Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

Flashback #26

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Strange 303 (1995)

 

Après la fin un peu abrupte de la revue La bataille des planètes la semaine dernière – pour cause de série interrompue en France – Flashback va remonter davantage le cours du temps pour vous proposer la chronique d’un numéro de Strange où est apparu une nouvelle armure d’Iron Man.

Il s’agit en effet de la première apparition française de l’armure modulaire, dont nous parlions hier suite à la publication du dessin de notre illustrateur DarthEdge.

 

Flashback : Strange 303

Strange 303
Mars 1995 – Semic

 

 

L’Araignée – Désirs d’innocence (Michelinie / Bagley)

Episode original : Amazing Spider-Man #384 (93)

 

Seconde partie de l’arc en cours, qui voit Spider-Man (ou l’Araignée comme on disait à l’époque) face au mystérieux Jury.

David Michelinie orchestre un étrange simulacre de procès, où le Tisseur doit rendre des comptes aux individus qui l’ont capturé. C’est l’occasion pour faire un retour en arrière sur les rapports entre Spider-Man, Venom et même Carnage, le super-héros étant responsable de leur présence sur Terre.

L’épisode se lit sans déplaisir, mais est vraiment très bavard et fait du sur place. C’est vraiment un épisode de transition dans l’arc pour faire un point sur tout ce qui a trait aux symbiotes, presque un point d’entrée pour les lecteurs qui n’ont pas lu les épisodes précédents. Pas forcément palpitant, mais ça se lit. A noter un nouvel épisode de l’intrigue secondaire « Mary Jane vs la cigarette », qui par contre est d’un lourd…

Côté graphisme, Mark Bagley livre des planches classiques mais efficaces.

Un épisode pas inintéressant, mais où il ne se passe pas grand chose.

 

Iron Man – Destruction (Kaminski  / Morgan, Hopgood)

Episode original : Iron Man #300 (94)

 

300 épisodes , ça se fête ! Et pour l’occasion, Marvel met les petits plats dans les grands !

Tout d’abord, Les Kaminski fait intervenir… la Légion de fer (Iron Légion en VO) ! Tony Stark étant neutralisé, c’est en effet James Rhodes qui revient – en râlant – mener l’attaque contre Ultimo en compagnie d’anciens personnages de l’univers d’Iron Man qui porteront chacun une vieille armure du héros. Le choix des personnages, tous associés à des moments forts de la carrière d’Iron Man, est tout aussi peu innocent que le choix des armures utilisées qui sont toutes aussi reliées à des moments marquants de la série Iron Man.

D’ailleurs on peut se demander comment cela se fait que régulièrement il est possible de retrouver les vieilles armures d’Iron Man, conservées « par nostalgie » alors que régulièrement elles sont détruites ! Il est en effet fort peu probable que Tony Stark s’amuse à régulièrement reconstruire ses vieilles armures, ou alors il a vraiment beaucoup trop de temps libre…

L’épisode met en scène la guérison de Tony Stark, passant par un énième combat onirique contre son père, et surtout l’entrée en scène de l’armure modulaire. L’armure a un design davantage « à la mode » des héros des années 90, avec un design qui pioche à la fois dans l’originalité et la continuité. D’ailleurs pour la petite histoire cette armure est aussi utilisée dans le dessin animé diffusé à cette époque et dans les jeux vidéo Capcom où apparait Iron Man.

L’épisode est classique, avec le traditionnel accouchement dans la douleur d’une nouvelle armure, mais efficace par son action omniprésente et une bonne utilisation des nouvelles possibilités apportées par l’armure modulaire. Certes, pour un 300e numéro on aurait pu attendre un niveau un poil supérieur mais ça reste un épisode plaisant et les amateurs de baston en armure sont aux anges.

Côté dessin, les 4 chapitres constituant cet épisode sont illustrés par Tom Morgan et Kevin Hopgood qui livrent des dessins tout à fait réussis. Les armures sont très réussies, et les combats sont très bien mis en images, ainsi que toute la séquence onirique liée au réveil de Tony Stark.

Un très bon épisode, avec une très bonne dose de baston en armure !

 

Les Vengeurs – Chausse trappe (Harras / Epting)

Episode original : Avengers #372 (94)

 

Voici un nouvel épisode de la saga de Proctor (ou du Gann Josin).

L’étau autour de Circé se resserre, avec les manoeuvres dans l’ombre pour précipiter sa chute, tandis que les péripéties amoureuses des personnages continuent de battre leur plein : le Chevalier noir, choisi par Circé pour être son Gann Josin (avec des conséquences fâcheuses détaillées dans l’épisode), n’a toujours d’yeux que pour Crystal qui quant à elle reste aux côtés de son mari Vif Argent sans pour autant être indifférente à son collègue Vengeur. Non ce n’est pas Santa Barbara ou Les feux de l’amour mais bel et bien Les Vengeurs !

Bob Harras continue d’avancer ses pions sur l’échiquier de son arc narratif, c’est un peu mou du genou à cause des histoires de coeur des héros mais ça se lit plutôt bien. On notera aussi au passage qu’il s’agit d’une traduction effectuée par une traductrice controversée qui ne comprend pas certains termes et les laisse en l’état ! 😉

Côté dessin, le style de Steve Epting est classique mais efficace. On reste dans une mouvance très années 90, notamment pour les tenues des personnages, mais c’est joliment exécuté.

Un bon épisode, qui apporte une pierre de choix à l’édifice.

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne donc rendez-vous la semaine prochaine avec un autre titre non encore choisi,  issu du fin fond des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x