Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Flashback #106

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Captain America – L’aube du dernier jour (décembre 1982, Arédit / Artima)

 

La semaine dernière, Flashback s’était penché sur un numéro des Vengeurs où nous assistions aux origines de Vision. Cette semaine, nous restons chez le même éditeur pour (re)découvrir un album dédié à Captain America.

 

Flashback : Captain America - L'aube du dernier jour

Captain America – L’aube du dernier jour
Décembre 1982 – Arédit / Artima

 

 

Captain America et le Faucon – L’aube du dernier jour, 1ère partie : L’évasion (Kirby)

Episode VO : Captain America #199 (1976)

 

Dans cet épisode, nous entrons dans la phase finale de l’arc autour de la Bombe à folie.

En compagnie du SHIELD, Captain America et le Faucon cherchent à mettre fin à cette menace et trouvent une aide inattendue et bienvenue tandis que la bombe devient de plus en plus dangereuse. Le contexte de l’épisode, qui mêle film d’espionnage et film catastrophe à une touche de super-héroïsme, est efficace et fonctionne très bien au service d’une histoire solide mettant en scène un duo de héros complémentaires.

Le dessin est son côté très soigné, avec un style immédiatement reconnaissable. Il a curieusement un style très sixties, qui a donné à l’épisode une patine rétro dès sa sortie.

 

 

Captain America et le Faucon – L’aube du dernier jour, 2ème partie : Dix secondes pour sauver un pays (Kirby)

Episode VO : Captain America #200 (1976)

 

Dernière partie de l’arc de la Bombe à folie, les héros vont-ils réussir à sauver le monde de la folie ? L’épisode ayant un âge respectable, on peut se dire qu’on connait la réponse mais il y a des jours où on peut se demander si en fait le monde n’est pas devenu dingue !

Après cette mini-digression, retour à l’épisode… les héros ont les cartes en main pour mettre fin à la menace du moment, et vont combattre sur deux fronts : la bombe elle même et les commanditaires de tout ceci, un groupe bien facho. Jack Kirby met face à face ce groupe et son duo de héros constitué d’un afro-américain et de l’incarnation d’une vision idéalisée de l’Amérique luttant contre l’intolérance, livrant ainsi un message fort qui va au-delà du simple récit de super-héros face au vilain. Le courage des deux hommes est particulièrement mis en avant, dans un épisode à l’ambiance tendue.

Le dessin est toujours soigné, avec les mêmes remarques que pour l’épisode précédent.

 

 

Captain America – La Torche Humaine rencontre Captain America (Lee / Kirby)
Episode VO : Captain America #216 (1977) + Strange Tales #114 (1963)

 

C’est un épisode un peu spécial qui nous est proposé ici, mettant en scène la Torche et Captain America… enfin presque.

En effet, à part la première page qui est d’époque le reste est un vieil épisode datant des années 1960, une période où le vrai Captain America faisait encore la sieste dans son bloc de glace. L’épisode servait en effet de test afin de voir si le lectorat de cette nouvelle ère de super-héros serait intéressé par le personnage de Captain America, et faisait donc se rencontrer un imposteur et la Torche humaine qui se posait ainsi en fan du personnage original.

A l’image des épisodes mettant en scène Johnny Storm en solo à l’époque, l’histoire est très sympa à lire en mettant en scène le jeune super-héros qui ne brillait pas par sa maturité. L’idée d’utiliser un faux Captain America est bonne, et inspirera vraisemblablement des auteurs futurs pour expliquer la désastreuse période où le personnage chassait le communiste dans les années 1950.

Le dessin est de son côté assuré par Jack Kirby, qui est forcément à l’aise pour dessiner ses deux créations ! C’est très soigné et dynamique à souhait, même si le contexte ne permet pas au King de donner libre champ à la démesure de son style.

 

 

Giant-Man et la Guêpe – El Toro (Lee / Heck)
Episode VO : Tales to Astonish #54(1) (1964)

 

La revue se termine sur un petit récit mettant en scène Giant-Man et la Guêpe, qui se retrouvent envoyés en mission dans un pays étranger.

L’épisode est intéressant, pas en tant que tel avec son histoire cousue de fil blanc, mais davantage par ce qu’il représente : nous avons ici droit à une avalanche de clichés avec non seulement le personnage de la Guêpe dépeinte comme une peste immature ou Giant-Man particulièrement paternaliste mais aussi un pays d’Amérique Latine qui a bien besoin des tout puissants Etats Unis pour rétablir la justice vu que sa population se retrouve avec un tyran truqueur d’élections ! Une véritable propagande pour l’American way of life des années 1960 en somme…

En dehors de ça, l’épisode se lit sans déplaisir tout de même et les chamailleries des deux personnages sont amusantes mais ce n’est clairement pas la meilleure aventure du duo.

Côté dessin, c’est très classique mais ça passe plutôt bien.

 

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un autre livre extrait des profondeurs des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x