwood signe des dessins corrects mais là aussi c’est très moyen.

 

Un épisode moyen, on se demande comment la série a tenu si longtemps !

 

 

Les Nouveaux Mutants – Sombre présage (Claremont / Sienkiewicz )

Episode original : New Mutants #22 (1984)

 

Nouvel arc pour les jeunes mutants, où Chris Claremont va revenir sur un moment de leur carrière… alors inédit en VF ! Comme d’habitude, ça rend la tâche un peu compliquée et on ne comprend pas de suite de quoi il retourne.

Ce début d’arc est soigné, avec un épisode intéressant qui braque les projecteurs sur ses deux protagonistes principaux. A noter d’ailleurs que sauf erreur de ma part les désirs d’écriture de Rahne ne seront plus jamais mentionnés (et ne l’avaient jamais été avant). On retrouve aussi une thématique chère à Chris Claremont sur le fait de juger les gens sur ce qu’ils sont et non leur apparence.

Côté dessin, Bill Sienkiewicz alias « la terreur des auto-censeurs » livre des planches à l’esthétique particulière mais recherchée. On retrouve bien son style immédiatement reconnaissable, qui donne une patine sombre à cette histoire. Son passage aura considérablement contribué à faire mûrir le titre avec des dessins qui tranchent avec la jeunesse des personnages.

 

Un très bon épisode, qui ouvre en beauté un arc très intéressant.

 

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un autre livre extrait des profondeurs des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x